À bas la liberté financière!


« Les jeunes retraités, je trouve qu’ils prennent plus à la société qu’ils redonnent. »

Stacy, 39 ans, Montréal, assistée sociale sans contrainte à l’emploi habitant dans un H.L.M.  Attend impatiemment son crédit d’impôt pour solidarité pour aller s’acheter des cigarettes.  Trouve que c’est difficile de se lever avant 10h du mat.


« Je suis contre la retraite hâtive, car ces gens-là sont de sales capitalistes adeptes du néolibéralisme.  Vive le communisme! »

Pierre-Alexandre Nadeau-Dumontier, 22 ans, étudiant en sociologie à l’UQAM, membre de Québec Solidaire, se définit comme étant un queer non binaire polymorphe de la fesse gauche, ne paie plus son loyer (safespace) depuis 3 mois, car soupçonne son vieux propriétaire malade d’être un vil bourgeois exploitant le prolétariat avec avidité. Serveur à temps partiel au café Starbucks du coin.  Amateur d’égoportraits. Attend impatiemment la prochaine fête étudiante pour prendre de belles photos avec son nouveau IPhone et les publier sur son Instagram. YOLO


« Moi, je veux vivre ma vie pleinement à 100% sans me priver, avoir des belles choses et être vraiment libre de faire ce dont j’ai envie quand ça me tente! »

Caro, 34 ans, Québec, mère monoparentale, auditrice de Radio X, laisse souvent ses enfants à la garderie de longues heures & occupe 2 emplois précaires, dans les bars, pour arriver à payer de peine et de misère le solde minimum sur sa carte de crédit à tous les mois à cause de son train de vie excessif.  Ne répond plus au téléphone lorsqu’elle ne connait pas le numéro, de peur que ce soit une agence de recouvrement qui lui coure après.


« Comme je le dis tout le temps, le travail, c’est la santé. »

M. Jean-Paul, 55 ans, concierge de nuit dans une petite usine, atteint de fibrose kystique et de rhumatismes chroniques.  Souffre le martyre à devoir travailler dans ces conditions difficiles, dans le seul emploi qu’il a réussi à décrocher sans son diplôme de secondaire 5. Fait religieusement sa petite prière à tous les soirs.


« J’aime bien le concept du minimalisme.  Je trouve qu’on gagne plus comme individu en possédant moins.  En tant qu’artiste engagé, je me considère aussi comme un grand environnementaliste. »

Guy Z. Platitude, 58 ans, comédien et animateur de Tout le Monde En Perle, habite le Plateau Mont-Royal, lecteur assidu du Devoir, signataire du pacte, possède 3 maisons, 4 chalets, 5 bateaux, 1 hummer et voyage partout dans le monde en première classe. A dû faire élargir les cadres de portes pour que sa tête passe. Grand moralisateur et adepte de la bien-pensance.  Insulte et bloque sur Twitter ceux qui n’adhèrent pas à ses principes et ses croyances.  S’est récemment mis à acheter du café équitable 2 x / an et à recycler de temps en temps ses petits cartons pour sauver la planète!


« En tout cas, moi je ne saurais pas quoi faire de mes journées si je prenais une retraite hâtive.  Le temps serait vrrrrraiment long!»

Marie-Paule, 47 ans, secrétaire syndiquée chez Hydro-Québec, joue à Candy Crush entre deux téléphones ou lors de ses 6 pauses journalières et envoie régulièrement des vidéos de chat à sa cousine de l’Abitibi. Elle ne manque pas un seul épisode de La Voix et trouve Charles Lafortune telllllement beau!

3 Comments

  1. Julien

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.