Amasser une fortune et faire fausse route?

C’est la fête du petit Jésus. Je ne suis pas croyant. Je n’ai jamais réussi à lire la bible en entier ne serait-ce même que par intérêt historique. Néanmoins, je me suis dit (une bulle m’est passée comme ça) qu’il pourrait être intéressant de savoir ce qu’on y dit à propos de l’argent car, après tout, l’Eglise en tant qu’institution en a quand même accumulé pas mal, ne serait-ce que par l’immobilier et ce, depuis au moins 2 millénaires… elle doit en connaître un bout sur le sujet.

En plus, il y a des scientifiques qui prétendent que certains écrits auraient plus de 10000 ans…

Dans Luc 12.15 à 12.21, on parle d’un homme riche qui a fait tellement de récoltes que ses greniers débordent. Il se dit donc tiens tiens, je vais les raser, en construire de plus gros et y stocker tout mon grain.

Avec ce grain, je pourrai être oisif pendant 2 ou 3 ans.

Mais, Dieu ne l’entendait pas ainsi et réclama son âme.

À qui destines-tu tous ces trésors maintenant que tu n’es plus?

Mouin, bon… notre version moderne c’est « il ne sert à rien de mourir l’homme le plus riche du cimetière ». Moins long que de se coltiner 6 ou 7 versets et ça revient au même.

Moi ce qui me frappe là-dedans c’est que l’homme d’il y a 2000 ans et l’homme d’aujourd’hui, on pourrait probablement l’interchanger.

L’homme reste l’homme et il semble que nous ne naissions pas avec une ancienne sagesse issue du passé. Il nous faut la gagner au fil de nos expériences.

Quand je regarde un homme comme Warren Buffett par exemple, un homme qui a consacré sa vie à bâtir sa richesse comme une passion et une obsession, quand je regarde l’état de sa fortune et ce qu’il a commencé à en faire (la donner à des oeuvres de charité et notamment à l’oeuvre de Bill et Melinda Gates) je me dis que bon… au fond il a vraiment fait tout ça un peu pour rien mais en même temps, en concentrant énormément de richesse dans les mains d’oeuvres supposées faire le bien, peut-être cela fera-t-il une différence.

Une chose est certaine, amasser de la richesse pour amasser de la richesse, je ne vois pas l’intérêt. Il vient un moment ou même les désirs doivent avoir des limites.

D’ailleurs Buffett habite notamment la même maison depuis belle lurette.

Je vais me consacrer à épargner suffisament pour me libérer de l’esclavage-salarié mais mon objectif n’est vraiment pas d’amasser des millions.

Le problème avec l’argent c’est qu’on a souvent peur d’en manquer et faire le grand saut, décider de voler de ses propres ailes avec ce qu’on a accumulé, ça doit quand même être pas mal stressant.

Le double message dans cette parabole c’est aussi qu’il ne faut pas se perdre dans cette quête car rien ne garantit au final que nous serons encore là pour récolter les fruits de notre labeur et en ce sens, il faut quand même prendre le temps de prendre le temps!

Par exemple, cette année, on ira en famille faire un petit voyage de 2 ou 3 jours dans un hôtel du Québec pour voir un peu de pays. Ça coûtera quelques deniers mais bon, on profitera du voyage!

Joyeux Noël!

2 Comments

  1. XJ

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.