Se foutre de ce que les gens pensent pour devenir libre

Les gens… ils ont des opinions les gens. Ils ont toujours des opinions. Si tu prends ta retraite trop jeune, tu vas te planter, tu es un profiteur ou un parasite, tu vas t’ennuyer…

Si tu investis en bourse tu vas perdre tout ton argent.

Ah! Les gens…

L’un des apprentissages les plus importants à faire si on veut aller à contre-courrant et viser une retraite jeune c’est d’apprendre à ignorer les opinions externes pour se concentrer sur ses objectifs.

Warren Buffett décrit cela en parlant de la « inner scorecard » vs la « outer scorecard ». Essentiellement, pour les gens ayant une « outer scorecard », le poids de l’opinion des autres, de ce qu’ils pourraient penser, est très élevé dans la prise de décision. Tandis que pour ceux qui ont une « inner scorecard », ce poids est plutôt faible, voir inexistant.

Nous sommes des animaux sociaux. Alors, veut ou veut pas, le regard de l’autre a son importance. Mais, si on lui donne trop d’importance, on se bride et on se ferme à moult opportunités.

On a qu’une seule vie à vivre aux dernières nouvelles. À nous donc de choisir comment on la vit.

Ce qui est bien aussi, c’est qu’on peut choisir avec qui on la vit.

Ces gens toxiques, qui au lieu de vous appuyer dans les choix qui vous rendent heureux cherchent plutôt à vous en dissuader, à vous influencer ou à vous mettre des batons dans les roues, vous pouvez simplement vous en débarasser.

Le problème avec les gens qui croient que tout est impossible, c’est qu’ils ont raison. C’est impossible… pour eux! Mais, pas nécessairement pour vous.

J’ai un ami comme ça, un ami de longue date. Pour lui, épargner est impossible… et pour moi, c’est facile car je gagne plus que lui, parce que j’ai une conjointe avec qui partager les dépenses (il ne parle jamais de mes enfants qui eux me coûtent des dépenses ahah)…

Pourtant cet ami a longtemps gagné beaucoup plus que moi. Mais moi, j’ai bûché pour des promotions, pas lui. Cet ami a eu des conjointes, mais invariablement il se tanne et les laisse et encaisse des pénalités hypothécaires hors de prix car à chaque fois, il achète rapidement une maison avec sa nouvelle dulcinée… il a fait ce choix.

Et surtout, cet ami, qui vit seul maintenant (car pour lui la vie de couple est impossible) s’est acheté une maison de 5 chambres à coucher, avec garage double détaché et 1 acre de terrain… au cas où je voudrais dormir chez lui, j’ai une chambre. Ahah combien a-t-il eu d’amis ou de parents en visite qui ont dormi chez lui depuis qu’il a acheté cette maison il y a 4 ans? Moins de 5 fois, à Noël…

Et quand par hasard on va magasiner ensemble (avant un week-end de camping par exemple), faudrait le voir dégainer la carte de crédit. Il a oublié sa hache, il en achète une autre. Il a oublié son sleeping bag, il en achète un autre à 200$. Il dévalise le Canadian Tire de St-Jovite et s’en tire avec un bill de 500$ de magasinage pour 2 nuits de camping. À son retour, il lance tout ça dans son garage double qui déborde d’articles neufs en double et en triple…

Pour lui, épargner est impossible. Car il en a fait le choix.

Les autres et leurs opinions peuvent vivre leur vie à leur façon afin de rester conforme à leur opinion. Ça ne veut pas dire qu’il faut faire pareil.

Par exemple, j’ai un collègue tannant… je lui demande l’autre fois « si tu gagnais 1M$ de dollars tu ferais quoi? ».

Il prendrait sa retraite… oui, c’est ce qu’il m’a dit. Et je lui dis alors « ok… mais moi je vais l’épargner ce million et avant 45 ans… alors pourquoi tu trouves ça ridicule que je veuille prendre ma retraite avec ce million? L’argent épargné vaut-il moins que l’argent gagné à la loterie? »

Les gens ont plein de pensées limitatives dans leur tête. J’en ai et vous aussi… on en a tous. Apprendre à en prendre conscience est important.

Vous savez ce qu’il a rétorqué? « 1 million ce n’est plus grand chose aujourd’hui »

Quoi?

Au Canada on estime qu’il y a un peu plus d’un million de millionnaires et environ 200k au Québec. Si on enlève l’équité de leur résidence principale, ce nombre tombe de moitié.

On est 40 millions au Canada, grosso modo…

Donc, 2.5% des Canadiens et des Québecois sont millionnaires. Quand même, c’est « beaucoup », mais ça veut aussi dire que 97.5% des Canadiens ou des Québécois ne sont pas millionnaires!

Alors avant de dire qu’un million « ce n’est pas grand chose » je me garderais une petite gêne. La plupart des Canadiens en vie en ce moment n’atteindrons même pas ce montant en valeur nette de leur vivant et avec un salaire moyen autour de 45k/an brut, une grande majorité de gens gagneront à peine 1M$ net dans toute leur carrière… alors oui, 1M$ c’est beaucoup d’argent, encore aujourd’hui.

On ne peut pas changer son passé, mais on peut changer son futur.

Avez-vous ou connaissez-vous des gens qui ont des pensées limitatives qui les empêchent de libérer leur potentiel?

4 Comments

  1. steeve sf fortin
  2. Librocito

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.