Les années ne se valent pas toutes

La retraite à 65 ans? La retraite jeune?

On prend souvent pour acquis qu’on vivra longtemps. Après tout, l’espérance de vie moyenne est de plus ou moins 80 ans pour un homme et 85 ans pour une femme au Québec.

Certains vivront 100 ans, d’autres 55 ans… Le problème demeure entier, on ne connait pas notre date de péremption.

Mais, une chose est certaine, plus le temps passe, plus les chances de mourrir tôt ou tard augmentent.

Or, l’humain a souvent tendance à repousser ce qui est important dans le temps. Tel voyage que j’ai envie de faire depuis si longtemps, je le ferai l’an prochain… Ce road trip à travers le Canada et dont je rêve depuis mes 15 ans, je le ferai à 45 ans.

Pourtant, au-delà du fait que nos chances de décès s’accroissent en vieillissant, il y a aussi nos chances de vivre en bonne santé physique et mentale qui ne vont pas en grandissant.

On sait qu’environ une personne sur 3 aura le cancer au cours de sa vie. Mieux vaut l’avoir le plus tard possible non? Mais a-t-on le choix? Ça arrive, voilà tout…

J’ai plusieurs personnes âgées de 50 à 75 ans dans mon entourage et je constate que de 60 à 70 ans, le corps prend une drop solide pour la majorité d’entre eux. Pour ceux qui s’y rendent. Car j’en ai aussi vu quelques une partir sans avoir pu profiter de leur retraite.

De toute façon, si vous pensez que vous profiterez de la vie à fonds à 65 ans ou 70 ans comme vous le feriez à 30 ou 40 ans, vous vous mettez probablement un doigt dans l’oeil.

D’abord, vos intérêts et envies seront probablement fort différents, vos aspirations aussi, mais surtout, le corps ne suivra probablement plus…

Oh, il y a en eu qui ont gravi l’Éverest à un âge très avancé. Il y a même cette mamie de 100 ans qui a décidé de sauter en parachute. https://youtu.be/YAFV2_6DHaE

Mais, c’est tellement rare que ça fait les nouvelles!

Statcan nous offre ce fabuleux tableau démontrant les taux d’incapacité selon l’âge et le sexe. Quand on parle d’incapacité ici ça les englobe toutes… visuelle, auditive, physique, mentales etc… mais ce sont des incapacités qui affectent la qualité de vie. Comme vous pouvez le constater de 40 à 64 ans, environ 1.7 personnes sur 10 est atteint d’une forme d’incapcité. C’est donc encore jouable. Mais à partir de 65 ans, on passe rapidement à 1 sur 4 puis à partir de 75 ans, à 1 sur 2…

La quarantaine m’apparaît donc être un bel âge pour prendre sa retraite. On est dans la force de l’âge comme on dit, on peut espérer avoir un bon 25 à 30 ans en forme pour profiter de la vie et aussi pour se tenir en forme justement, faire plus de sport, bien manger…

Ce que j’essaie de dire au fond c’est qu’une année de retraite à 40 ans n’équivaut pas une année de retraite à 72 ans mettons… pour la plupart des gens du moins.

Quand vous aurez 72 ou 75 ans, peut-être un coeur fragile, des maux de genoux terribles, peut-être même une marchette, aurez-vous réellement besoin de gagner 70% de votre salaire? Aurez-vous encore cette envie dévorante de conquérir le monde? En aurez-vous de toute façon la capacité physique ou mentale?

J’épargne environ 50-60% de mon salaire actuellement. Ce qui veut dire que je peux vivre avec 40% de celui-ci et je ne fais pas d’efforts particuliers…

Une retraite à 40 ans sur 30 ou 40% de mon salaire m’apparaît fort plus attrayante en terme de possibilités qu’une retraite à 65 ans avec 70% de mon salaire mais peut-être pas la santé ou peut-être même seulement avec quelques années à vivre devant moi.

Les années de liberté ne se valent pas toutes… il faut y réfléchir dans sa planification de retraite.

Source de la photo :https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/graphiques-cartes/graphiques-interpretes/risques-mortalite/

Voici un graphique de l’évolution du taux de mortalité en France selon le sexe et l’âge. Vous pouvez constater qu’après la petite enfance, les chances de mourrir en 0 et 30 ans sont plutôt faibles. Mais, qu’elles augmentent par la suite de façon exponentielle à mesure que les années passent. J’ai pris la France car c’est le graphique que j’ai trouvé mais après avoir regardé la table de mortalité sur statcan c’est assez similaire.

Par exemple, à 40 ans environ 20 hommes sur 10000 vont décéder alors que c’était environ 8 à 30 ans. À 60 ans on est rendu à 100 sur 10000. Et à 80 nous en sommes à environ 600 sur 10000. Chaque année qui passe, on risque de faire partie de la statistique… C’est une loto à laquelle on a en géneral pas trop envie de gagner hein!

Je crois que ce graphique illustre bien mon propos.

Moi je ne planifie pas prendre ma retraite à 65 ans… je trouve que c’est un pari trop risqué. Et vous?

7 Comments

  1. Yan
  2. Pierre Langlois

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.