Peut-on changer son étoile?

Certaines personnes croient au destin. C’est d’ailleurs bien ancré dans notre culture du « né pour un petit pain… ».

Il est vrai que nous ne partons pas tous égaux en ce bas monde.

Certains naissent avec une cuillère en argent dans la bouche et d’autres avec un balai dans l… vous voyez ce que je veux dire.

Certains partent avec de bonnes bases, de bons parents qui prennent soins d’eux et les stimulent, des talents bruts bien cultivés alors que d’autres sont issus de familles pauvres, de parents-enfants qui peinent à prendre soin d’eux-même et qui opressent leurs enfants.

Il y a aussi les facteurs génétiques. Certains enfants naissent avec le QI d’un génie et d’autres avec des retards intellectuels…

En quelque sorte, nous sommes tous soumis à une foule de déterminants importants, qu’ils soient génétiques, environnementaux, intellectuels ou parentaux…

On nait et on a parfois l’impression que notre ligne est toute tracée. Les années passent et elles semblent confirmer ce qu’on a toujours cru : que notre sort est jeté, que notre vie se résumera à ça!

Moi, je ne crois pas au destin.

Je ne crois pas à la chance.

Je crois évidemment que nous ne partons pas tous avec des chances égales, ni du même niveau. Mais, je crois que la majortié d’entre-nous avons beaucoup plus de contrôle sur notre destinée que nous voulons réellement l’admettre.

Le changement fait peur évidemment. Sortir de sa zone de confort, prendre des risques, sortir des sentiers battus, ça demande du courage.

Vouloir, par exemple, atteindre un but difficile comme la liberté financière en 10 ans, ça demande de se battre fort!

Oh! Il faut se battre contre beaucoup d’ennemis lorsqu’on veut changer son destin. Les gens autour de soi sont souvent les premiers à nous freiner. Ils ont peur pour nous, peur qu’on s’accroche à des rêves qui gâcheront nos vies. Mais sans rêves, sans espoir, la vie est-elle aussi savoureuse et ennivrante?

Le combat le plus difficile à mener sera toutefois le combat à mener contre soi-même.

Qu’on le veuille ou non, nous nous mettons nous-même des barrières!

Refaire sa vie à 40 ans, retourner aux études et faire médecine est peut-être improbable, mais c’est pas impossible.

Il n’y rien de plus puissant qu’un homme ou une femme déterminé à réaliser son rêve! Je crois réellement qu’à force de travail intelligent et acharné on peut vraiment changer son étoile.

Mais, toutes ces barrières qu’on a dans la tête sont franchement difficiles à faire sauter.

Ce sont elles qui nous chuchottent à l’oreille qu’on n’y arrivera pas, que c’est idiot, stupide, impossible… ce sont ces conceptions mentales que nous nous sommes construites qui nuisent à l’atteinte de notre plein potentiel.

Heureusement, je crois aussi fermement que de petits changements peuvent apporter de grandes améliorations dans notre vie.

Par exemple, se départir de certains vieux amis qui nous freinent ou qui tournent en rond pour les remplacer par des gens plus motivants et motivés peut faire une énorme différence.

Se mettre à se payer en premier, à épargner, peut aussi faire une énorme différence. En moins de 6 ans, je suis par exemple passé d’une valeur nette négative à une valeur nette conservatrice de plus de 272k$. C’est quand même quelque chose.

J’ai aussi vaincu ma peur de l’inconnu et j’ai lancé 2 petites entreprises qui me rapportent des revenus en side hustle.

J’ai vaincu ma peur de faire des entrevues et j’ai réussi à obtenir de nombreuses promotions, faisant plus que doubler mon revenus en quelques années.

On prend les barrières les unes après les autres et on les fait sauter.

Lentement mais sûrement, on change notre destin!

Et pour les plus téméraires, une fois le cycle en branle, on peut décider d’envoyer promener plusieurs barrières mentales à la fois et se lancer dans le vide et transformer radicalement sa vie!

Comme avec l’effet papillon, de petits changements incrémentaux en apparences mineurs peuvent commencer à faire de l’intérêt composé et ultimement changer drastiquement notre potentiel et notre vie.

Malgré les vents et marées, j’ai décidé il y a 6 ans de prendre le gouvernail bien en main et de faire naviguer mon bateaux vers de meilleures eaux!

Ce n’est pas toujours facile. Parfois, le vent se lève et la tempête me fait reculer en arrière, mais je garde le cap et je m’efforce de retrouver le vent et d’avancer encore et toujours vers la liberté tant espérée!

Dans 5 ans environ, je vais atteindre ce point d’inflexion qu’on appelle la liberté financière!

Et vous? Tentez-vous de changer votre étoile?

5 Comments

  1. Mr. Jack
  2. Jean-seb

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.