Mes revenus de dividende seront-ils suffisant à temps?

Depuis le début de cette aventure je vise accumuler suffisament d’épargne pour me générer un revenu de dividende de 15,000$ par an qui continuera de croître de 6 à 8% par année par la suite.

Générer un tel revenu demande du temps et beaucoup d’épargne. Or, je me suis donné le défi d’arriver à générer ce revenu en 12 ans pour atteindre la liberté à un âge relativement jeune.

Après 5 ans et demi d’épargne intensive, mon revenu de dividende atteint maintenant près de 4800$ Canadiens (au taux du jour de 1.31 pour la conversion US). Oui, c’est long bâtir une source de revenu passif…

Si je continue d’investir 22,000$ par an pendant encore 5 ans, j’aurai 12.500$ de revenus de dividende à 42 ans, soit environ 1000$ par mois et il me faudrait continuer 1 an et demi de plus pour atteindre mon chiffre « magique » de 15,000$ de dividende, soit 1250$ par mois.

Au total, en 12 ans, je pourrais atteindre mon objectif de revenu. J’aurais alors un peu plus de 44 ans, ou alors je pourrais me retirer à 42 ans avec 12500$ de revenus de dividende.

Après, sous la croissance du dividende (je prendrai 5% pour être prudent), mon revenu devrait être de 20000$ par an à 50 ans (17900$ @ 22500$ avec une fourchette d’écart de 2% sur la croissance du dividende) et de 25500$ par an à 55 ans (20700$ @ 31500$ avec une fourchette d’écart de 2% sur la croissance du dividende à la hausse ou à la baisse).

Évidemment, je préférerais me retirer à 42 ou 43 ans plutôt qu’à 45 ou 46 ans… mais 12500$ de revenus, c’est loin d’être suffisant pour que je me sente à l’aise… déjà que 15,000$ c’est « léger ».

Reste mon arme cachée, cachée à moi-même d’ailleurs, qu’est la valeur de rachat de ce fameux fonds de pension. Je suis pas mal certain que je pourrai tirer au moins 3000$ de dividendes par an de ce fonds, probablement plus.

Alors en ce sens, à 42 ou 43 ans je devrais avoir atteint mon objectif de 15,000$ de dividendes.

Maintenant… 15,000$ de dividendes avec une maison à entretenir et 2 enfants, est-ce que c’est suffisant? Ce ne sera pas le revenu familial bien sûr, mais mon revenu personnel.

Il faut dire que malgré que mon état civil ait évolué au fil des ans depuis le début de cette aventure, mon objectif de revenu passif, lui, est resté essentiellement statique.

Je pense en effet qu’une fois la maison payée et rénovée, nos frais de logement annuels (chauffage, assurance, taxes, entretien, réserve) seront bien inférieurs à 10,000$ par an à deux. Donc, je pense allouer 5000$ de mon budget au logement, 5000$ à la nourriture et 5000$ à tout le reste.

Évidemment, à ce revenu s’ajoutera celui de ma femme et les allocations familiales.

Bon… c’est là qu’on tombe en zone grise.

J’aurai au moins 15,000$ en dividendes, une maison claire de dette et l’épargne qui sous-tend ce revenu. Je serai loin d’être « dans la rue » mais, un homme de 42 ans, nouvellement émancipé demeurera-t-il inerte?

Et vais-je me satisfaire de gagner 15000$ par an?

Probable que la première année, je vais la passer à me « décontaminer », à intégrer le gym ou plus d’activités physiques gratuites à ma routine, faire plus de lecture, plus d’écriture… mais vais-je rester improductif en terme de revenus?

J’en doute.

Avec tout ce temps libre, je pense que mon imagination et ma créativité reprendront le dessus. Je pourrai me dédier à bâtir ma compagnie ou encore à blogger plus activement et à visage découvert enfin.

Il y aura certainement 1001 possibilités me permettant de gagner un peu d’argent. Mais… ça reste un facteur inconnu.

Je ne peux pas nier que j’ai certaines craintes par rapport au « grand saut » que je planifie faire. Quitter un emploi rémunérateur et sécurisant somme toute pour vivre avec un revenu faible et non garanti, faut le faire quand même.

Mais, j’ai très hâte d’être face à ce choix.

Ce 15,000$ sera ma base sur laquelle bâtir ma vie rêvée, une vie plus lente et plus libre, axée davantage sur l’être que sur l’avoir.

À 42 ans, en tenant compte de mon fonds depension, j’aurai probalement  attteint ou dépassé mon objectif de 15,000$ par an en dividendes.

J’ai maintenant 37 ans et des poussières… ça s’en vient vite 42 ans! Il reste moins de chemin devant que derrière, c’est excitant!

Et vous, comment avance le voyage?

9 Comments

  1. Sophie
      • Crevette nordique
  2. Kimber

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.