Si tu ne trouves pas un moyen de faire de l’argent pendant que tu dors tu travailleras jusqu’à ta mort!

Warren Buffett, CEO de Berkshire Hathaway et l’un des hommes les plus riches et les plus connus du monde a un jour dit cela.

Qui n’aimerait pas se lever le matin avec un montant automatiquement déposé à son compte bancaire, montant qui serait suffisant pour lui éviter d’avoir à travailler s’il le désire?

Moi, c’est mon souhait. Et pour le faire devenir réalité, j’ai décidé un jour de m’y dédier en épargnant une part substancielle de mes revenus, mais aussi en créant de la propriété intellectuelle.

Je peux dire aujourd’hui, après 5 ans d’efforts, que chaque matin, 365 jours par année, je gagne environ 20$ sans ne rien faire.

Difficile de vivre avec 20$ par jour ici au Québec… Mais c’est un bon début.

La plupart des gens se concentrent toute leur vie sur la façon de générer des revenus actifs, des revenus de salarié surtout. Il faut dire que c’est ce à quoi la société nous prépare. D’abord, avec cette école behavioriste qui nous conditionne au 9 à 5. Ensuite, parce que c’est ce que la majorité des gens font et parce que l’homme est un animal grégaire qui apprend énormément par imitation au final.

Quoiqu’il en soit, celui qui vise avoir plus de liberté, voir de prendre une retraite jeune fait fausse route en empruntant cette voie.

Elle est la moins efficace et la plus fiscalement désavantageuse!

Il existe en effet d’autres moyens de faire de l’argent plus efficacement fiscalement parlant, mais surtout physiquement parlant!

Par exemple, un « artiste » au sens large pourrait créer une oeuvre (roman, film, chanson) ou un produit (cours, template wordpress, application ou autre produit) et le revendre automatiquement en ligne grâce à un site web et quelques logiciels ou grâce à une plateforme comme Etsy, Amazon, Ebay… pour n’en nommer que quelques une.

Un individu pourrait aussi épargner rapidement de grosses sommes et investir cet argent dans des titres qui versent des dividendes en croissance ou dans des actifs immobiliers locatifs par exemple et tirer des revenus récurrents et en croissance de ses investissements.

Finalement, un individu pourrait lancer une entreprise et l’automatiser par des logiciels, des machines ou par l’embauche d’employés jusqu’au point ou sa présence deviendrait inutile.

Quoiqu’il en soit, la vraie liberté vient réellement de la capacité d’un individu à se soustraire à l’obligation de travailler tous les jours…

Personnellement, j’appelle cela s’émanciper. Réussir à atteindre ce stade où l’on n’est plus dépendant de ses parents, de la société mais aussi d’un employeur pour arriver à financer ses besoins de base, c’est ça pour moi la vraie émancipation!

Comme le dit si bien Warren Buffett, si tu ne trouves pas un moyen de faire de l’argent pendant que tu dors, tu travailleras jusqu’à ta mort!

5 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.