Liste monstre : Outils gratuits pour l’investisseur par croissance du dividende

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Comment prendre sa retraite jeune : tous les outils!

dividend growth ressourcesAfin de m’évader de la « rat race », j’investis dans des titres boursiers de grandes compagnies qui paient un dividende en croissance années après années lorsque ces titres se vendent sous leur valeur intrinsèque. On appelle cette technique « dividend growth investing » ou investissement par croissance du dividende.

Mon objectif est de construire une machine à « cash-flow », sorte de vache à lait qui me générera suffisamment de revenus passifs chaque mois pour couvrir mes dépenses afin que je puisse quitter mon emploi et vivre comme un rentier.

Cette technique permet de devenir riche rapidement… lentement! Je sais, ça paraît paradoxal, pourtant , c’est la réalité! J’envisage en effet de prendre une retraite bien mérité après 12 ans d’investissements.

Warren Buffett nous dirait qu’il n’y a pas de raccourci lorsque l’on veut choisir un bon investissement. Bien que je sois d’accord avec lui, je n’ai malheureusement pas le temps de réviser chaque titre boursier sur le marché, d’apprendre à connaître chacune de ces compagnies à fonds afin de bien comprendre comment elles génèrent leurs revenus. Alors, je me fies au travail d’autres investisseurs comme moi qui ont fait une partie du débroussaillage avant moi. (Je les en remercie d’ailleurs!)

J’utilise aussi des filtres (stock screeners) afin d’identifier des titres potentiels qui pourraient s’avérer des investissements intéressants.

Au cours de sa carrière, Warren Buffett a réalisé qu’il est préférable d’acheter une petite portion d’une entreprise formidable à un bon prix que 100% d’une piètre entreprise à un prix incroyable. Au final, il n’y a pas beaucoup d’entreprises qui remplissent les critères sévères que je me suis fixés. Alors, la liste des entreprises qui pourront potentiellement faire partie de mon portefeuille n’est pas si vaste en fin de compte.

Les « watch-lists » :




 

Leave a Reply