Pourquoi les riches dépensent beaucoup et gagnent peu de revenus?

Traditionnellement, on dit à un jeune « étudies fort, obtiens de bonnes notes, trouves un solide employeur qui paie bien avec de bonnes conditions de travail, obtiens des promotions, épargnes beaucoup, investis ton argent durement gagné et tu vas bien t’en sortir! »

Hey… c’est ce que je fais!

Mais, ce n’est pas nécessairement la voie la plus optimale.

Il y a 10 ans, je gagnais 42,000$ par an. Cette année, je m’enligne pour gagner 119000$ plus mes revenus en ligne (+/- 3000$), plus mes revenus de placement (+/- 5000$) pour un total de 128,000$, sans compter mes revenus d’entreprise car je vais laisser l’argent dans la cie.

J’en ai fais du chemin niveau revenus bruts!

Mais, comme je l’ai déjà démontré dans mon guide ultime à propos de la retraite jeune, les revenus bruts et nets suivent deux courbes qui ne se ressemblent pas… à mesure que les revenus bruts augmentent, les revenus nets s’applatissent.

La société pénalise le haut salariat… on pénalise le succès. Ce système est vraiment fait pour écraser les masses. On t’encourage à escalader les échelons et plus tu montes dans l’échelle, plus on te taxe et on rit de toi…

Personne ne va pleurer pour moi, mais à titre d’exemple, je viens d’avoir une augmentation de salaire de près de 4000$ par an. Combien il me reste à moi? 62$ par 2 semaines ou 1612$. Le reste va où? Essentiellement à l’impôt et mon employeur en retient une pas pire somme pour financer ma retraite. On s’entend que je gagne 154$ brut de plus par 2 semaines… BRUT! 62$ net…

La plus grande dépense de mon budget, toutes catégories confondues, c’est l’impôt. Je paye plus d’impôt que d’hypothèque même en faisant des doubles versements. Je paye plus d’impôt que j’épargne, même en épargnant 22000$ par an!!!

L’impôt…

Voilà pourquoi les riches dépensent beaucoup et gagnent peu de revenus.

Tôt ou tard, tout le monde paiera sa juste part de cette foutue taxe! Mais, mieux vaut tard… genre tard comme à l’heure de la mort que maintenant… non?

Les riches planifient l’impôt de leur succession (en prenant une assurance vie par exemple) plutôt qu’en payant l’impôt maintenant.

Comment font-ils? Ils repoussent tout simplement le plus possible l’impôt à payer en évitant par exemple les gains en capitaux et aussi, ils se créent des structures corporatives qui minimisent l’impôt.

Nombreux sont les riches qui s’incorporent une cie pour y arriver.

Prenons l’exemple simple de l’immobilier.

Jean crée la cie Château Immobilier inc (nom fictif) et achète un 10 logements avec une mise de fonds prêtées à la cie à même ses actifs personnels. La cie doit à Jean de l’argent qui peut porter intérêt. Et Jean pourra recevoir ce « revenu » sans impôt (sauf sur l’intérêt) puisque c’est un remboursement de dépenses engagées.

La cie gagnera des revenus sous forme de loyers et devra payer un impôt corporatif sur ces revenus dont le taux est sacrément plus bas en général que si Jean avait gagné ces revenus en son nom personnel.

Évidemment, on déduira des revenus de loyers toutes sortes de choses comme l’intérêt payé sur les prêts, les dépenses d’entretien/réparation amorties, les frais de gestion incluant les frais de déplacement, les salaires payés etc…

Plus on dépense, moins le revenu imposable est élevé.

La croissance de la valeur de l’immeuble n’est pas non plus imposable immédiatement. En général, un immeuble prend de la valeur non?

Jean pourrait décidér de se verser un dividende ou alors devenir salarié de sa cie (dépense d’entreprise) et ainsi contrôler ses revenus personnels afin de minimiser ou optimiser son impôt personnel.

Jean pourrait faire payer la voiture par sa cie et n’avoir que sa portion à usage personnel comme avantage imposable et pourra donc rouler dans une belle voiture en partie payée par de l’argent avant impôt provenant de la cie.

Jean peut aussi demander à sa cie de payer les frais d’un bureau à domicile et partager ainsi ses dépenses résidentielles avec la cie.

Mais Jean peut aussi laisser les profits dans l’entreprise afin de faire croître l’entreprise.

Afin de réduire l’impôt corporatif, Jean doit dépenser… il doit dépenser afin de minimiser les revenus imposables et c’est ça qui est cool avec une entreprise. Tu dépenses avant de payer l’impôt, ce qui réduit tes revenus, ce qui réduit ton impôt.

De là l’adage que les riches aiment gagner peu et dépenser beaucoup!

Évidemment, toutes dépenses ne sont pas admissibles…

Elles doivent être liées à l’activité et servir raisonnablement à gagner des revenus ou permettre à l’entreprise de poursuivre ses activités.

Rapidement, la valeur nette de Jean peut croître essentiellement à l’abri de l’impôt car le gain en capital aura un impôt différé et qui pourra l’être jusqu’à la mort de l’actionnaire.

Jean pourra accéder à l’équité dans les propriétés en refinançant son immeuble et en en achetant d’autres, il pourra faire croître d’autant plus sa valeur nette.

J’ai vu bien des riches dans ma carrière, des gens valant des millions, déclarer des revenus ridicules… comme certains me disent : « Je suis assets rich mais cash poor ». Ah well… si tu veux être cash rich, vends un actif, paye ton impôt et planque ton ptit million aui reste dans ton compte Tangerine!

La corporation est un bel outil à la portée des gens pour protéger ses actifs, mais aussi pour faire croître sa valeur nette en utilisant du levier et le faisant à un taux d’imposition géneralement moindre.

Voilà comment et pourquoi les riches préférent gagner moins et dépenser plus!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.