À propos

 

Bonjour,

J’habite au Canada, l’un des plus beau pays au monde, mais aussi l’un des plus froids!

Je suis le blogueur masqué et un fervant de la technique d’investissement basée sur la croissance du dividende.

ID-10050051

Vous vous demandez pourquoi je suis masqué?

C’est simple. Je suis masqué parce que moi aussi je suis enchaîné. J’appartiens, ma vie, mon temps appartiennent encore à un employeur. Ma maison et ma voiture appartiennent en grande partie à des institutions financières. Je suis un esclave!

Et, dans ce monde en plein bouleversement où l’on fait tous semblant d’être libre, avoir des opinions, ou pire, donner l’impression d’en avoir, peut vous coûter votre emploi, votre vie, votre avenir! Je n’en ai pas encore les moyens…

Je ne suis pas millionnaire. Je ne suis pas riche. Je ne suis pas libre. Je n’ai pas encore ce qu’il faut pour briser mes chaînes. Je suis comme vous. L’un parmi tant d’autres.

Je me considère toutefois comme un gladiateur. Chaque jour, je me bats dans l’arène, sachant que ma vie peut être meilleure. Je sais que je vaux plus que cela. Je sais que ma vie peut être tellement plus que cela. Je sais que j’ai encore un million de choses à réaliser et à voir avant de mourir et que ma vie ne peut pas se résumer à travailler toute l’année d’arrache-pied pour obtenir un maigre quinze jours de vacances à la va-vite que je dois vivre comme un détenu en permission.

Heureusement, j’ai un plan! Je vais m’évader! Je creuse lentement mais sûrement mon tunnel hors de ma cellule. Je prépare mes grappins pour franchir les murailles. Je suis sournois et méticuleux!

Prendre la décision de changer mon avenir, de prendre le contrôle de ma vie, c’était facile. Mais, savoir quoi faire pour arriver à mes fins était plus difficile jusqu’à ce que ça me frappe!

Je pouvais tout simplement faire comme les riches!

Mais pourquoi certaines personnes sont-elles riches? Comment sont-ils devenus riches? Est-ce par chance? Est-ce parce que leurs familles étaient déjà riches? Est-ce parce qu’ils ont des contacts? Beaucoup disent que pour faire de l’argent, il faut de l’argent et moi, je n’avais pas un sous en poche lorsque j’ai commencé.

Tant de questions, si peu de réponses…

Ils nous ont remplis la tête d’idées fallacieuses

Mes parents, l’école, les médias… Aucun d’eux ne m’ont appris comment me délivrer du système, de la « rat race », comment me réapproprier mon temps. Ils m’ont seulement montré à devenir un bon travailleur, à arriver à l’heure, à ramener du travail à la maison à la fin de la journée et à répéter ce cycle encore et encore.

En fait, ils m’ont entraîné comme un chien de Pavlov avec la cloche scolaire. À 8h55, la cloche sonnait et il fallait être assis à nos bureaux avant 9h. À 10h30, la cloche sonnait à nouveau pour signaler la pause de 15 minutes. À 10h40, la cloche sonnait à nouveau pour nous aviser qu’il fallait être de retour à 10h45, jusqu’à ce que la cloche du dîner sonne, puis celle de la pause de l’après-midi et celle de la fin de la journée… Nous connaissons tous l’histoire, mais avez-vous réalisé à quel point ils ont programmé nos esprits?

J’ai passé des mois à lire des livres sur la finance, à réfléchir à ce que je pouvais faire pour changer mon futur pour finalement réaliser que je devais garder les choses simples.

Si on veut perdre du poids, c’est très simple, il faut manger moins et faire plus d’exercice afin de brûler plus de calories.

Pour atteindre la liberté financière, la même chose s’applique.

Il faut dépenser moins qu’on gagne, utiliser les fonds excédentaires pour atteindre la liberté financière en payant nos dettes et en investissant dans des actifs qui génèrent des revenus passifs.

Ce plan est simple et c’est pourquoi il est si puissant et qu’il fonctionnera.

Ce blog relate mon voyage de zéro jusqu’à l’atteinte de la liberté financière. À partir de maintenant, tous mes efforts seront dédiés à l’épargne et à la création de sources de revenus passifs. L’investissement par croissance du dividende sera ma principale approche.

J’ai 32 33 34 35 36 37 ans. Mon objectif ultime est de me retirer à l’âge vénérable de 45 42 ans ou avant.

Suivez-moi si vous voulez être un gladiateur vous aussi! Ce sera un long périple, mais nous nous retirerons jeune des obligations du travail salarié! Nous nous retirerons riches!


2017-01-20 Mise à jour

Il y a maintenant plus de 3 ans que je fais ce voyage vers la liberté financière et je dois dire que j’ai beaucoup changé et évolué en cours de route.

Au départ, je mettais beaucoup d’emphase sur l’argent, les revenus et leur croissance. Mon objectif était de pouvoir maintenir le même niveau de vie de consommateur, mais sans avoir à travailler.

J’ai fini par comprendre que le vrai bonheur, la vraie liberté, viennent davantage de l’être que de l’avoir.

Voir mon petit bonhomme grandir, passer du temps à lui montrer à empiler des blocs, lui enseigner notre langue et l’anglais, lui lire des histoires… Passer du temps à écrire ici ou sur mes autres sites, à créer et faire des choses que j’aime, passer du temps avec ma famille, ma femme, mes amis. Voilà ce qui me rend heureux.

J’ai compris que si j’avais à mourir demain, que si j’avais à faire le bilan de ma vie, je ne mesurerais pas mon succès aux possessions ou à l’argent que j’aurai accumulés, mais aux relations d’amour et d’amitié profondes et sincères que j’aurai réussi à bâtir, à la réalisation de mes rêves ou juste à mon niveau de bonheur global.

Comme j’évolue, mes objectifs et ma technique évoluent aussi. Je crois toujours et plus que jamais en l’investissement par croissance du dividende et en la création de sources de revenus passifs, de propriété intellectuelle.

Mais, je crois aussi de plus en plus en l’importance de faire passer l’être avant l’avoir.

Les dogmes ou approches suivantes commencent donc de plus en plus à teinter mon voyage :

  • Minimalisme
  • Simplicité volontaire
  • Survivalisme

Grâce à une révision de mes besoins, j’ai révisé l’âge de ma retraite à 42 ans plutôt qu’à 45 ans. Il se peut que cela évolue encore… car cela veut dire qu’il reste encore 6 ans à mon voyage vers la liberté financière et j’avoue que je trouve que ça fait encore long…

En revoyant encore mes besoins à la baisse, peut-être que je pourrais gagner 1 an ou 2…?

Je continuerai à partager ici mes pensées, mes réflexions, mes découvertes, mes contradictions, mes rêves aussi et le bonheur que je vais tirer les réaliser.

2018-06-07

On vieillit et on change un peu… mais pas tant que ça.

J’ai maintenant 2 enfants et une femme merveilleuse que j’aime plus que tout au monde. Je commence à avoir une belle situation financière.

L’hypothèque entame son dernier terme. On commence à rénover la maison et à la remettre en bon état. Mon salaire atteint maintenant un niveau que je ne pensais jamais qu’il atteindrait. Les épargnes et revenus passifs s’accumulent a bon rythme.

Pourtant, je souffre plus que jamais de l’urgence de vivre!

Mon travail gobe tout mon temps et je vois mes enfants au compte-goutte. Ce n’est pas une vie… ce n’est pas la vie que je souhaite vivre.

Nous avons pris des arrangements pour que maman puisse rester à la maison mais nous voulons plus… Nous voulons être là tous les deux pour voir nos enfants grandir.

En 2018, nous lançons donc une entreprise familiale avec l’espoir d’avoir la possibilité d’être plus souvent en famille et d’avoir une vie plus libre plus rapidement encore que ce qui était prévu tout en gardant le contrôle de notre temps et de notre destinée. C’est un gros projet mais un beau projet très motivant.

Une entreprise peut devenir un formidable levier vers la richesse, surtout en ce monde dans lequel les échanges deviennent de plus en plus virtuels.

Je ne sais pas si et quand je quitterai mon emploi mais une chose est certaine, je fais rarement des choses sans raisons et sans avoir une idée derrière la tête.

Et si attendre de devenir 100% libre financièrement n’était au final pas la solution la plus intelligente dans mon contexte? C’est la question que je me pose dernièrement… Dans 3 ans la maison sera payée et je devrais avoir au moins 200,000$ en épargne et à peu près autant en valeur de rachat dans mon fonds de pension… ma retraite future sera pleinement assurée.

Je n’aurai pas atteint la retraite complète mais…

Faire de l’argent de façon intelligente n’est pas si difficile au final et mes besoins sont modestes.

Prochainement, nous suivrons une formation sur l’importation commerciale car nous voulons profiter d’opportunités d’arbitrage. Nous croyons fermement qu’il en existe des tas et des tas et voulons exploiter notre expérience des micro-niches pour atteindre la liberté financière plus rapidement.

Vous voulez en savoir davantage, continuez avec 7 SECRETS QUE LES RICHES NE VEULENT PAS VOUS DIVULGUER!

Featured post Image courtesy of Chanpipat / FreeDigitalPhotos.net

18 Comments

  1. bachir
  2. gyan
  3. Guillaume
  4. Val

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.