Bilan annuel 2017 

Les jeux sont faits, rien ne va plus!

Pour être honnête, je croyais qu’en 2017 nous allions assister à un crash boursier ou du moins, à beaucoup de turbulences ou d’incertitude.

Il semble que ma boule de cristal qui sert à prédire les aléas du marché soit fêlée… le DOW a passé la barre psychologique des 25,000 points, engrangeant environ 24.33% de rendement au passage et la FED tout autant que la banque du Canada semblent déterminés à monter les taux afin de récupérer leur outil de prédilection!

Que nous réserve 2018? J’ai peur de faire une prédiction, mais cette fois, à mon avis, les rendements des indices seront plus modestes. Je pense que le marché escompte déjà beaucoup de choses. Mais bon… on verra bien!

Voyons voir mes résultats pour 2017.

Épargnes

Cette année, j’ai mis la barre haute! Je voulais épargner 24,000$ et l’investir dans mon fonds de liberté.

C’est loin d’être évident d’épargner autant d’argent en une année tout en remplissant mes autres objectifs ambitieux.

Épargne totale 2017 : 22,316.74$

J’ai atteint 92.99% de mon objectif! Pas mal!

Valeur du fonds au 31 décembre 2017 : 111,894.85$

Croissance du fonds depuis le 31 décembre 2016 : +29,862.30$

Rendement du CELI en 2017 : 11.45%  Depuis 1 jan 2016 : 16.08%

Rendement du REER en 2017 : 7.66%   Depuis 1 jan 2016 : 10.99%

Benchmark S&P500 avec dividendes réinvestis en 2017 : 21.14%

Rendement de XAW 2017 (total market FNB) :  15.88%  En 2016 : 5,39%

Date Épargnes Cumul des épargnes Valeur
Du fonds
Croissance due au rendement Croissance de la valeur du fonds
31 déc 2013 9943.48$ 9943.48$ 9957.63$ 14.15$ +9957.63$
31 déc 2014 21798.57$ 31742.05$ 34796.81$ 3054.76$ +24839.18$
31 déc 2015 15734.55$ 47476.60$ 52362.57$ 4885.97$ +27523.39$
31 dec 2016 18347.17$ 65823.77$ 82032.55$ 16208.78$ +29669.98$
31 dec 2017 22316.74$ 88707.47$ 111894.85$ 7545.56$ +29872.30$

J’ai donc encore ajouté environ 30,000$ de valeur à mon fonds de liberté cette année. J’aurais souhaité plus vu que c’est l’année où j’ai épargné le plus d’argent depuis le début de mon voyage, mais je me considère tout de même satisfait.

Mon rendement annuel est plombé par le taux de change qui était de 1.25 au 31 décembre 2017 vs 1.34 au 1er janvier 2017. Mine de rien, plus de 90% de mon portefeuille est en US présentement. Ça plombe une année de perdre 9% de valeur au taux de change mais ça fait partie des risques et de la réalité de  l’investissement.

Voilà aussi pourquoi il est important de regarder son rendement composé à long terme.

Par exemple, selon ce calculateur, le S&P500 a rendu 16.82% composé depuis le 1 janvier 2016 alors que mon CELI a rendu 16.08% et mon REER 10.99%. Plus de 80% de mon portefeuille est détenu en REER donc mon rendement global est inférieur au rendement du S&P500 durant la même période.

En investissant dans des titres qui versent des dividendes en croissance il faut normalement s’attendre à sous-performer l’indice lorsque le « marché » fait des avanvées majeures et à le surperformer lorsque le marché plante. Du moins, c’est la théorie. Les titres reliés à la technique DGI sont, de facon générale, moins volatils que le marché (beta < 1) et moins enclins à attirer des spéculateurs.

Est-ce que j’aurais fait mieux en investissant dans un fonds indiciel qui suit le S&P500 ou dans XAW (total market FNB)? À première vue peut-être… mais je fais des achats mensuels et non le 1er de l’année.

Donc, comparer son rendement à un indice est plutôt imprécis. Reste que ça donne une idée générale.

Bien des discussions tournent autour de cela. Investir dans le marché sans rien regarder ou choisir individuellement ses positions. Moi je bâtis un revenu passif de dividendes. Je n’ai pas envie d’avoir à vendre mes positions constamment selon la règle du 4%. Le débat reste entier donc. À chacun ses choix.

Régime enregistré d’épargne étude

Nous avons eu un deuxième enfant cet année et donc, nous avions le droit d’obtenir un autre 30% de rendement gratuit sur 2500$ investi! Un fou dans une poche comme on dit…

Alors l’objectif était d’épargner 5000$ pour le REEE.

Nous avons fait encore mieux.

Épargne au REEE : 6791$

Valeur du REEE au 31 décembre 2017 : 12005.83$

Rendement du REEE en 2017 : 16.37%

Rendement composé depuis le 1 janvier 2016 : 11.25%

Je trouve que j’ai trop peu de capital à investir pour diversifier suffisamment ici. Je pense qu’à partir de 2018, je vais utiliser une stratégie indicielle passive avec ce compte.

Ça me permettra en même temps de comparer la gestion de ces deux approches.

Devrais-je faire un achat par trimestre? Un gros achat au début l’année? Des achats au hasard? Honnêtement je ne sais pas trop comment m’y prendre… J’attends un dip? Probable que je vais juste acheter n’importe quand sans chercher à timer.

Remboursement hypothécaire

Je considère que de solder mon hypothèque, c’est aussi épargner. Pourquoi? Parce qu’une fois soldée, je sauverai le coût d’un loyer pour le restant de mes jours. Évidemment, c’est à moitié vrai. Il me restera à payer les taxes et l’entretien mais quand même. Ça en prend de l’épargne pour générer le revenu suffisant pour permettre de couvrir ses frais de logements!

Cette année nous avons pris un petit break de double-versements pour passer plus de temps en famille avec nos deux enfants.

Voir ses enfants grandir, être témoin de leurs premiers moments n’a pas de prix. Rembourser son hypothèque c’est bien, mais l’argent… ça va, ça vient alors que l’enfance de ses bébés est une richesse qui s’évapore à un rythme inimaginable!

Je suis heureux de m’être payé ce temps en famille.

Nous avons rallongé notre calendrier de versements en contrepartie, mais on ne s’en sort pas si mal.

Cette année, nous avons remboursé environ 19,000 dollars sur notre solde hypothécaire.

En réamortissant mon solde et en assumant que je ferai des double versements à chaque 2 semaines, il nous reste 3 ans 4 mois d’hypothèque.

Malheureusement, c’est vrai et faux…

J’ai des travaux à faire sur la maison qui seront probablement assez coûteux et on s’enligne pour les mettre sur la marge de crédit hypothécaire ou de les inclure dans un refinancement hypothécaire, ce qui serait plus brillant question taux. De plus, nous avons financé un véhicule sur la marge hypothécaire il y a deux ans. La valeur du véhicule est essentiellement égale au solde, puisqu’une roulotte de camping maintient sa valeur davantage qu’un véhicule automobile.

Je ne sais pas encore combien coûteront ces travaux, mais bon… ça fait partie des « joies » d’être propriétaire d’une maison.

Clairement, ça va affecter ma capacité d’épargne future que j’aurais aimé voir croître dans les 40 à 50k par an dans les dernières années de mon voyage vers la liberté financière.

On verra…

Mon solde hypothécaire au 31 décembre est de 94270.41$.

Versements à mon fonds de pension

Après maintes tentatives infructueuses, il est clair que mon employeur ne veut plus nous donner la valeur de rachat de notre fonds de pension à une date X sans lettre de démission en bonne et due forme.

Nous n’avons que nos relevés annuels pour estimer la valeur du magot. Or, en 2017 je n’ai pas reçu de relevé annuel non plus… le dernier datant de 2015.

Ils ont fait beaucoup de « fuckaillage » dans nos avantages sociaux et fonds de pension depuis quelques années, confiant à peu près tout ce qui n’est pas du core business à des firmes externes… je dois dire que je ne suis pas un fan de la sous-traitance de choses aussi importantes que les finances, payes et RH.

Avec l’argent, on est toujours mieux servi par soi-même.

C’est simple, avant de prendre sa retraite, le gestionnaire en charge de la transition nous a dit candidement « Si vous n’aimez pas le service ou la réponse de la personne à qui vous parlez là-bas, raccrochez et rappelez 2 fois. Faites une moyenne de ce que les 3 agents vous diront et quelque part là-dedans vous devriez être capable de vous faire une tête! » Visiblement, il n’était pas enchanté non plus… il a pris sa retraite depuis.

Bravo!

La réalité n’est malheureusement pas loin de cela.

Bref, j’ai décidé d’assumer qu’en quittant, j’aurai droit à 100% de mes cotisations, à aucune croissance et à aucune cotisation de l’employeur.

J’espère être assez conservateur. 😁

En 2017, j’ai ajouté 9691.49$ à mes cotisations, pour un total de 46,951.84$ au fil des années.

Lors du retrait, cet argent sera détenu dans un compte immobilisé et soumis à des impératifs de retrait sévère.

Bref, c’est mon argent… mais le gouvernement considère que je suis trop con pour le gérer moi-même et me prive de mes droits de cotisation REER vu que j’ai un fonds de pension…

Revenu de dividende

Afin de prendre ma retraite entre 40 et 45 ans (je n’arrive pas à me brancher lol) je vise à accumuler des revenus de dividende suffisants pour couvrir mes dépenses courantes et m’offrir une petite marge de manoeuvre.

Je crois sincèrement que je continuerai à générer des revenus grâce à de la propriété intellectuelle que j’ai créé ou que je vais créer alors, je ne vise pas si haut en terme de revenus de dividende.

Autour de 13 à 15,000$ par an me semble raisonnable.

D’autant plus que cela ne tient pas compte de la valeur de rachat de mon fonds de pension que je convertirai en revenus, du RRQ que je retirerai à 60 ans, de la PSV, du capital que je finirai un jour par dépenser etc…

Ça tient par contre compte de la croissance du dividende des titres de mon portefeuille que je veux à au moins 6% par an avec une cible à 8% (2 à 4 fois l’inflation).

Fin 2017, mon revenu de dividende atteint maintenant 3584$ par an.

C’est sous mes projections. Mais comme je l’ai expliqué dans un article précédent, j’ai utilisé une partie de mon capital pour l’investir dans des titres majeurs (pour la plupart) et qui ne versent pas de dividendes. Je pense notamment à Google et Alibaba, mais aussi à GSI.v (une microcap qui m’intéresse).

Si je convertissais l’argent immobilisé dans ces titres en titres à dividendes qui versent 3.5% de dividende initial, j’aurais environ 3900$ de revenus de dividende, ce qui tombe pas loin de mes projections. Je visais en effet 3967$ à la fin 2017. En plus le taux de change au moment de mesurer mon revenu est à 1.24, ce qui m’apparaît raisonnable.

Épargne totale en 2017

Si j’inclus 50% de l’épargne au REEE, 50% du capital remboursé sur l’hypothèque et 100% de mes cotisations à mon fonds de pension, cette année, j’ai épargné 44903.73$.

Pas mal!

La valeur nette de la famille FCLR s’accroit lentement mais sûrement!

Et vous, comment a été votre année?

10 Comments

  1. crevette nordique
  2. crevette nordique
  3. crevette nordique

Leave a Reply