Pour réussir il faut travailler plus fort… c’est faux!

Il est facile de faire fausse route lorsqu’on ne prend pas le temps de réfléchir. Il y a tellement de mythes à propos de la richesse, du bonheur, du succès…

L’un des plus persistants est le suivant :

Si tu veux avoir du succès, il faut travailler fort.

Or, travailler fort n’égale pas nécessairement succès… Si tu veux du succès (gagner beaucoup d’argent en le moins de temps possible), il ne faut pas travailler plus fort. Il faut travailler de façon plus intelligente et bien souvent donc, travailler moins fort… paradoxal n’est-ce pas? Laissez-moi m’expliquer.

Par exemple, autrefois on travaillait les champs à la main, à l’huile de coude… la production était médiocre et une grande part de la population devait mettre la main à la pâte. On travaillait très fort. Oh… on pouvait travailler plus fort encore j’imagine mais cela aurait-il eu un si gros impact?

Heureusement, on inventa la mécanisation de l’agriculture et hop… tout changea! On passa d’une société agraire à une société plus moderne où la grande majorité des gens ne travaillent plus à produire de la nourriture. Au contraire, on jette des surplus à outrance.

Nous sommes maintenant à l’ère où l’intelligence artificielle commence à prendre de l’ampleur dans une foule de domaines et ça va révolutionner beaucoup d’emplois. D’autres se créeront probablement qui permettront à l’homme d’utiliser davantage son esprit créatif et sa capacité à penser de façon abstraite.

À plus petite échelle, la même chose peut s’appliquer aux finances personnelles.

Gagner sa croûte, ça peut se faire de multiples façons. La plupart des gens, incluant moi, avons choisi le travail salarié. Pourtant, le travail salarié limite fortement le potentiel de revenus qu’un individu peut gagner et exige une présence qui gruge l’essentiel de nos meilleures années de vie.

Or, il y a tellement d’autres façons de gagner des revenus en 2018.

Par exemple, on peut devenir travailleur autonome dès aujourd’hui en vendant notre expertise sur le web sur des sites comme Fiverr.com.

On peut devenir détaillant et faire de l’argent en achetant bas et en revendant haut en exploitant des failles dans l’efficience des prix.

On peut se bâtir des revenus actifs ou passifs en devenant investisseur.

Depuis que je me bâtis des sources de revenus alternatifs, je me rends compte que faire de l’argent n’est si difficile… que j’aurais probablement du skipper l’université et me lancer en affaire car au fond, ce qu’on veut tous, c’est bien gagner sa vie et un diplôme universitaire ne garantit pas ça.

Les opportunités sont partout autour de nous! Il faut juste ouvrir l’oeil… le bon.

Récemment, nous avons lancé une entreprise en ligne et nous nous sommes mis à vendre des produits physiques en choisissant une niche sous-exploitée. Ça se vend bien… au-delà de mes attentes… mais le problème c’est le temps. Ça n’a pas été long. Je me suis vite rendu compte que c’était beaucoup de travail de faire livrer du stock chez moi, de l’entreposer, de trouver des clients, de les conseiller, de prendre rendez-vous avec eux pour leur livrer le produit ou qu’ils viennent le chercher.

En plus, il y a le risque d’inventaire… je ne veux pas d’inventaire à la maison et louer un local gruge les profits.

Première optimisation : le dropshipping.

Nous ne gérons plus ou presque plus d’inventaire. On fait shipper du fabricant!

Au lieu de gérer du stock, je me concentre sur l’essentiel : trouver des clients, les conseiller, boucler la vente.

Une fois le paiement reçu, je ship direct de mon fournisseur.

Pas de boîte à soulever… pas de boite à entreposer avec tous les risques qui viennent avec… pas besoin de rencontrer des clients, de les entendre me raconter leur vie zzzZZZ, de gérer un agenda de livraison etc…

Ici, on a choisi de travailler plus intelligemment et le gain a été immense. En plus, on s’est ouvert le Québec au complet et je pourrais vendre pan-canadien si je voulais.

Il me reste maintenant à automatiser le plus possible l’afflux de clients…. on travaille là-dessus. J’ai commencé un site de niche pour drainer le trafic gratuit de Google. Et on pense lancer des campagnes publicitaires payantes.

Mais, même en dropshippant, si on monte à 20-30 commandes par jour, on va manquer de temps (on est loin de là… mais on commence :)). Il faut recopier l’adresse de shipping, remplir une commande auprès du fournisseur, rentrer nos infos de paiement etc…

Encore là, je pourrais probablement trouver le moyen d’automatiser le processus de commande… email automatique à mon fournisseur par exemple et c’est lui qui va rentrer ma commande et facturer le paiement. 🙂

Travailler intelligemment… pas plus fort. Et travailler intelligemment, ça veut dire constamment chercher à travailler moins fort pour obtenir les même résultats.

Mais, une fois les même résultats obtenus, pourquoi s’arrêter là? Le temps libéré peut nous permettre d’augmenter nos revenus et d’optimiser d’autres aspects!

L’objectif de tout entrepreneur devrait être de bâtir un système qui ne requiert pas sa présence pour générer des revenus!

La plupart des gens ne prennent pas le temps de réfléchir à ça. Ils se contentent de ce qu’ils ont et de ce qu’on leur impose pour l’avoir.

Ils se ferment à un monde d’opportunités incroyable et au vrai sens du capitalisme.

4 Comments

  1. Julien

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.