Apprendre à vivre avec 15000$ par année

Mon objectif est de générer 15000$ en dividendes pour ou avant mes 45 ans. Pour y arriver, j’épargne religieusement des montants substanciels chaque année depuis 2013. En fait, bien que plusieurs recommandent d’épargner 10% de son salaire, mon taux d’épargne avoisine plus les 55-60%…

J’en suis pour l’instant à environ 6000$ de dividendes et d’ici 5 ans et demi, je devrais avoir atteint mon objectif.

Mais le fait est que j’ai pris beaucoup de choses à l’envers quand j’ai créé ce plan. Et au fonds, je n’ai jamais réellement validé si j’arrivais vraiment à vivre avec 15000$ par an.

Je suis dans les défis dernièrement car ma liberté me tient à coeur et l’une des dernières choses qu’il me reste à tester, c’est à quel point elle me tient à coeur!

Aujourd’hui, j’ai donc fait une simulation de l’après afin de déterminer mes dépenses fixes et la marge qui me restait pour manger, m’habiller et m’amuser. Voici le résultat. Il tient pour acquis que je n’aurai aucune dette hypothécaire ni aucune dette personnelle.

En gros, ça me laisse 20$ par jour pour :

  • manger
  • m’habiller
  • payer pour un médicament que je prends à vie
  • essence
  • loisirs
  • imprévus
  • entretien de la maison

Ça ne me semble pas beaucoup à première vue… 🙂 Mais, j’ai déjà établi qu’il était possible de bien manger pour 3-4$ par jour. Évidemment, j’ai 2 enfants, donc j’en prends disons 1 à ma charge et je lui mets un 3$ aussi. Il me reste donc environ 14$ par jour pour le reste. Évidemment il y a des dépenses compressibles dans mon budget de l’après, mais c’est le mode de vie qu’on a choisi pour l’instant donc je les garde entières.

Il est clair que ça va demander du self-control… dépenser plus que 20$ par jour on peut faire ça très facilement.

Évidemment, je ne tiens pas en compte les revenus que je pourrai tirer de la valeur de rachat de mon fonds de pension, ni mes revenus en ligne, ni mes autres revenus divers qui pourraient bien se réaliser une fois que je vivrai ma liberté financière, ni les allocations familiales qui, je considère, appartiennent à mes enfants. Mais, ça c’est mon buffer, ma sécurité car dans la vie rien n’est garanti.

Je veux donc me garder une marge de manoeuvre.

Ainsi, j’ai décidé, que dès jeudi cette semaine, outre les dépenses ci-haut qui passent automatiquement dans mon compte ou sur ma carte de crédit, j’allais maintenant vivre en payant tout comptant.

Dès jeudi, je retourne au bon vieux temps et je vais aller au guichet me retirer 140$ par semaine.

Si je décide d’acheter quelque chose en ligne, ou avec une carte pour une raison pratique, je vais simplement devoir ajuster le montant de mon retrait de la semaine suivante.

Il y a de gros avantages à vivre avec du comptant. C’est concret. Quand il n’y en a plus… ben il faut être créatif!

Ma femme va peut-être me trouver gossant… mais la liberté financière à un jeune âge ça me tient à coeur. Et pour être honnête, je suis vraiment écoeuré du gaspillage et de l’encombrement de la société de surconsommation.

Dès que j’ai un temps libre, mon objectif est de prendre une pièce et de la simplifier… encore et encore… me débarrasser de tous ces surplus qui encombrent notre espace de vie. Avec 20$ par jour, il ne me restera pas grand lousse pour acheter des choses inutiles.

Après la mise en place de notre nouveau système alimentaire ce mois-ci, je prends de plus en plus goût à optimiser mes dépenses.

C’est un devoir que j’ai envers moi-même d’arriver à faire fonctionner cet aspect de mes finances.

Je ne me ferai pas de budget… je déteste les budgets. Je pense que de simplement me fixer une limite devrait faire le gros du travail. On verra.

11 Comments

  1. Jeremy
      • Jérémy
  2. BarbeRiche

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.