Comment sauver la planète et devenir riche

Ce matin, j’ai fait écouter à mes enfants la nouvelle de Jean Giono : L’homme qui plantait des arbres.

Ils sont encore trop petits pour comprendre la portée de cette nouvelle qui est une ode à la vie et aux capacités des hommes.

Néanmoins, je me dis qu’en semant des graines ici et là, je pourrai faire pousser un eux un germe d’abondance.

En moins de 30 ans, l’homme de la nouvelle a rescucité la vie, fait revenir les animaux, les oiseaux, les humains et a fait revivre les ruisseaux sur une terre de plusieurs kilomètres de long en ne faisant que planter des graines, encore et encore, tous les jours pendant des décennies.

C’est une histoire, bien sûr, mais elle illustre bien les possibilités qui s’offrent à nous.

Récemment, une jeune femme de ma région expliquait qu’elle ne veut pas enfanter pour des raisons environnementales. C’est un thème qui revient de façon récurrente au cours des dernières années.

Il existe pourtant tant d’alternatives pour sauver la planète. Il est à la portée de chacun d’entre nous de contribuer à l’abondance plutôt qu’à la destruction. Nos choix feront au final de l’intérêt composé.

Nous sommes presque 8 milliards d’humains sur terre, si chaque année, chacun d’entre nous ne plantait avec soin qu’un seul arbre, dans une génération, tout au plus, nous aurions recréé un paradis terrestre de vie verdoyante composé de 240 milliards d’arbres qui resèmeront à leur tour leurs fruits et fourniront à la faune un habitat où il fait bon s’installer.

Les arbres retiendront la pluie et la neige, retiendra l’eau et du désert surgira un oasis.

Il est probablement utopique de croire que les 8 milliards d’humain travailleraient en harmonie à cet égard, par contre, il existe des tas d’initiatives à ce propos, ici, localement.

Il suffit de taper « bénévolat planter arbre » dans Google pour s’en rendre compte.

L’abondance peut naître d’une simple action, répétée encore et encore et encore. La destruction et la faillite aussi…

Avec les arbres, comme avec l’argent, le même principe d’intérêt composé s’applique.

Si vous voulez vivre dans l’abondance, avoir une vie plus riche et plus libre, vous en avez le pouvoir. Mais la richesse, comme la forêt, prend du temps à se bâtir. Il vaut donc mieux commencer dès maintenant à planter des arbres et à investir dans votre abondance.

6 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.