La watchlist des titres DGI canadiens est à jour

Je ne sais pas si beaucoup de gens l’utilisent mais Maxime et moi l’utilisons régulièrement pour spotter les titres potentiellement en défaveur.

Vous pouvez trouver la watchlist ici.

Les onglets Canada’s DG stocks et Canada’s DG stocks moins de 5 ans ont été mis à jour. Google finance n’offre pas beaucoup d’options et Yahoo finance a fermé son API alors la liste ne contient que 2 critères pour flagger les titres. Je veux que ça reste automatique parce que ça ne me tente pas de constamment faire des mises à jour alors j’utilise les fonctions automatiques uniquement.

J’ai modifié un peu la tolérance. Le prix devient vert lorsque le prix est à 10% ou moins du 52 weeks low.

La colonne p/e devient verte lorsqu’inférieur à 20.

Bien que les watchlists US fonctionnent toujours, je n’ai pas fait la mise a jour des titres depuis 2017. Je ferai la mise à jour prochainement… j’imagine. 🙂 Le prix devient vert si le titre est à 5% ou moins de son 52 weeks low.

Vous pouvez vous inscire et recevoir chaque mois la liste des canadian dividend growth stocks sur le site de dividend growth investing and retirement ici.

J’utilise les deux de façon complémentaire. Notamment, j’aime bien filtrer la liste de DGI&R en utilisant le chowder rule et aussi le dividende actuel vs le dividende moyen 5 ans.

Ça me pointe des titres potentiellement en « rabais » ou défaveur.

Après il faut évidemment faire un travail de due diligence personnel.

En général, quand le titre touche un 52 weeks low, c’est que quelque chose s’est produit. Ça ne veut pas dire que le titre n’est pas trop cher ou qu’il est en solde, mais il y a habituellement une raison derrière.

L’une des tâches est donc de déterminer si le titre est attrayant en fonction de tous les autres critères habituels et de déterminer si la raison expliquant le 52 weeks low affectera la cie à court terme ou à long terme.

Par exemple, si McDo est a un 52 weeks low parce qu’il y a eu un empoisonnement dans un resto en Chine… go… achète!

Mais si McDo tombe à un 52 weeks low parce que le gouvernement américain vient d’interdire la vente de boissons sucrées et de malbouffe ou qu’il impose une taxe de 50%… ça risque d’impacter fortement les fondamentaux et la rentabilité, le modèle d’affaire etc…

Ce n’est pas une science exacte… comme je le dis souvent, pour moi, investir c’est parier. Il y a des paris plus risqués (un penny stock?) et d’autres moins risqués, mais chaque fois qu’on achète un titre on fait un pari et on se raconte une histoire ou alors on croit à l’histoire qu’on nous raconte.

Cela s’applique à n’importe quel stock ou etf.

En effet, lorsqu’on achète un ETF qui suit le SP500, on fait le pari ces 500 cies continueront à bien croître dans le futur.

C’est un pari moins risqué que de dire « je crois que Tesla continuera de croître » puisqu’on mise sur 500 cies en même temps, mais ça reste un pari.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.