Prendre sa retraite en fonction de ses dépenses et non en fonction de ses revenus!

Ad Blocker Detecté

Je mets beaucoup de temps et d'énergie dans ce site . Il se finance grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de m'encourager à maintenir ce site gratuit.

La société est bourrée de clichés répétés à outrance par qui veut bien ouvrir sa grande trappe sans prendre le temps de réfléchir, de s’informer et de comprendre de quoi il parle.

Parmi les plus tenaces, j’entends souvent parler des fameuses « brackets » d’imposition tellement mal comprises : « Yo le gros, fais pas d’overtime tu vas changer de bracket pis tu vas payer plus d’impôts fak tu vas te faire fourrer »…

Un petit cours de base sur l’impôt progressif s’imposerait…

Quoi d’autres? Ah oui : « Monsieur, pour prendre votre retraite vous allez avoir besoin de 70% de votre salaire actuel! » dit le conseiller tout fier de régurgiter ce qu’il a appris durant sa formation professionnelle maison ».

70% de mon salaire??? À les écouter, ceci voudrait dire que j’ai besoin de 70,000$ par année pour vivre. Avec un taux de retrait de 3.5%, j’aurais besoin de 2 millions de dollars en épargne… woah!!!

Je ne sais pas si vous le savez, mais je gagne 100,000$ par an (brut ne l’oublions pas donc disons 50,000$ clair après déductions de toutes les merdes inimaginables entre les impôts, les assurances, les cotisations professionnelles, le fonds de pension etc…). Et pourtant, j’ai mis 4 ans à épargner 100,000$.

Même avec l’intérêt composé, il me faudrait plus de trois décennies pour épargner autant d’argent en mettant de côté 20,000$ par année avec un taux de rendement composé de 7%.

Si j’avais à épargner 2 millions de dollars whoa!!! Je serais fortement découragé!

Imaginons maintenant le médecin qui gagne 450,000$ par année. S’il a besoin de 70% de son salaire à perpétuité une fois à la retraite, le pauvre homme devra épargner la somme colossale de 9 millions de dollars!!!

Je veux dire… prévoyez-vous vivre durant 200 ans? Car ça prend du temps pour épargner une telle somme! Il ne vous en restera plus pour en profiter…

Le fait est que je n’ai heureusement pas besoin de 70% de mon salaire et probablement que vous non plus, parce qu’en toute logique, ce qui compte c’est ce qu’on dépense, pas ce que l’on gagne.

Aussi, avant de gober un tel cliché, encore faut-il que le conseiller s’enquérisse de mes dépenses pour décider si oui ou non cette affirmation fait du sens.

Et encore faut-il faire la différence entre un besoin et un désir…

De ce +/- 50,000$ net, 24,000$ s’en va en épargne et 15,000$ s’en va sur mon hypothèque. Il me reste donc 11,000$ que je flambe sur le reste… en fait c’est faux, je flambe plus que ça parce que j’ai des retours d’impôt dûes aux énormes cotisations REER que je fais.

Mes dépenses sont donc essentiellement tournées vers ma liberté financière. Une fois celle-ci financée, on pourra se rendre compte que je ne suis pas très dépensier.

Tout cela pour dire qu’une fois la maison payée et une fois les épargnes constituées, je ne vois pas comment je pourrais dépenser 50,000$ par année autre qu’en gaspillant affreusement.

Car, je ne ressens pas que je me prive. Je mange à ma faim (trop), on se paye trop de restos. Je ne regarde jamais les coupons, soldes etc… Je ne gosse pas pour 1 cent le litre sur l’essence et je ne fais pas de détours de 20 minutes pour aller gazer à St-Clin-Clin parce que le litre est 5 cents de moins… Je gaz si j’ai besoin de gazer et je ne restreins pas mon kilométrage. Je fais laver mon auto plus souvent que je la lave moi-même. On prend toutes les vacances dont on a envie et on voyage à l’étranger dans des 4-5 étoiles.

Même en dépensant si peu, je me considère riche et je le suis dans les faits.

Bien sûr, je caresse l’envie de m’acheter un chalet de bois rond à 2 étages, 3 salles de bain, spa, table de billard au bord d’un lac à Tremblant. J’ai aussi des désirs comme tous être-humains.

J’aimerais bien échanger ma vieille Toyota avec fenêtres à manivelles contre un beau SUV de l’année full equip!

Et pourquoi pas une villa à Hawaii un coup parti? Et ma propre navette spatiale?

J’aimerais bien voir de quoi à l’air la terre depuis l’espace de mes propres yeux.

Soyons sérieux… des désirs ça peut être infini. Guy Laliberté n’a-t-il pas payé 35 millions de dollars US pour aller faire un ptit tour dans l’espace?

Mais, si je me prive de quoi que ce soit dans la vie, alors on peut dire que c’est de cela.

Pourquoi est-ce que je m’en prive? Parce qu’on ne peut pas tout avoir et parce que j’ai décidé de me payer le désir le plus coûteux qui soit à ma portée et le désir qui me fatigue le plus, une retraite jeune entre 40 et 45 ans!

La question à se poser est donc « Mais combien dépensez-vous par année? »

Et la chose à faire, est de savoir gérer ses dépenses (et donc son argent) de façon intelligente.

Le fameux 70% n’est qu’une règle de pouce et elle a la fâcheuse manie de vous inciter à travailler jusqu’à 65 ans parce qu’au final, qui arrive à épargner autant d’argent sans coup de pouce du destin (loterie, héritage…) ou avant d’être devenu très vieux (magie de l’intérêt composé)??? Rares sont ceux qui réussiront…

7 Comments

  1. Maxime
  2. Maxime

Leave a Reply