Titres dont je considère l’achat au cours de novembre ou décembre 2017

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Afin d’atteindre la liberté financière à un jeune âge, chaque mois j’achète des actions de grandes cies qui versent des dividendes en croissance plus rapide que l’inflafion. J’achète seulement si le titre m’apparait sous-évalué ou vendu à un prix « fair » et que la cie m’apparait avoir encore de belles années devant elle.

Pour moi, la période de temps idéale pour détenir un titre c’est « toujours ». C’est-à-dire que je ne crois pas beaucoup aux approches qui nécessitent de faire de l’achat-vente sur une base continue afin de générer de la richesse.

Bien que le marché commence à atteindre des sommets rocambolesques, ce qui est bien c’est que je n’achète pas le marché dans son ensemble mais plutôt des titres individuels de grandes cies.

Cela me permet donc de choisir des titres qui se transigent à un prix plus raisonnable et qui ont un bon potentiel pour le long terme.

Voici quelques titres qui pourraient m’intéresser au cours des semaines qui viennent :

Je vous rappelle que je ne suis pas un spécialiste. Je ne suis qu’un investisseur amateur qui cherche à atteindre la liberté financière à un jeune âge. Ne considérez donc pas cet article comme une recommandation d’achat/vente. Je cherche plutôt à être transparent à propos de mon voyage vers la liberté financière. Je pourrais avoir tout faux. Soyez une grande personne et faites vos propres recherches afin de prendre des décisions éclairées.

Archer Daniels Midland (ADM) : Morningstar lui accorde 3 étoiles (hold) et une juste valeur à 43$. Le titre se transige présentement à 39.93$ avec un dividende initial de 3.21%. Au cours de la dernière année, le titre s’est transigé à 47.44$ à son plus haut. ADM verse un dividende en croissance ininterrompue depuis 42 ans avec une croissance moyenne du dividende de 11.2% au cours des dix dernières années. Bien que la cie ait développé un certain avantage concurrentiel de par sa connaissance extensive du marché et de par sa grosseur qui lui donne un avantage sur les compétiteurs régionaux, on ne lui accorde pas de « moat » au sens où Warren Buffett l’entend. Je ne mettrais pas une grosse partie de mon capital sur ce titre, mais je serais à l’aise d’ajouter à ma position existante.

General Mills (GIS) : Considéré comme un « wide moat stock » par Morningstar qui lui offre présentement 4 étoiles avec une valeur juste à 58$, GIS qui se transige présentement à 53.28$ pourrait bien être sous-évalué. Son dividende initial à ce prix est à 3.79% ce qui est plutôt alléchant dans ce contexte de marché. GIS verse un dividende en croissance ininterompue depuis 14 ans avec une croissance annuelle moyenne du dividende de 10.4% au cours des 10 dernières années. J’ai déjà ouvert une position récemment, mais le titre a continué de chuter depuis. Je me sens à l’aise d’ajouter à ma position.

Genuine Parts (GPC) : GPC verse un dividende en croissance continue depuis 61 ans. Au cours des 10 dernières années, la croissance annuelle du dividende a été de plus de 6.9%, soit plus de 3 fois l’inflation! Au prix actuel, on reçoit un juteux dividende de 3.16%. Pas mal considérant l’état du marché. Morningstar lui accorde 3 étoiles, un avantage concurrentiel mince et une juste valeur à 96$. Le titre se transige présentement à 85.45$.

AT&T (T) : Les telecoms c’est pas la joie depuis plusieurs années. Les cies doivent se redéfinir dans un contexte où l’incertitude gronde. Il faut donc être d’autant plus prudent avec les titres de telecoms. Mais, AT&T en a encore dans le ventre. Morningstar le classe 4 étoiles avec une valeur juste à 40$ et un avantage concurrentiel mince. À 34.22$, le dividende initial est de 5.79%. Le payout ratio est à 92% toutefois… Il ne faut pas s’attendre à une forte croissance du dividende ici. AT&T est plus comme une grosse tortue robuste. Elle verse un dividende en croissance ininterrompue depuis 33 ans avec une croissance moyenne du dividende de 3.7% (qui ralentit dernièrement) au cours des 10 dernières années. Je ne m’attends pas à avoir plus que l’inflation à court terme et une faible croissance de la valeur mais avec un tel dividende c’est déjà bon. Le payout ratio m’énerve par contre… J’ai ajouté à ma position dernièrement mais le titre a encore chuté depuis.

Cardinal health (CAH) : J’ai ouvert une position dans ce titre dernièrement mais le cours a aussi encore chuté le rendant d’autant plus attrayant. Morningstar classe le titre 4 étoiles avec une valeur juste à 84$. Le titre se transige présentement à 58.55$ avec un dividende initial à 3.05%. CAH verse un dividende en croissance continue depuis 21 ans avec une croissance annuelle moyenne du dividende de 22.7% au cours des 10 dernières années. Il y a de l’incertitude qui règne autour du partenariat avec CVS mais ça reste un titre intéressant à un prix intéressant avec une marge de sécurité intéressante.

Je sens que beaucoup de titres que je possède plonge du nez dernièrement. Eet-ce que la confiance des gens envers ce bull market commence à s’essoufler?

Et vous, que considérez-vous ajouter à votre portefeuille d’ici Noël?

Leave a Reply