Je vais bientôt acheter davantage de titres canadiens!

Ad Blocker Detecté

Je mets beaucoup de temps et d'énergie dans ce site . Il se finance grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de m'encourager à maintenir ce site gratuit.

Depuis le début de mon aventure vers la liberté financière, j’ai beaucoup mis le focus sur le marché américain. Essentiellement, c’est d’abord parce qu’il y a beaucoup plus d’excellentes cies aux USA qu’au Canada, parce que c’est beaucoup plus facile de diversifier son portefeuille, mais aussi parce que j’avais beaucoup de cotisations REER inutilisées et comme nous avons un traité fiscal avec les USA, je pouvais détenir ces actions sans retenue à la source par l’entremise de mon REER.

Investir dans le REER me permettait aussi d’avoir des retours d’impôts intéressants qui m’ont permis de clencher mes dettes et mon hypothèque tout en investissant de beaux montants chaque année.

Maintenant que le REER est plein, j’ai encore beaucoup de place dans un second compte très avantageux : le CELI!

Mettre des titres US à dividendes dans le CELI n’est pas une super idée. IRS ne reconnaît pas ce compte alors il y a une pleine retenue de 30% sur le dividende US.

Ainsi, je réserve mon CELI à un tout autre usage. D’abord, je vais y mettre les titres dont j’anticipe une forte croissance : Google, Amazon, Alibaba et mon penny stock puisqu’aucun impôt ne sera à payer!

Ensuite, je vais y mettre des titres canadiens qui versent des dividendes élevés et en croissance.

Je possède bien sûr déjà quelques titres canadiens tels que Cominar, Jean-Coutu (qui deviendra Metro sous peu), Tim Hortons (maintenant devenu Restaurant Brand Intl), Banque Nationale, Banque TD, Canadian Utilities, Emera, Empire et GateKeeper Systems (mon penny stock).

Mais, je compte étendre beaucoup mon portefeuille canadien au cours des prochaines années.

Je me suis d’ailleurs déjà fait reprocher à plusieurs reprises de ne parler que de titres US alors maintenant on me reprochera sûrement de surtout parler de titres Canadiens.

Je trouve excitant d’explorer ce « nouveau » marché.

Les dividendes initaux et la croissance du dividende sont plus élevés en moyenne que ce qu’on retrouve actuellement aux USA.

Par contre, ça vient avec des risques.

D’abord, il y a très peu de choix et ça se partage essentiellement à travers les titres d’énergie, les REITs, les titres bancaires et de telecom…

La liste de dividend growth stocks est très courte et le nombre d’années de croissance ininterrompue du dividende est peu impressionnante, ce qui veut dire que les dividendes sont plus souvent stallés ou coupés. Je m’attends donc à un portefeuille dont le dividende sera globalement en croissance mais avec une croissance plus saccadée. Pendant quelques années, ça stagne ou régresse et ensuite ça monte en fou. Le tout coïncide bien sûr avec les cycles économiques.

Néanmoins, globalement avec mes titres US et mes titres canadiens, je m’attends à un portefeuille qui m’offrira une croissance saine du dividende.

Voici la liste des titres qui versent des dividendes en croissance au Canada.

Image courtesy of Sippakorn / FreeDigitalPhotos.net

Leave a Reply