Achat récent : 30 actions de PWF et 35 actions de VCN

Vendredi j’ai acheté 30 actions de Power Corp et 35 parts d’un FNB total market Canadien.

Suite à de longues discussions avec MrJack de inficafé.com l’automne dernier, j’ai décidé de progressivement diversifier ma méthode d’investissement en réintégrant des fonds indiciels à ma stratégie d’investissement.

Je ne prendrai pas le temps d’expliquer le tout dans cet article mais très rapidement, il y a principalement quelques raisons qui motivent ce choix :

  • les titres à dividende canadiens sont moins intéressants que les titres US pour la stratégie dividend growth investing et mon REER est plein… Il faut éviter de détenir des titres à dividende US en CELI . Je trouve donc très risqué d’avoir à concentrer beaucoup de capitaux sur très peu de compagnies fortement concentrées dans quelques secteurs d’activités fortement dépendant de lois/règles gouvernementales qui peuvent évoluer (utilities, banques, télécoms). Je vais donc me contenter de concentrer une certaine partie de mon capital là. Je n’ai pas défini de % mais ça devra rester raisonnable.
  • J’ai un grave manque de temps avec mon travail de gestionnaire, deux bébés, une nouvelle cie en démarrage pour faire les recherches nécessaires pour choisir les bons titres au bon moment si un tel moment et une telle possibilité existent réellement
  • Je veux être relativement certain d’obtenir le rendement du marché et ne pas rater de gros mouvements parce que je suis trop concentré dans un sous-secteur
  • La stratégie de décaissement et d’optimisation fiscale du décaissement n’est pas aussi simple qu’il n’y parait avec les titres à dividende et les différents types de comptes dans lesquels on les détient et au final, pour atteindre mon taux de retrait de 3.5%, je pourrais moi aussi me retrouver à devoir vendre des parts à certains moments
  • Il est très difficile de faire du backtesting sur la méthode DGI puisque chaque portefeuille est différent et en constante évolution alors qu’avec la méthode indicielle on peut tester plus facilement différents scénarios.

Je ne renonce pas à la méthode DGI. Je crois qu’elle a du mérit, qu’elle nous force à focusser sur des cies matures et généralement solides. Mais, j’aimerais maintenant l’équilibrer avec des fonds indiciels. Je le faisais au début, j’ai arrêté et là je retourne vers mon idée initiale.

Mon objectif est de pouvoir accumuler assez d’épargnes pour vivre de celles-ci jusqu’à ma mort. Ce qui compte c’est donc la pérennité de mes fonds. Je veux aussi ne pas avoir à vivre trop d’anxiété par rapport à l’argent une fois que la grande décision sera prise. Or, il est vrai que beaucoup de cies gèlent ou coupent leur dividende de façon imprévisible durant les périodes de crise.

Je ne suis pas encore fixé sur comment je structurerai mon capital plus tard. Par exemple, vais-je souscrire une rente viagère avec une partie de celui-ci pour m’assurer hors de tout doute un revenu minimal?

Le fait est qu’à travers ce voyage vers la liberté financière, on évolue, on apprend de nouvelles choses, on s’adapte, on réalise des choses auxquelles on n’avait pas pensé…

Bref, j’ai maintenant environ 1% de mes investissements en fonds indiciel total market. Une bonne partie du REEE de mes enfants est aussi réparti entre XUU et VCN, deux fonds total market.

Qui vivra verra!

13 Comments

  1. Fred
      • Fred

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.