Bilan mensuel : avril 2020

Nous vivons des temps mémorables. Nul besoin de le rappeler. Confiner une grande partie de la planète, fermer les entreprises, imprimer de l’argent et le distribuer à la foule pour que les gens restent calmes…

C’est dans ce genre de situation qu’on voit que toute cette machine capitaliste ne tient qu’à un fil. Il n’y a pas que les citoyens qui vivent de paye en paye. Visiblement, c’est aussi le sort de beaucoup d’entreprises.

C’est aussi dans de telles situations qu’on est content d’avoir en grande partie remboursé ses dettes (incluant celle sur sa maison) et d’avoir un peu d’argent de côté. Je n’ai pas perdu mon emploi, mais si ça avait été le cas, je n’aurais pas été stressé outre mesure.

La crise n’est pas terminée, mais déjà, je sais néanmoins que je dois faire certains ajustements à mon approche.

Une crise comme celle-là, je trouve que c’est un stress test assez hors du commun. L’économie n’en a pas connu des tas de crises comme ça.

Il est encore tôt pour faire un post-mortem, mais je sais déjà que pour le futur et pour préparer ma retraite jeune, il va me falloir faire deux choses :

  • augmenter ma diversification et lisser ma pondération par titre
  • garder 1 à 2 ans de dépenses en liquidités

Je pense donc que je vais commencer à me bâtir tranquillement ce fonds liquide à raison de 3000$ par an pendant 5 ans, ce qui me donnera une année de dividendes escomptés dans 5 ans, soit plus ou moins 15000$.

Je suis plutôt diversifié quand même, dans le sens que j’ai des actions dans 68 cies et dans un ETF total market canada (VCN).

Mais, l’énergie (lire pétrole), c’est quand même 13% de mon portefeuille et ma perte moyenne non réalisée est autour de 25/30% dans ce secteur. Donc, ça pèse lourd dans mon portefeuille.

En contrepartie, les technologies représentent 1.8% de mon portefeuille. Évidemment, tout cela est en % relatif donc si l’énergie remonte, la technologie va redescendre en %. Le fait est donc que j’ai très peu d’argent investi dans les titres techno essentiellement parce que plusieurs ne paient pas de dividendes et parce que leur évaluation est difficile à intégrer…

Néanmoins, au cours de mes futurs achats, je vais tendre à vouloir rééquilibrer le % d’investissement que j’ai dans chaque secteur.

Quant aux liquidités, elles m’ont manqué à un moment où la bourse était des plus déprimée. J’aurais voulu pouvoir investir davantage, mais les fonds manquaient. J’aurais pu utiliser du levier, mais je ne l’ai pas fait. La partie rationnelle en moi ne croit pas vraiment à cette reprise boursière… Même mon bonus, j’ai finalement décidé de l’appliquer à mes dettes.

Je ne dis pas que je n’y ai pas songé… Mais je ne l’ai pas fait.

Revenus de dividendes

À date, il est encore tôt, mais sur les 64 cies qui versent des dividende que j’ai en portefeuille, 3 ont coupé leur dividendes.

Mais, en fait c’est plus ou moins vrai. Car, j’ai acheté l’une d’elle (Chorus), après qu’elle ait coupé son dividende et que son titre se soit effondré C’est un petit pari car je ne détiens que 30 actions à moins de 3$ l’action ahah

L’autre, c’est InterPipeline. Ils ont retranché 72% de leur dividende à court terme pour garder leurs liquidités pour poursuivre la construction d’un projet.

Mon yield on cost est maintenant de 2.85% vs mes achats entre 11 et 20% de yield initial (don’t chase the yield qu’ils disent ahah). Néanmoins, si et seulement si, il y a un dénouement heureux pour le pétrole, je pense que le dividende pour revenir à des niveaux plus intéressants. L’avenir nous le dira.

La troisième, c’est Methanex. J’ai aussi commencé à acheter de ce titre durant la crise. Je n’ai pas une grosse position, mais elle est définitivement à perte avec un coût moyen à 34$ alors que le titre se transige à 22$.

En date d’aujourd’hui, mon revenu de dividendes projeté est de 7142$ (dopé quelque peu au taux de change US/CAN).

Valeur du portefeuille

32 cies sur 69 de mon portefeuille affichent une valeur négative au prix auquel je les ai acheté et 6 ont des valeur plus de 30% plus basses que ce que j’ai payé. Ces 6 sont Suncor, Imperial oil, Methanex, InterPipeline, Power Corp, Exxon.

Mon portefeuille est donc encore dans le moins par rapport à son all time high + nouvelles cotisations.

Présentement, mon portefeuille vaut 162,000$.

Valeur nette

Ma valeur nette est maintenant de 300k.

Au niveau de mes actifs, j’ai donc :

  • Maison : 107.5k (conservateur)
  • roulotte : 10k
  • auto : 3k
  • épargne : 162k
  • fonds de pension (cotisations seulement) : 66291$
  • cash : 2k
  • Total : 351,000$

Au niveau de mes passifs j’ai :

  • Visa : 0$
  • Auto : 0$
  • Hypothèque : 23,412$
  • Marge (rénos/roulotte): 27,425$
  • Total : 50837$

Notons qu’au 31 décembre 2019, ma valeur nette était de 304k. J’ai réajuste ma voiture et ma roulotte depuis donc essentiellement, j’ai fait du surplace malgré que j’aie ajouté environ 13.5k d’épargne depuis.

Les choses ne vont donc pas si mal non?

8 Comments

  1. Dom
  2. Jean-Philippe
  3. Jean-Philippe

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.