ATTENTION : 10 Choses que vous devez vraiment savoir avant de lancer un blog! 

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Alors, ça y est, vous vous sentez prêt à lancer vous aussi un blog! Vous avez choisi votre sujet, vous vous sentez motivé, votre cerveau spin dans tous les sens tellement votre tête fourmille de sujets d’articles. Vous vous voyez déjà blogueur à succès, faire des milliers de dollars par mois à partir de la maison. Ah et puis pourquoi pas des millions???

Pourtant moi je vous dis STOP!!

99% des blogueurs cesseront d’écrire avant même d’avoir terminé leur 100ème article.

Chaque année, des millions de blogs sont créés et des millions de blogs sont abandonnés. Voilà d’ailleurs une belle opportunité de reprendre le travail d’un autre et de le revaloriser pour faire de l’argent. Si ça vous intéresse, alors il est temps de vous abonner à Godaddy Auction afin de profiter de ces belles opportunités.

Donc, si vous ne voulez pas voir votre projet partir en fumée, toute cette belle énergie ruinée pour rien, il vous faut absolument prendre connaissance de ces 10 conseils pour un blogueur débutant :

#1 Choisissez un sujet qui vous passionne

Si vous avez l’intention de bloguer longtemps sur un sujet, assurez-vous de choisir un sujet qui vous passionne.

Il ne doit pas simplement vous intéresser, il doit vous passionner!!!

Pourquoi? Parce que vous allez passer des années à écrire sur ce sujet et parce que vous devrez écrire, fort probablement, des centaines d’articles sur ce sujet si vous voulez tirer quelque revenu décent de votre blog!

Si votre intérêt n’est que diffus ou passager, le hobby deviendra rapidement une tâche et la tâche deviendra rapidement un fardeau et le fardeau finira rapidement aux oubliettes… comme la plupart des blogs!

#2 Choisissez une niche bien ciblée et peu compétitive

Tout le monde dit « choisissez une niche! » Mais c’est quoi une « niche »???

Non, dans le jargon du web, ce n’est pas la petite boîte en bois qui sert à abriter un chien!

Une niche, c’est simplement un thème, un sujet… Par exemple, je blogue dans la niche de la finance personnelle. Et, à travers cette niche, j’ai choisi, essentiellement, l’angle de la liberté financière.

Je vous le dit tout de suite, si votre intention est de faire de l’argent avec votre blog, ne tentez pas de compétitionner contre moi car je vais vous détruire!!! Grrrr!!!

Nah… faites ce que vous voulez, je ne vais rien faire du tout sinon continuer mon petit bonhomme de chemin.

Mais, de grâce, si vous voulez vous donner une chance, ne choisissez pas la niche de la perte de poids, de la finance personnelle ou du dating!

Ces niches sont saturées!!! Et bloguer dans une niche saturée, c’est comme tenter de se rendre rapidement au centre-ville en pleine heure de pointe alors qu’il y a eu un méga carambolage!

Vos articles ne se classeront pas dans Google et vous n’aurez aucun visiteur pendant… probablement pour toujours…  à moins d’être vraiment très original et rafraîchissant, de passer dans les médias et de faire des buzz sur les réseaux sociaux, ce que peu de blogueurs (incluant votre humble serviteur) prennent le temps de faire et /ou arrivent à faire.

Mais, si vous choisissez un sous-thème peu exploité, vous aurez peut-être une chance de vous en sortir.

Par exemple, au sein de la finance personnelle vous pourriez choisir le thème de la faillite (si ça vous passionne)… je doute qu’il y ait beaucoup de blogs sur ce sujet… à vérifier. Vous pourriez alors lancer une business de pub en vendant votre trafic au plus offrant du domaine.

Bloguer dans une niche peu compétitive peut être lucratif et rendre les choses bien plus amusantes.

Par exemple, j’ai un site web qui contient au plus une trentaine d’articles écrits il y a deux ou trois ans. Ce site reçoit environ 1500-2000 visiteurs par jour en moyenne durant la période estivale et me rapporte au moins 150-200$ par mois passivement durant cette même période.

Comme il n’y a pas vraiment de compétition dans cette niche, mon site se classe premier pour des centaines de mot-clés!

En comparaison, FaisCommeLesRiches contient plus de 380 articles et me rapporte moins de 60$ brut par mois… le ROI est loin d’être intéressant et si je veux vivre de mes revenus en ligne, je ferais mieux d’être un meilleur blogueur ou de me trouver d’autres passions afin de me créer de nouveaux sites de niche!

#3 De l’argent se dépense-t-il dans votre niche?

Soyons honnête… on aimerait tous secrètement voir notre blog devenir un blog à succès.

Si mon blog me rapportait 3000$ par mois, je ne m’en plaindrais pas… je m’arrangerais plutôt pour le bichonner!

Alors, si vous voulez avoir une chance de faire de l’argent, choisir une niche profitable est prioritaire.

Par exemple, bloguer à propos de la toxicomanie peut être intéressant pour vous, mais connaissez-vous beaucoup d’annonceurs prêts à payer pour faire de la pub pour les toxicomanes? Et connaissez-vous beaucoup de cies qui vendent des produits pour toxicomanes (je ne parle pas de drogue bien sûr)?

Peut-être y en a-t-il, je n’ai pas vérifié, mais si les annonceurs ne se bousculent pas, il y a peu de chances que vous puissiez faire de l’argent dans cette niche!

Par exemple, j’ai un très bon site en français sur la fabrication d’alcool artisanal. Le site reçoit beaucoup de visiteurs mais comme la SAQ détient le monopole légal, ce site rapporte que dale! En plus, j’explique gratuitement comment faire de l’alcool à la maison pour épargner de l’argent. Donc, je n’attire pas vraiment une clientèle en mode « dépense »!

J’offre des produits par l’entremise de liens affiliés mais à date, le retour est décevant. Les produits vendus par celui avec qui j’ai une entente pour l’instant sont trop chers et coûtent trop chers de shipping…

#4 Ayez des attentes réalistes

Si vous bloguez en français pour les Québécois, il est important de comprendre que votre retour théorique est limité.

Je reçois entre 5 et 7$ par 1000 visiteurs sur mes sites. C’est pas terrible mais avec mes plans de monétisation passifs, c’est ce que je génère. On recommande généralement de viser de 50 à 100$ par 1000 visiteurs, mais pour ça, il va falloir soit cibler des programmes affiliés et des produits qui peuvent permettre ce taux de retour, soit créer des produits uniques et alléchants et les vendre au gros prix.

Supposons que tous les Québecois venaient sur mon site 1 fois par jour.

Selon les plus récentes estimations, nous serions 8,215 million de Québécois et 78.1% sont francophones.

Je pourrais donc théoriquement gagner de 32,000$ à 45,000$ par jour.

Évidemment, ce ne sont pas tous les Québécois qui savent lire (supprime 50%). Ce ne sont pas tous les Québécois qui lisent des blogs ou qui ont internet. Ce ne sont pas tous les Québecois qui s’intéressent à la liberté financière ou qui aiment mon style d’écriture.

Alors, en prenant les choses à l’envers pour simplifier le tout, si mon intention est de gagner 3000$ par mois dans les conditions actuelles de rendement de mon site, je devrai avoir 7,2 millions de visites par année sur mon site (5$ du 1000 visiteur) ou 5.1 millions de visites par année ou 14000 visiteurs par jour à 7$ du 1000 visiteurs…

Je ne veux pas vous décourager car faire mieux que moi n’est pas si difficile, mais je suis loin du compte.

Depuis le début de l’année, mon site a reçu environ 60000 visites avec 350 articles… c’est désolant! Mais, c’est surtout que mes articles ne se classent pas suffisamment haut dans les moteurs de recherche et que plusieurs sont fortement zzzZZZ… je l’avoue! Coupable votre honneur!

Évidemment, il y a des tas de façons de monétiser un blog. J’ai choisi la voie la plus simple mais aussi la moins lucrative.

Je pourrais travailler à faire augmenter le retour au 1000 visiteurs, mais c’est moins simple qu’il n’y paraît.

#5 Ne faites pas comme Kevin Costner dans Champs de rêve!

Construis-le et ils viendront!!

Yeah! Sure!

Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne!

Ce n’est pas parce que vous mettez 100 articles sur un site que tout à coup des millions de visiteurs viendront chaque jour!

Le classement internet fonctionne plutôt comme une machine à voter axée sur la pertinence.

Par exemple si vous tapez « Roger aime les rice crispies aux cacahuètes » et que je décide de publier un article qui se nomme ainsi et qui parle de ce sujet, il y a de fortes chances que mon article sorte au premier rang car il sera le plus pertinent et parce que je doute que quelqu’un d’autre ait publié un article sur ce sujet.

Par contre, si vous tapez « travailler sur internet », je ne sors pas en première page et ce même si j’ai écrit un article sur le sujet qui porte ce titre.

Pourquoi? L’article est pourtant pertinent…

Oui, il est pertinent mais c’est là que joue le poids de la popularité.

Et c’est exactement là où je veux en venir!

Personne ne l’a partagé ou « liked » ou encore, personne n’a fait de liens vers mon article. Le résultat est qu’il n’a aucune autorité. Et mon site, bien qu’il existe depuis 4 ans, n’a pas bâti une autorité monumentale non plus.

Il vaut donc mieux écrire 1 très très très bon article et d’en faire la promotion que d’écrire 100 articles que personne ne va lire…

Rendez vos articles populaires.

Pour chaque article publié, vous devriez passer au moins 10 fois le temps mis à l’écrire pour rechercher des gens influents qui le partageront. Plus vous aurez de « likes », plus on fera des liens vers vos articles, plus seront influents ceux qui feront des liens vers vos articles, plus votre article sortira haut dans les moteurs de recherche pour les mot-clés qui y sont associés.

Le réseau et la qualité sont plus importants que la quantité.

Coupable votre honneur… je ne fais aucune publicité et je ne recherche pas l’approbation de gens plus cool que moi qui ont des trillions d’amis Facebook… mais si je voulais vraiment vivre de mon blog, c’est ce que je devrais faire. Je le sais!

#6 Traitez votre blog comme une business…

Si vous traitez votre blog comme un hobby alors attendez-vous à faire de l’argent comme un hobbyiste… si vous traitez votre blog comme une business, alors vous aurez le potentiel que ça en devienne une!

#7 Auto-Hébergez votre site avec votre propre .com

Vous pouvez commencer à bloguer sur un site gratuit… mais je le déconseille fortement si vous avez un objectif sérieux avec ce blog!

Pour quelques dollars par mois, vous pouvez acheter votre propre adresse web et réserver de l’espace sur un serveur et de la bande passante illimitée.

Au cours des prochaines semaines, mois et années vous allez bâtir une propriété en ligne, du trafic, une marque!! Vous vous devez de posséder votre travail si vous comptez un jour le monétiser.

Un .com c’est comme un immeuble à revenus. Ça peut être acheté et vendu, flippé ou encore, on peut en tirer des revenus passifs.

Bien sûr, vous pourriez acheter un .com plus tard et copier vos articles, puis les transférer sur votre site. Mais, le contenu n’est qu’une partie de la solution… l’autorité, comme je l’ai expliqué plus haut, vient de la pertinence du contenu mais aussi de sa popularité, donc des likes et des liens et ça, vous ne pourrez pas l’emporter avec vous.

Tout votre travail, toute cette autorité sera donc essentiellement perdue.

Personnellement, j’héberge mes sites avec GoDaddy et BlueHost. C’est simple à utiliser, ça ne coûte pas cher et ça fait la job comme on dit.

Si ça vous dit , pour un temps limité vous pouvez obtenir – 30% off chez GoDaddy en passant par ce lien. C’est un lien d’affilié alors je dois vous aviser que je recevrai une commission si vous achetez sur Godaddy après être passé par ce lien.

Sinon, avec BlueHost, voyez comment vous pouvez installer un blog WordPress en 15 Minutes(lien d’affilié).

#8 « Write for people but make sure Google shows »

Vos articles doivent être écrits pour être lus par des humains. Écrivez de bons articles, de plus de 1000 mots, complets et dans un bon français.

Mais… si vous voulez que des gens les trouvent, il vous faudra apprendre un peu de SEO (search engine optimization) aussi.

D’abord, ça semble stupide de le dire, mais vous aurez plus de chance qu’on trouve vos articles si on les cherche!

Écrivez sur ce qui intéresse les gens… tout simplement… pas juste sur ce qui vous intéresse vous.

Ok… si vous étiez Justin Bieber, écrire sur votre petit « pet » du matin qui vous a pris par surprise alors que vous faisiez pipi pourrait bien faire un article intéressant, mais vous n’êtes pas Justin Bieber (et moi non plus d’ailleurs) donc il est probable que la plupart des histoires concernant votre vie n’intéressent personne… pas même votre mère (ma conjointe non plus ne lit pas ce blog d’ailleurs).

Ce que vous devez faire, c’est de trouver les mot-clés recherchés par les utilisateurs du web, de cibler ceux auxquels peut de réponses utiles ont été fournies et combler l’espace.

Pour trouver cette information (quels sont les mots clé et quelle est l’ampleur de la compétition), je vous suggère fortement d’essayer Long Tail Pro!

Oui, ça coûte de l’argent, mais ça va vous en faire faire aussi et vous faire gagner un temps précieux. Je vous réfère donc à la règle 6, traitez votre blog comme une business! Cet outil sera donc une dépense d’entreprise à rapporter à votre rapport d’impôt.

En utilisant cet outil, vous arriverez rapidement à trouver des opportunités inexploitées dans toutes les niches qui vous intéressent.

Personnellement, je ne recommande pas de lancer un site si vous ne trouvez pas au moins 100 mot-clés intéressants qui ont une faible compétition.

Par exemple, si vous comptez écrire un article intitulé « comment devenir riche » et vous classer en première page, je vous souhaite bonne chance. Vous auriez mieux fait de passer votre précieux temps à éplucher des carottes pour votre souper.

#9 Acheter un template professionnel

Il existe plusieurs plateformes pour bloguer.

Personnellement, j’utilise WordPress.

Pourquoi? Parce que c’est simple, complet, sécuritaire, constamment mis à jour, bourré de contenu et d’outils gratuits…

Mais, il y a une chose sur laquelle je recommande de ne pas lésigner et cette chose c’est le thème (template) WordPress que vous utiliserez, votre plateforme graphique.

Il existe des milliers de thèmes gratuits, mais avec des thèmes gratuits, attendez-vous à obtenir exactement ce pour quoi vous avez payé.

Il vous faudra probablement apprendre du CSS et du PHP si vous voulez obtenir le look que vous visualisez dans votre tête. La performance du thème ne sera pas optimisée, les options seront limitées etc etc…

Pour moins de 100$ vous pourrez trouver LE thème qui vous convient! Vous aurez accès à une équipe de support aussi.

Je le recommande vivement.

#10 À rien ne sert de monétiser un site sans trafic

Ça semble idiot à dire mais tant que votre site n’attirera pas un flot de trafic régulier, je ne recommande pas d’investir du temps dans la monétisation du trafic.

Monétiser son trafic demande un temps considérable. Il faut penser à une stratégie, choisir quel contenu servira à rapporter des revenus, appliquer sur les programmes affiliés avec toute leur paperasse et leurs règles, insérer les liens et en faire le suivi etc…

Donc, n’investissez pas trop de temps là-dedans tant que votre site n’aura pas atteint une certaine masse critique. Ce serait du temps bien mal investi.

Votre tâche numéro 1 n’est pas de monétiser votre trafic pour l’instant, ni même d’écrire, mais bel et bien de générer du trafic.

Conclusion

Aujourd’hui, bloguer est un travail. Les journalistes et les médias de masse ont envahi le web et pour percer, il faut y mettre le temps et avoir du talent, choisir une niche profitable et avoir une stratégie de monétisation.

Bloguer peut s’avérer très profitable, mais pour chaque blog profitable, il en existe des millions qui ne le sont pas.

Si vous suivez ces 10 conseils, déjà, vous mettrez les chances un peu plus en votre faveur!

Bonne chance!

6 Comments

  1. Maxime
  2. Maxime
  3. Maxime

Leave a Reply