Une chasse aux trésors… au bazar!

L’une des activités préférées des enfants, c’est de faire une chasse aux trésors dans les bazars. On ne sait jamais sur quoi on va tomber. Et parfois on revient bredouille…

Mais, dans tous les cas, c’est une activitée amusante et peu coûteuse qui donne une 2ème vie à plusieurs biens.

Aujourd’hui, nous sommes allés dans un bazar de notre secteur et pour moins de 5$, on a trouvé quelques paires de pantalons de grandes marques presque neufs pour les enfants ainsi que quelques chandails, 1 gros manuel sur les dinosaures et autres animaux préhistoriques (1.25$), 1 livre sur le tyranosaure (0.25$), 1 livre sur les vaches (0.25$). Ma femme a même trouvé pour elle un chandail Guess neuf avec l’étiquette encore accroché après…

La chasse n’a pas été terrible, on est arrivé un peu avant la fermeture et le plus hot devait déjà avoir été « dérobé », mais, une chose est certaine, on est quand même contents de ce qu’on a rapporté.

Mes enfants ont 2 ans et demi et 4 ans. Bientôt, on ne leur achètera probablement plus de vêtements usagés. D’ailleurs, l’essentiel de leurs vêtements sont achetés neufs maintenant. Mais, à cet âge, ils grandissent tellement vite que le linge n’a pas le temps de s’user.

Des jeans à 20-30-40$ de magasin pour enfants peuvent s’acheter pour 50 cents, 1 ou 2$ selon les endroits et ils n’ont aucune usure apparente… Personnellement, je trouve que ça vaut la peine.

Évidemment, ce « sweet spot » tire à sa fin. Mon plus vieux va commencer à grandir moins rapidement et à avoir le temps, comme les autres enfants, d’user son linge… Mais, on en aura profité le temps que ça aura duré.

Ce qu’on aime bien acheter là en général, ce sont les casse-têtes ou jeux de société, parfois les légos ou mega-blocks… D’autres fois, on peut trouver des romans intéressants pour 25 sous.

Voleur de pauvres!

Certains m’ont déjà fait le reproche de « voler » les items qui sont destinés aux pauvres alors que j’ai les moyens d’acheter neuf.

Ça me fait rire à chaque fois.

D’abord, parce que l’argent échangé contre mes achats sert en général justement aux pauvres. C’est un peu ça l’objectif au final, convertir tout ce stock de « dépotoir » en argent comptant.

Ensuite, parce que l’essentiel de ce que j’achète là finit par retourner là ou alors c’est revendu au même prix ou moins cher et finalement parce que le parking est plein de Mercedes, SUV, chars neufs… et de quelques tacots… je dirais donc que je fais pas mal parti de la clientèle moyenne.

Envisager l’usagé

Maintenant, j’ai pris l’habitude, lorsque j’ai besoin de quelque chose, de magasiner d’abord sur kijiji, ebay ou au bazar avant d’aller chez mon ami Wally ou mon autre Ami Amazouzoune et l’autre… kecan tire.

J’ai rarement besoin de quelque chose mais bon… quand ça arrive.

Par exemple, mon meuble pour enfant payé neuf plus de 350$ dans lequel on range leurs vêtements est presque démoli déjà… bois cheap « exotique » cochonnerie… tiroirs qui se défont… j’aurais du suivre mon idée de départ et aller voir un ébéniste, leur faire faire un bon set de chambre en érable ou en chêne qui leur aurait duré jusqu’à leur départ de la maison.

Mais, kijiji offre ça aussi pour une fraction du prix. Il suffit d’être attentif et de ne pas trop être picky à propos des petites grafignes… de toute façon les enfants vont en faire.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.