J’ai fait 7.14% de rendement en 15 minutes avec un titre de Blockchain et j’ai vendu Empire et une partie de Cominar

Comme je l’ai déjà mentionné il y a quelques mois, je voulais prendre 5% de mon portefeuille et « jouer » avec, tester des trucs etc… Bref, je voulais faire du gambling!

J’ai d’ailleurs créé CanadaStockScreener.com, un site automatique basé sur un script codé en Python avant la naissance de mon deuxième enfant. Le site a dormi quelques mois puisqu’un changement dans l’API offert par Yahoo a « brisé » mon code et je ne trouvais pas le temps de le réparer. Mais voilà, c’est fait et le site est à nouveau opérationnel. C’est essentiellement un filtre d’analyse technique que je passe sur le TSX venture avec les données de fin de scéance.

[adsenseyu2]

Ce n’est néanmoins pas ce site qui m’a flaggé mon récent achat.

Vendredi dernier le bitcoin a crashé de 20% environ et rapidement, BTL et HIVE ont tombé de plus ou moins 20% aussi. HIVE est directement lié aux bitcoins puisque c’est une cie qui « mine » des monnaies cryptographiques. Quant à BTL, c’est plus vaste et c’est une cie qui cherche à exploiter la technologie Blockchain.

Honnêtement, je pense que la plupart de ces cies liées aux blockchains, cryptocurrencies et marijuana feront patates et certains s’attendent à une 50 aine de nouvelles inscriptions de cies liés aux crypto-monnaies et bitcoins en 2018… forcément, la plupart ne feront pas long feu.

Il y a beaucoup d’irrationnalité lié à ces titres et aux titres de marijuana en ce moment.

Cette irrationnalité me fait rire mais en même temps, ce que mon collègue blogueur (ou ancien blogueur car son site n’a pas été mis à jour récemment) Barberiche me disait l’autre fois n’est pas faux. En ce moment il y a plein de gens qui n’ont jamais lu un état financier de leur vie qui font des rendements incroyables en bourse autour de la folie du bitcoin et du pot.

[adsenseyu2]

Je ne me pense pas plus smart qu’un autre, mais je pense qu’il a raison. Il y a moyen de profiter de cette manne. Il faut juste être conscient qu’on peut tout perdre. Donc, je le fais avec du play money.

Par exemple, j’ai un ami qui a engrangé des gains vérifiés de 32000$ en date d’aujourd’hui au cours des 4 dernières semaines. Il m’envoie tous ses calls d’achat et vente. Je n’en ai pris aucun… mais j’ai pris des notes. Il vient de faire 7280$ ce matin uniquement avec BTL et APH, un titre de blockchain et un titre de marijuana…

Mon trade à moi maintenant. Par transparence et pour garder un journal, je publie toutes mes transactions. Ne les prenez pas comme des recommandations d’achat/vente. Je ne suis qu’un amateur qui cherche à se divertir et apprendre.

Après la chute du bitcoin j’ai cherché « LA » raison expliquant la chute… et je ne l’ai pas trouvé. Je me suis dit… et c’était un feeling… ça ne va pas durer. Le bitcoin va remonter, la folie est trop forte. Même le pdg d’RBC et la banque du Canada commencent à en parler publiquement!

Alors je me suis dépêché d’acheter à 3.14$. Le bitcoin commençait déjà à remonter et en fin de séance vendredi, le titre était à 3.25$.

Durant le week-end, le prix du bitcoin oscillait entre 13 000$ US et 16000$ US environ.

Ce matin, pre-market, il y avait du volume sur le titre et je voyais des ordres passer à 3.49$.

J’ai vendu vers 9h45 à 3.40$ en engrangeant 7.14% de gain une fois les frais déduits.

Gain total : 136$

Bon… pas de quoi prendre ma retraite mais j’avais acheté 600 actions à 3.14$. Alors c’est quand même bien.

Mon ami a acheté BTL vendredi à 10.12$ et vendu à 12.95$ à l’ouverture!

Ce matin j’ai donc décidé de me départir de 2 titres ayant peu de potentiel à court terme pour avoir mon +/- 5% de play money.

J’ai donc vendu 72 actions de Cominar et mes 60 actions d’Empire. Je crois que le domaine de l’alimentation sera sous forte pression au cours des 10 prochaines années alors j’envisageais de prendre mes profits avec Empire et je ferai de même avec Jean-Coutu/Métro je pense.

Quant à Cominar, j’ai encore 100 actions de la cie et ça me suffit. J’ai été fortement déçu par ce REIT au cours des 2-3 dernières années. Alors bye bye!

J’ai maintenant 4580$ en liquidité en CELI pour m’amuser et apprendre de mes erreurs et bons coups. Et j’ai 18000 actions de GSI.v qui est une long shot… à date je perds +/-25% sur cet investissement. Mais j’attends la publication des prochains résultats trimestriels pour voir où ça s’en va.

Honnêtement, je sais que certaines personnes font des profits mirobolants en investissant pour le long terme dans des microcaps, mais je suis plutôt d’avis qu’à ce jeu, je serai meilleur en faisant des in and out rapides en exploitant des stratégies du style gap & go à l’ouverture du marché et en jouant avec les volumes, supports et résistances, channel breakouts sur des titres qui sont la « saveur » du moment.

Je ne me fixe pas d’objectifs avec ce play money sinon celui de m’amuser et d’apprendre. Il est évident que j’aimerais transformer 5000$ en 100 millions de dollars en 30 jours mais bon… on verra bien!

Évidemment, 95% de mon portefeuille restera en titres versant des dividendes en croissance.

Par Le blogueur masqué

Bonjour, je suis le blogueur masqué. Comme vous, je suis un esclave moderne confiné au 9@5, propriété d’une grande corporation américaine. Ils nous ont dit, lorsque nous étions jeunes, que nous allions vivre dans une société de loisirs et que les avancées technologiques allaient nous permettre de ne travailler que quelques heures par jour. Pourtant, nous vivons dans un monde où règne le stress et l’incertitude. Ma situation pourrait être bien pire et je le sais. Il y a tant de gens qui souffrent sur cette planète. Mais, une cage en or demeure une cage. Au moins, j’ai un plan pour m’évader. Je vais prendre ma retraite de la « rat race » avant 45 ans et vivre de mes revenus passifs! C’est un rêve si puissant que je vais tout faire pour le réaliser! Pour bâtir ma fortune, j’investis principalement dans des titres boursiers qui versent des dividendes en croissance années après années.

19 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis votre blogue depuis maintenant vraiment longtemps, car moi aussi je prône l’épargne dividend growth surtout dans mon CELI avec des CIes du TSX.
    Avec l’ajout de ce POST je trouve de plus en plus que vous me ressemble avec vos épargnes puisque j’ai un 5000$ que je joue avec le blockchain et le cannabis.
    En seulement 4 mois, j’ai fait 3000$, ma stratégie est de miser gros sur les compagnies qui entre dans le TSX. C’est surprenant comment les gens sont prêt à acheter des actions d’une compagnie startup qui ne génère aucun revenu, ils ne comprennent rien de la technologie BLockchain, mais veulent simplement faire comme tout le monde et suivre la bulle de l’appât du gain tel un zombie pourchassant un nouvel appât.
    J’ai fait 1000 $ sur KASH récemment avec un placement de 2300$, évidemment j’ai revendu rapidement, 50% de profit en 4 jour c’est vraiment magique. J’ai aussi acheté HIVE cette semaine a 3.10$ que je n’ai toujours pas revendu car j’ai seulement fait environ 10 %. Je devrai être vigilant et vendre car je ne pourrai pas faire 50% a tout coup….
    Keep up the good work Blogueur Masqué, toujours un Plaisir de vous lire.

  2. Encore une coupe du dividende de Cominar. * soupir *

    Je comprends la logique de la décision, avec un payout ratio trop élevé (+ de 100%) et un endettement croissant, nuisant à leur capacité d’emprunt à du financement à taux d’intérêt intéressant et sous menace de la décote, mais en même temps, ils liquident des actifs dans l’ouest du pays, changent la direction et commencent à se distancer du groupe Dallaire.

    Bref, beaucoup de changements, tout ça dans un contexte macro économique qui aurait dû leur être favorable lors des dernières années.

    Pour le moment, ils m’ont détruit plus de capital qu’ils m’en ont redonné et à 5% de dividende maintenant, celui-ci n’arrive plus à compenser pour les rendements négatifs des dernières années.

    Bref, très déçu. Je ne vais pas vendre à perte, mais plutôt me contenter de conserver pour le moment, en espérant que leur plan rapporte.

    1. Max,
      Ouin.. ça fait suer.
      Il me reste 100 actions de Cominar alors l’impact n’est pas si grand pour moi (j’avais deja encaissé mes pertes sur ce titre…). Mais quand même.

      Une chose est certaine, quand je vois des pro de l’immobilier en arracher autant je me dis… ouin… l’immobilier c’est pas si évident que bien des gens le pensent… et c’est pas vrai que c’est un long fleuve tranquille constamment en croissance!

  3. J’ai vendu ce qu’il me restait de part dans Cominar. J’avais commencé à liquider depuis un certain temps mais là c’est la goutte qui fait déborder le vase. Beaucoup trop de drapeaux rouges présentement. Je n’ai plus confiance en l’équipe de management.
    J’ai possédé des parts durant plusieurs années ce qui fait que je ne subit pas de perte mais je crois qu’il est sage de passer à un autre appel.
    Je ne serais pas surpris de voir la famille Dallaire réduire considérablement sa participation dans le FPI.

  4. Moi c’est 150 actions et c’est mon 2ème titre en importance dans mon portefeuille (+\- 2500$).

    Le principal attrait de la compagnie, son dividende initial élevé, prend le bord, mais au moins la compagnie n’est pas encore dans une phase critique.

    Je pense qu’ils posent les bonnes actions pour redresser la barque en vendant les moins bons immeubles et en se souciant de leur endettement.

    Un pincement à court terme pour, espérons-le, un plus grand bien à long terme.

    Ceci étant dit, ils ont du pain sur la planche s’ils veulent livrer des bénéfices et redonner espoir aux actionnaires.

  5. J’ai du Cominar aussi dans mon portefeuille, achat qui date d’il y a une dizaine d’années. Je suis à -30% si je n’inclus pas les dividendes. Mon rendement réel est donc d’environ 6%, ce qui sera justement en gros le nouveau dividende.

    Je m’attends après un peu de volatilité donc à une stabilisation de la valeur du titre, sauf si les taux d’intérêts continuent à monter, auquel cas tous les REITs vont continuer à souffrir.

  6. Je suis passé très près d’acheter Cominar en 2017 et j’ai opté plutot pour BTB et SOT qui sont mes deux seuls REITS… Les payout ratios sont a peu pres ok mais ces titres la me stressent avec toutes les nouvelles concernant les taux d’intérêt. J’ai perdu un solide 7% (moyenne générale) sur l’ensemble de mes titres lors de la correction des dernières semaines, mais il y a quand meme de bonnes opportunités d’achat qui ont surgi de tout ca. Pour l’instant je regarde attentivement ENB et LB (banque laurentienne) qui sont des aubaines… Si seulement LB pouvait avoir de bonnes nouvelles concernant leur hypothèques à problèmes… Bref je fais un move la semaine prochaine soit pour un ou l’autre.

  7. Ouain en fait, c’est -30% car je participais au DRIP, et le DRIP m’a fait acheter pas mal d’actions autour de 20$ ou plus entre 2009 et 2015… ceci dit, l’ensemble des REITs au Canada sont encore aujourd’hui plus bas qu’en février 2007 (voir XRE, un ETF de REIT).

    C’tun peu d’la marde finalement 🙂 En 2009, ca avait crashé plus que la bourse, ça a moins récupéré et là ça stagne depuis 2012.

  8. Il faut dire que les REIT émettent constamment des parts contrairement à plusieurs bonnes compagnies qui elles, rachètent leurs actions. Il est normal que le cours des REIT ne s’apprécient pas beaucoup au fil du temps dû à l’effet de dilution. Personnellement j’aime bien Northview Apartment (NVU.UN) qui possède plus de 24 000 logements à travers le Canada et True North Commercial (TNT.UN) qui est un assez petit REIT qui se spécialise dans les immeubles à bureaux et qui loue principalement à des gouvernements et des grosses compagnies. Les locataires sont fiables et stables. Ils ont un taux d’occupation très élevé. J’aime leur portefeuille contrairement à bien des REIT dont la plupart des immeubles tombent en ruine.
    Sinon, pour ceux qui recherche un revenu mensuel, que pensez-vous de Enbridge Income Fund (ENF)? Le titre a beaucoup replié dans les derniers temps…

  9. À noter que depuis une dizaine d’années, très peu de REIT ont augmentés leurs distributions. Lorsque l’on met en place une stratégie de revenu axée sur la croissance du dividende, ce n’est pas nécessairement intéressant à long terme!

    1. Marco,
      Bien d accord. Les REITs ça ressemble a une attrape. Quand on fait les calculs sur le long terme, a part realty income properties (O), en general t’es mieux d’avoir un titre qui verse 3-4% avec une croissance du dividende de 6-8%. La croissance du dividende c’est la clé.

  10. @ Alain : Quand tu dis «Une chose est certaine, quand je vois des pro de l’immobilier en arracher autant je me dis… ouin… l’immobilier c’est pas si évident que bien des gens le pensent… et c’est pas vrai que c’est un long fleuve tranquille constamment en croissance!»

    Le fait d’être une société publique ajoute une couche épaisse de complications, de coûts, de politique qui ne doivent pas être facile à gérer, sans même parler du core de la business.

    1. Barberiche,
      C’est certain que ça ajoute une couche de complications et le commercial aussi ajoute une grosse grosse couche de complications… mais quand tu veux suivre la logique de l’immobilier jusqu’au bout (refinancer, acheter, refinancer, acheter…) un jour t’as bcp de portes a gerer…

      Comme dans tout, il ne faut pas genraliser. Il y a plein de mondes qui ont des portefeuilles immobiliers simples a gerer. Je disais plus ca dans le sens que meme en sachant tres bien ce que tu fais, c’est pas tjrs si evident.

      Louer des espaces commerciaux dans un centre d’achat (une partie de ce que fait cominar) c’est pas comme louer un appart a roger et chantal. Les TGA sont tres differents, les riques aussi, les baux c’est bcp plus compliqués et diversifiés… c’est vraiment interessant comme domaine par contre.

      Je n’ai pas fait bcp d’espaces commerciaux alors je suis loin d’en savoir bcp sur le sujet mais je trouvais que c’etait la partie la plus interessante en immobilier.

      J’avais vu un building qui avait des revenus de pancartes publicitaires et un autre avec des antennes de telecoms… juste ça c’etait toute une histoire… lol rajoute l’entrepot en bas, le salon de coiffure et le depanneur au rez de chausse, le stationnement interieur, la loi 122 pour les obligations d’entretien etc etc etc.
      https://www.rbq.gouv.qc.ca/batiment/les-renseignements-techniques/chapitre-batiment-du-code-de-securite/facades-entretien-et-inspection.html

      On avait un beau dossier pas si simple… 🙂

  11. FCLR,
    Je partage ton point de vue.
    Ceci étant dit, je possède quelques REITs et je crois qu’ils ont leur place dans un portefeuille qui vise à générer du revenu. Je m’en sert comme flux de liquidité pour réinvestir dans d’autres entreprises qui versent des dividendes en croissances. Je crois que plus je vais générer des revenus, moins je vais être intéressé par les REITs. Ce ne sont pas des investissements que je souhaite encore posséder dans 20 ans contrairement à mes autres blocs d’actions que je vise détenir à très long terme.
    La comparaison est boiteuse mais Warren Buffett s’est servi de ses compagnies d’assurances pour déployer énormément de capital et faire des investissements. Je me sers, à ma façon, de cette philosophie!

    1. Marco,
      Je voulais adopter cette technique avec mon celi… investir 100% des nouvelles cotisations en REIT et reinvestir les dividendes en titres qui versent 3.5% avec croissance du dividende de 6-8%. Selon mes calculs ca ne valait pas la peine… apres 10 a 15 ans max la methode etait depassee et ça apportait plus de risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.