Liberté financière : quand l’objectif n’est pas alligné avec le moyen

Bien souvent, j’entends des gens dire qu’ils cherchent à atteindre la liberté financière rapidement pour pouvoir passer plus de temps avec leurs enfants, leurs proches, leurs amis. Je l’ai moi-même souvent dit. Ça fait partie de mes raisons.

J’ai d’ailleurs récemment rencontré un nouveau blogueur de la communauté FIRE (très sympathique d’ailleurs) et il me mentionnait la même chose parmi les raisons qui le poussent à vouloir atteindre la liberté financière jeune.

La fin est louable mais est-ce réaliste?

Mon plan initial vers la liberté financière était constitué d’un parcours d’épargne intensive de 12 ans. J’ai débuté à 32 ans. Cinq ans down the road j’ai 37 ans et 2 enfants en très bas âge. Mes parents ont passé le cap de la soixantaine. Quant à mes amis de longue date, ils rament à contre-courant pour possiblement atteindre une retraite à 65 ans et ne suivent pas ni mon blog, ni mes actes en cette matière.

Ajoutons 7 ans à ce plan, j’aurai 44 ans. Mes enfants auront 9 et 8 ans, mes parents approcheront 70 et mes amis actuels seront toujours en train de pédaler vers une retraite potentielle mais loin d’être hâtive.

Je pourrai certes passer plus de temps avec mes enfants, mais entre leur propre parcours dans la rat race (9 à 5 scolaire), leurs activités parascolaires et leurs amis, les verrai-je réellement davantage?

Quant à mes parents… à 70 ans… ça commence à être vieux et j’espère qu’ils seront toujours là et en santé, mais ça m’étonnerait qu’on aille faire des randonnées de kayak ou vélo de plusieurs heures disons.

J’ai récemment pris un congé parental de plusieurs mois et combien de fois j’ai vu mon plus vieil ami? 2 fois… l’une de ces fois a duré à peine 45 min…

Évidemment, nos vies diffèrent. Peut-être avez-vous des amis qui suivent le même chemin que vous, peut-être vos parents sont-ils plus jeunes? Peut-être pensez-vous avoir des enfants plus tard dans votre voyage vers la liberté financière?

Néanmoins, j’en parle parce que je pense que si c’est là la principale raison que vous avez d’atteindre la liberté financière, vous ne prenez peut-être pas le chemin le plus efficace.

L’approche de Tim Ferris et des mini-retraites ou simplement celle de travailler à temps partiel est probablement une meilleure approche dans ce cas. Vous auriez alors plus de temps libre maintenant pour passer plus de temps de qualité avec vos proches aujourd’hui.

Je l’ai déjà dit à quelque reprises, l’enfance de nos enfants est une richesse qui se dépense à un rythme terrible. J’aimerais passer plus de temps avec mes enfants pendant que ça compte. À la limite, être à la retraite maintenant quitte à travailler plus tard serait peut-être une approche plus à propos.

Récemment, mon employeur a lancé un pilote de télé-travail et je peux maintenant travailler très souvent de la maison. J’avais mes craintes et mes doutes mais Paf! Du jour au lendemain je gagne 3h ou plus par jour avec mes enfants les jours pendant lesquels je travaille de la maison! Ça change une vie. Je suis tombé en amour avec l’approche et j’ai gagné plusieurs points dans mon échelle de bonheur.

J’ai eu mes enfants vers la mi-trentaine. C’est tard un peu, mais l’avantage c’est que j’ai atteint une certaine maturité dans ma carrière, j’ai 4 semaines de vacances par an, un horaire stable et une bonne situation financière. Tout cela me permet déjà de passer plus de temps de qualité avec mes enfants que si je n’avais eu que 2 semaines de vacances, des horaires éclatés et un salaire qui me force à vivre de paye en paye.

Alors au fond, je passe déjà beaucoup de temps de qualité avec mes enfants. Je n’ai pas à me plaindre à ce sujet. Tout ça grâce au télé-travail.

L’atteinte de la liberté financière n’est rien d’autre que d’avoir accumulé suffisamment d’épargne pour pouvoir envisager cesser de travailler. Il n’y a aucune magie autour de ça. Même si vous atteignez la liberté financière, le monde ne cessera pas de tourner. Vos amis ne cesserons pas de ramer dans la rat race et bien peu de choses changeront autour de vous… à moins de changer votre entourage.

La liberté financière permet de reprendre le temps qu’on échangeait contre de l’argent. C’est tout.

Ce que vous ferez de ce temps par la suite vous appartient. Mais ce n’est pas parce que vous vous aurez plus de temps que les gens autour de vous en auront davantage. Si ça se trouve, vous manquerez bientôt vite de temps vous-même parce que vous vous lancerez dans 1001 projets.

Just my 2 cents!

12 Comments

  1. XJ
  2. Mireille
      • Mireille
  3. Ned

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.