3 importantes leçons à tirer de Warren Buffet

L’oracle d’Omaha a beaucoup à apprendre à celui qui se donne la peine de lire les lettres aux actionnaires de Berkshire Hathaway. Elles sont toutes disponibles gratuitement sur <a href= »https://www.berkshirehathaway.com/letters/letters.html »>son site web</a>.

Voici 3 leçons d’importance pour la vie et pour l’investissement :

1. Les revenus d’opération sont la clé

Dans sa lettre de 2014, notamment, Buffett dit « … our earning figures has grown at a 20.6% clip. It is no coincidence that the price of Berkshire stock over the ensuing 44 years has increased at a rate very similar… »

Essentiellement, lorsqu’on dit qu’un titre revient toujours vers ses fondamentaux, on parle notamment et essentiellement de ça, de la profitabilité, de la croissance des revenus et de comment la compagnie génère cette croissance.

Qu’est-ce que les revenus d’opération de toute façon? En gros, c’est le profit. C’est le revenu brut de l’entreprise duquel on a soustrait les salaires, le coût des biens vendus, la dépréciation, les fournitures etc.

Et qu’est-ce que je veux dire par « comment la cie génère cette croissance »? Simplement qu’il y a des façons saines et moins saines de faire « croître » ses revenus d’opération.

On peut optimiser les dépenses et il faut le faire, mais il y aura toujours un point de rupture à ne pas dépasser pour éviter d’hypothéquer la capacité future de l’entreprise a générer du profit.

On peut aussi booster les revenus d’opérations en utilisant beaucoup de levier et donc en prenant des risques peut-être indus ou alors en procédant à beaucoup de fusions/acquisitions qui éventuellement requerront une optimisation des dépenses pour s’assurer de la synergie de l’ensemble sans compter qu’on va souvent vraiment trop payer pour absorber un concurrent ou une cie qu’on voit comme complémentaire.

En général, on considère ces façons de faire comme étant moins saines, mais parfois, elles peuvent faire du sens.

D’autres cies vont juste oublier que le fait d’être expert en vente au détail, ne les rend pas nécessairement expert en pharmaceutique par exemple… Et certaines fusions peuvent donc être nocives pour les actionnaires.

La leçon à tirer est donc celle d’analyser les revenus d’opération, de s’assurer que la croissance est saine et réellement liée à l’avantage concurrentiel de l’entreprise. Si les revenus croissent sainement, la valeur du titre ira tôt ou tard de pair.

2. Ne pas passer ses journées à regarder le marché fluctuer

Warren Buffett parle souvent de ça et fait le parallèle avec votre maison disons. Imaginez un peu que chaque fois que vous sortez tondre la pelouse ou pour entrer dans votre véhicule, vos voisins et les passants commençaient à vous crier 310000$! Moi j’t’offre 309846$, moi 312000$…

Bizarre non?

Pourtant c’est ce qui se passe à chaque instant en bourse.

Est-ce que ça a de la valeur d’écouter tout ce bruit?

La réponse est non… À court terme, comme le dit Buffett, la bourse est une machine à voter. Mais à long terme, c’est une pesée et ce qui déterminera sa valeur, c’est sa performance financière passée, présente et anticipée, donc les revenus d’opération essentiellement.

Il vaut mieux donc mettre le focus sur le long terme et éviter d’essayer d’anticiper le prix de l’action à court terme.

On achète une poule pour ses oeufs et une cie pour ses profits, ceux qu’elle fait et ceux qu’on pense qu’elle fera.

3. Investissez dans vous-même

On change de véhicule quand ça nous plaît, de logement quand ça nous plaît, de vêtements quand ça nous plaît, mais on ne peut pas changer qui l’on est.

Qu’on parle de forme physique ou de santé mentale, de connaissances générales ou spécifiques, de son apparence physique, on a beaucoup de contrôle sur le sujet et surtout, c’est nous qui vivrons les conséquences de l’action ou de l’inaction.

Par exemple, il est beaucoup plus facile de ne pas se mettre dans le trouble que d’en sortir.

Une réputation ça se bâtit sur des décennies mais ça se ruine en quelques minutes…

Agissez bien en toute circonstances et ne travaillez avec et ne côtoyez que des personnes qui se conforment à cet adage et qui sont dignes de respect et de confiance.

Buffett adore partager ses visions de la vie et de l’investissement. Il reste et demeure l’un des meilleurs investisseurs de tous les temps et vous pouvez en apprendre beaucoup gratuitement en lisant ses lettres aux actionnaires.

Bonne lecture!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.