TD augmente son dividende de 7%

Le coronavirus… la peur, la bourse qui chute… j’ai perdu 20k$ en paper loss depuis 2 semaines environ…

C’est effrayant et c’est dans ces moments qu’on risque de faire le plus d’erreurs du genre vendre trop vite… aller se cacher…

Moi j’investis pour le long terme et en ce moment je me ronge les ongles non pas parce que mon portefeuille vaut moins, mais parce que j’ai 6k$ gelé dans un transfert que j’ai hâte d’utiliser pour investir et parce que mon prochain versement d’épargnes de 850$ ne sera fait qu’à la mi-mars… j’ai peur de manquer le dip!

Exxon est à un prix ridicule… (je ne suis pas un pro et ce n’est pas une recommandation d’achat) selon mon point de vue et j’aurais envie d’ajouter à ma position. La consommation de pétrole est prévue comme étant en croissance jusqu’en 2040 et aucune cie pétrolière sérieuse n’investit actuellement sérieusement (quelques timides investissements par shell, chevron notamment) dans les énergies alternatives parce que ce n’est pas assez rentable pour l’instant (selon leur point de vue).

J’ai choisi une technique d’investissement qui exclut toute cie qui ne verse pas un dividende en croissance depuis longtemps.

En plus de théoriquement m’assurer d’un bêta plus faible que le marché (moins volatil), je peux aussi focusser sur ce qui est positif durant ces moments anxiogènes.

TD se fout bien du coronavirus dans une perspective à long terme… visiblement, puisqu’il viennent d’annoncer aujourd’hui même une hausse de 7% de leur dividende trimestriel.

Ceci vient d’ajouter 11.20$ à mon revenu de dividende, l’équivalent d’un investissement de 320$ selon un dividende initial de 3.5% (la cible que je me suis fixée sur mon portefeuille global).

Beaucoup des cies dans lesquelles j’investis versent un dividende en croissance ininterrompue depuis des décennies, certaines ont survécu à 8 récessions, des guerres etc… Cela ne garantit rien, mais depuis début janvier j’ai reçu plusieurs hausses de dividendes et j’en attends des tas dans les mois à venir.

Les banques canadiennes, quant à elles n’ont pas toujours augmenté le dividende en période plus difficile mais plusieurs en versent depuis des décennies et même plus de 100 années ininterrompues (BMO depuis 1829, scotia depuis 1832, TD depuis 1857, CIBC depuis 1868, RBC depuis 1870…source.).

Alors, en tant qu’investisseur DGI, j’essaie de focusser sur le positif et les dividendes initiaux juteux en plus de la croissance des dividendes.

Il y a longtemps que mon radar n’a pas été aussi encombré d’opportunités aussi alléchantes pour le long terme.

Comme dit Buffett : be fearful when others are greedy and be greedy when others are fearful.

Le coronavirus aura un impact sur le résultat des entreprises. Je pense que c’est clair maintenant. Mais la question à se poser est « Est-ce que ce sera un impact à long terme ou un impact à court terme? »

À chacun de répondre à cette question pour lui-même.

Comme je l’ai déjà souvent dit, pour moi investir c’est parier et c’est plus un art qu’une science en bien des occasions.

Moi, je pense que dans 10 ans, 20 ans, 30 ans, on ne se rappellera même plus du coronavirus et de ses impacts… ça fera une petite petite bosse dans la courbe des prix du sp500.

Mais si ça se trouve, j’ai tort et c’est aussi pire que le virus zombie! Walking dead nous attend et si c’est le cas, je n’aurai rien à foutre de mes actions… ils sont où ma hache et mon pied de biche déjà??? 😛

2 Comments

  1. LP

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.