Bilan mensuel : juin 2020

Déjà la mi-année. On peut dire que c’est une année historique. On a battu des records dans à peu près tous les domaines cette année, qu’on parle de confinement mondial, de chutes et de hausses vertigineuses des marchés, de dépenses gouvernementales, de pertes d’emploi, de chaleur et sécheresse…

Ça ne s’annonce pas une super année côté croissance de mes épargnes pour l’instant je dirais. J’ai plutôt l’impression de nourrir  un crocodile affâmé. Je lui donne 19000$ et il l’avale tout rond.

Voyons voir comment se comportent mes finances en cette mi-année.

Revenus de dividendes

Mon revenu de dividende projeté est de 7035$. Il était de 5667$ il y a 6 mois.

J’ai reçu 7 coupures de dividende à date sur les 70 cies qui versent des dividendes en croissance qui composent mon portefeuille.

Malgré les coupures énormes sur certains titres, globalement la croissance du dividende reste positive et supérieure à l’inflation mais loin du 6 à 8% de croissance annuelle que je vise.

Le chiffre de mon cadran indique 2.74% mais ce chiffre est à prendre avec des pincettes. Pour le calcul, je prends la dernière hausse ou baisse et je l’annualise en croissance projetée.

Le problème avec cette approche c’est que, par exemple, les banques canadiennes ont tendance à hausser le dividende 2 fois par an et pour certains titres c’est encore plus souvent. Donc je sous-estime la croissance du dividende sur ces titres.

En contrepartie, un titre comme IPL qui a coupé son dividende de près de 80% voit sa projection de croissance du dividende amputée de 80% l’année d’après.

Je pourrais éventuellement modifier ma formule mais pour l’instant ça me va.

En bref, c’est une donnée fort imprécise mais elle donne une idée générale. Car le calcul fonctionne pour la majorité des titres.

Valeur du portefeuille

C’est ici que je vis beaucoup de déception… mon portefeuille valait 174212$ au premier juillet.

Au 30 novembre, mon portefeuille valait 174.5k. Or, depuis, j’ai épargné 19100$ en 2020. Le marché a avalé mes épargnes mais m’a au moins donné du revenu… ça fait partie des choses que j’apprécie des titres qui versent des dividendes en croissance.

En fonction du revenu de dividende projeté et d’un dividende global anticipé de 3.5% de la valeur de mon portefeuille, je m’attendrais à un portefeuille d’une valeur minimale de 201k$ en ce moment.

Durant le mois de juin, mon portefeuille flirtait avec le 190k$ mais ça n’a pas duré… la volatilité reste fort présente et je ne serais pas surpis de voir une autre correction se produire entre août et décembre. On verra.

Valeur nette

Au niveau des actifs, j’ai 364k.

Au niveau passif, j’ai 21795$ d’hypothèque. J’ai 28809$ de marge et 1485.54$ sur ma carte de crédit. Total 52088$.

Valeur nette : 311912$ (+4912$)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.