Garder 40% liquide et 60% action est-il une bonne stratégie?

Depuis le début de cette crise, je suis grosso modo à -25-30% sur le all-time high de mon portefeuille. C’est sûr que ce n’est pas le fun de voir ça.

Ceux qui ont des allocations différentes (100% cpg par exemple), n’ont pas eu de baisse… ou des baisses moindres (-15% à -22% pour des portefeuilles dits « équilibrés »).

Alors beaucoup se disent wow! J’aurais du avoir un portefeuille 60/40 et moi je dis… minute mon ami… tu baisses moins avec un tel portefeuille, mais n’oublie pas que tu montes moins aussi!

L’an dernier, j’ai fait +/-20% de rendement. Et entre 2013 et 2020, j’ai eu environ 11% de rendement composé contre à peu près la moitié moins pour un portefeuille dit « équilibré ».

Donc, pour bien comparer des pommes avec des pommes, encore faudrait-il comparer des pommes avec des pommes!

Si tu ne fais que comparer la baisse enregistrée par les différentes allocations de capital, tu oublies l’autre moitié de l’équation. Pendant les nombreuses années précédentes, tu n’as pas eu une croissance aussi grande de ton capital.

Comparer ses rendements avec les autres n’est pas simple. En général, vaut mieux éviter de le faire. L’important est d’être à l’aise avec les fluctuations de son portefeuille, d’avoir une bonne diversification et d’obtenir un rendement (en fonction du risque pris) qui s’approche du rendement des indices qui ont une approche comparable.

La seule chose qui m’ennuie dans le contexte, c’est le manque de liquidités pour profiter des aubaines. J’en avais fin décembre, mais, j’ai fini par tout injecter… juste avant le crash .. oups!

Garder progressivement plus de liquidités alors que marché bull avance en âge est probablement sage. 🙂 sans tomber dans l’excès de garder trop de capital improductif.

Mon portefeuille vaut 143000$ ce matin et mon all time high est à 192k$.

Pendant cette crise, je vois aussi beaucoup de gens vendre et j’en connais personnellement, des collègues de travail. Moi je suis un acheteur net… je suis à veille de vendre un rein pour transférer du $$$ dans mon compte de courtage (ok pas à ce point)!

Pendant que mr et mme tout le monde vend ses actions pour acheter des placements « garantis », la seule chose qu’ils garantissent c’est la cristallisation de leurs pertes et la non-participation à l’éventuelle reprise.

Parfois, faire des moves « prudents » peut donc s’avérer risqué.

Personne ne sait de quoi l’avenir est fait, ni combien de temps durera cette crise, mais une chose est quasi certaine, quand la maladie sera derrière nous, le capitalisme va reprendre le dessus. Les gens voudront travailler pour gagner de l’argent pour la dépenser. Les gouvernements voudront collecter des taxes pour rembourser tous ces chèques de 2000$ par mois et le reste. Les cies voudront se refaire et se remettre en quête de profits.

Alors, la question est « est-ce que je veux être exposée à la reprise… ou pas? »

En ce moment, j’achète des titres de cies à des prix que je n’ai jamais vu depuis 2013 et même à des prix qui n’ont été vu par personne depuis une génération. Si ça se trouve, bientôt on les achèteras moitié moins cher encore…

Peut-être valent-ils cela dans le contexte. L’incertitude est grande et les profits qui sous-tendent leur valeur d’avant la crise ne seront pas au rendez-vous. Certaines cies vont devoir faire faillite aussi…

Mais, quand la vie reprendra son cours normal, les cies qui sauront démontrer leur résilience et leur capacité à revenir à plein régime vont reprendre rapidement beaucoup de valeur.

À mon avis…

23 Comments

  1. Yan
  2. Jean-Philippe
  3. Mlle D
    • Yan
      • Mlle D
      • Mlle D
    • Jean-Philippe
      • Librocito
  4. Jean-Philippe
  5. Jean-Philippe
  6. Jean-Philippe
  7. Jean-Philippe
  8. Jean-Philippe

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.