Bilan de ma semaine de trading de « penny » stocks

Au cours de la dernière semaine, j’ai publié quelques articles inhabituels sur une expérience que j’avais envie de faire avec de la play money (environ 4500$).

Je dois dire que pour moi, ça été une semaine haute en émotions. Je les ai vécu toutes! Euphorie, joie, peur, colère, dégoût etc…

Depuis vendredi le 22 décembre, j’ai décidé de jouer à un jeu dangereux, soit celui de sortir de ma zone de confort et de faire de la spéculation pure et dure.

Le pire qui pouvait m’arriver était de perdre 4500$. Malgré tout, pour moi, 4500$ ça représente toujours une belle somme… 3 ou 4 mois d’épargne intensive! Alors il est évident que mon souhait caché était de le doubler, pas de le perdre.

Voici comment ça s’est soldé.

Une correction dans le Bitcoin

Vendredi dernier (le 22 déc), le bitcoin a corrigé de plus de 20%. Donc, plusieurs titres liés aux blockchains et bitcoins se sont mis à faire pareil.

Après quelque recherches, je n’ai pas trouvé d’explication rationnelle et évidente à cette petite correction. Alors je me suis dit « temporaire » et j’ai acheté 600 actions de HIVE à 3.14$ avant la fermeture des marchés. Mais, c’était loin d’être rationnel comme décision…

Là, n’importe quoi pouvait arriver… mais je me disais, au pire je hold, en 2018 je suis pas mal certain que les blockchains ça sera la nouvelle mode comme le pot. On anticipe d’ailleurs beaucoup de nouvelles inscriptions en bourse et on parle du Canada comme un hub pour startups dans ce domaine.

J’ai été chanceux, le bitcoin a remonté à 15-16000$ US de son low à 11-12000$ US.

Pre-market, le titre était up up up!

J’ai vendu rapidement car j’ai remarqué qu’avec ces titres, à moins d’une nouvelle dans la journée, tout se passe pas mal avant 10h15 et même avant 9h45! Faut être vite sur le piton!

J’ai engrangé 136$ de profit, soit 7.14% une fois les frais déduits. J’étais bien content.

Mais là, j’étais grisé par les événements! Comment faire la même chose demain?

Le « pot »

Je me suis mis à chercher un titre qui bougeait déjà, sans résistance au-dessus de la tête et avec un catalyseur (une bonne nouvelle).

En fin de journée, j’ai acheté 2800 actions de FFT à 1.62$, un titre de cannabis. Il y avait beaucoup de volume et de momentum autour de ce titre et aucune résistance sur sa tête.

Bam! Le lendemain matin, vente ultra-rapide à 2,00$. En pre-market le titre montait en lion. On sentait que ça allait exploser. J’ai presque vendu au high de la journée. Après, le titre s’est lentement effondré et vendredi, il s’est effouaré encore plus.

J’ai engrangé 1044$ de profit, soit 22.91%!!!!

Et là j’étais en feu! C’était trop facile! On recommence? Ma journée de « travail » ne pouvait pas être terminée après seulement 10 minutes?

J’avais d’autres titres que je suivais et qui explosaient au même moment, notamment EAT, un autre titre de cannabis. Il était encore tôt, j’ai voulu faire mon smart et faire un achat/vente rapide avant 10h. Wow! Quelle connerie! Avec ma plateforme, ça me prend 1 à 2 minutes remplir un ordre…

Il était trop tard. Je me suis fait remplir sur un pull back… et je n’ai jamais été capable de revendre… le titre a effacé mes gains de la semaine et commençait à gruger dans mon capital… ouch!

Ma journée a duré plus de 8h… pas juste 10 min finalement. Je n’arrêtais pas de me dire « sors sors sors ». Mais ma femme et mon ami qui a fait beaucoup d’argent depuis 10 ans en faisant du day trading me disait « hold », sois patient et fait autre chose. Lance un ordre de 2 semaines avec du profit raisonnable, genre au high de la journée et va pelleter ton entrée!

Mais non… je ne l’ai pas lâché.

Vers 2h30, la cie a publié une bonne nouvelle et le titre a repris du mieux. Il est même remonté à 1.05$. Les volumes était terribles, pression haussière…. j’aurais du vendre mais j’étais occupé ailleurs avec les enfants. Fermeture à 0.98$.

Là je me suis mis à me dire « check ben ça exploser demain matin! »

Et au matin le titre n’explosait pas… il a monté à 1.06$ pre-market mais s’est rapidement effouaré et a descendu jusqu’à 68 cents ouchhhhhh!!!!

Là, j’ai fermé mon ordi et je suis allé faire autre chose en me disant : la mari devient légale au 1er janvier 2018 en Californie. C’est un titre de mari US. Ça va remonter sur une bonne nouvelle (rationalisation).

En fin de journée, le titre a repris du mieux, mais nombreux sont les titres de cannabis qui ont eu une correction en cette journée. Le pattern est similaire sur nombre de titres. Est-ce un effet lié au fait que c’était la dernière journée fiscale? Qui sait…

Bref, le titre a fermé à 0.86$. À ce stade, je perds tous mes gains de la semaine mais mon capital reste essentiellement intact.

Qu’arrivera-t-il mardi à l’ouverture des marchés?

On verra… ça pourrait ouvrir à 2$ et doubler mon play money, ouvrir à 30 cents et détruire les 2/3 de mon capital… who knows?

Ce que je retiens de tout cela

1. J’adore gagner!

Gagner est euphorisant! Je me suis laissé emporter à même calculer qui si je prenais 5000 et que je faisais 10% 50 fois d’affilé en me mettant all-in à chaque fois, j’allais ensuite pouvoir prendre ma retraite avec 1/2 million!

Ahah comme si j’oserais mettre 250,000$ sur un titre comme ça! En une minute le titre tombe ou monte de 40%!

2. Je déteste perdre

Même si mes gains de la semaine restaient positifs, mais que je voyais que ça ne s’enlignait pas du bon bord, je restais sur le titre. J’ai eu maintes fois l’opportunité de vendre ce titre à 95 cents ou 97 cents ou même 1$… mais je me disais attends! Attends! Attends! Ça va remonter!

3. Mes émotions sont un ennemi puissant

Quand j’ai vendu FFT avec 1040$ de profit, je me suis dit « fermes ton ordi ». Relaxe. Profite de ton bon coups! En milieu d’après midi, scan le marché pour une nouvelle opportunité pour demain matin.

Mais mon petit démon intérieur voulait du sang! De la bataille! Du cash!

Il a gagné…

4. J’arrive à survivre aux fluctuations immenses d’un titre mais je suis anxieux

À 68 cents alors que je suis entré à 1.07$, je trouvais ça dur, mais je me suis dit « C’est juste 4500$. Tu savais que ça pouvait arriver et la pire chose qui puisse arriver c’est que ça tombe à zéro. Or vu la légalisation dans 2 jours, le fait qu’ils viennent d’obtenir un permis, il y a fort peu de chances que ça arrive. »

5. Il faut se débarraser vite des losers

J’ai fait une gaffe. Je le sais. Je n’aurais pas du me relancer tête baissée dans le marché. J’aurais du accepter ma gaffe et sortir à 1.00$ en encaissant la perte.

Maintenant le titre a beaucoup de résistance sur la tête avec un top à 1.19$. Dès que j’ai une chance de sortir de là sans trop amocher mon capital, il me faudra la saisir.

6. Trader des penny stocks c’est grisant mais très risqué

Je suis peut-être trop vieux ou pépère mais je préfère 100 fois ma stratégie Dividend Growth investing. Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.

En plus, j’ai passé plus de temps en une semaine sur ces quelques trades que dans les deux ou trois derniers mois sur mon portefeuille DGI.

Reste que même si j’enregistre une perte sur ce titre, je vais fort probablement continuer à m’amuser. Si au final j’apprends à mieux gérer mes émotions en situation de stress grâce à cette expérience, ce sera un mal pour un bien.

La stratégie d’embarquer sur un titre qui a du momentum, qui a déjà fait de gros gains dans la journée, beaucoup de volume et de pression haussière et pas de résistance sur la tête en plus de se trouver dans une industrie en effervescence, je pense qu’elle a du potentiel. Acheter le veille vers 2h30-3h sur un pull-back et une remontée qui s’amorce et revendre avant 10h AM le lendemain matin les gagnants et losers.

Tu le sais tout de suite si c’est un gagnant. Pre-market ça fly! Et à l’ouverture les ordres passent par million dans le bon sens. Si ça stall ou baisse, vite il faut sortir! Mauvais trade! Le moment est passé.

Bref, j’ai quand même appris pas mal de choses sur moi cette semaine.

30 Comments

  1. Dominique
  2. Ben
  3. Maxime
  4. Maxime

Leave a Reply