3 raisons majeures de commencer à avoir un side line! Vos revenus sont à haut risque!

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Votre salaire est à haut risque d’être réduit ou éliminé! Si vous n’avez pas commencé à chercher des sources de revenus alternatives, il est grand temps de vous y mettre!

Notre société évolue très rapidement. Les avancées technologiques, la mondialisation et la restructuration comme constante normale des opérations d’une entreprise performante sont des vecteurs de transformations très puissants.

Allez-vous vous laisser écraser ou allez-vous vous battre?

#1 Les avancées technologiques

On estime que 37% des millenials verront leur emploi se faire remplacer par l’intelligence artificielle dans un proche avenir.

Et si vous croyez que seuls quelques types d’emplois sont à risque, vous vous mettez un doigt dans l’oeil. Regardez ce vidéo :


Le monde du travail est appelé à se transformer radicalement au cours du prochain siècle. Nous en vivrons tous les conséquences positives et négatives. C’est un changement qui est déjà amorcé, qui s’accélère et qui est inéluctable!

J’espère que vous l’avez compris, dépendre d’une seule source de revenus, surtout si vous avez l’un de ces emplois à haut risque, c’est très risqué.

#2 La mondialisation

Quant à la mondialisation, un jour où l’autre, il fallait bien que l’occident partage ses richesses… Les emplois jadis payants qui coulent vers l’étranger depuis belle lurette, c’est chose commune de nos jours.

C’est aussi dans la nature du capitalisme que de toujours tenter d’exploiter les opportunités d’arbitrage.

Pourquoi payer quelqu’un 35$ de l’heure quand on peut payer quelqu’un d’autre 2$ de l’heure, ne lui offrir aucun fonds de pension et aucun avantage social?

Vous feriez pareil si vous étiez le patron…

#3 La restructuration perpétuelle au coeur de l’entreprise du 21è siècle

En plus, nous sommes encore à l’ère des bullshit jobs… donc beaucoup d’entre-nous avons des emplois carrément inutiles, qui n’apportent que peu de valeur à la société, aux corporations et même aux travailleurs.

Ces emplois seront les premiers à disparaître. C’est déjà en mouvement. Lors des restructurations fréquentes qu’opèrent les entreprises, ce type d’emploi tend de plus en plus à être éliminé ou à être sous-traité.

Certaines compagnies ne font même plus de restructuration. Elles se disent plutôt en mouvement… La restructuration n’est donc plus un événement isolé mais une constante et une fonction normale de l’entreprise dite performante.

Bref, il y a de grandes forces qui travaillent contre les prolétaires dans notre monde d’aujourd’hui.

S’asseoir sur son steak, passer Go! et réclamer notre chèque de paye devient de moins en moins évident…

Comment tirer son épingle du jeu?

Tous les emplois qui nécessitent comme aptitudes de travailler avec l’abstrait, des emplois non-répétitifs aussi ont de plus grandes chances de demeurer.

Mais, être employé est-il l’avenir?

Les employeurs deviendront de plus en plus exigeants et voudront offrir de moins en moins de confort. C’est déjà en marche. La compétition est féroce et désormais, vous remplacer par un logiciel ou un travailleur étranger fait partie des options viables relativement faciles à implanter.

Moi je dis, travaillons sur deux plans. D’un côté, de chercher à faire valoir et se diriger vers des emplois abstraits est une bonne chose. Il faut apprendre à penser à l’extérieur de la boîte, à innover, à inventer.

Deuxièment, développer des sources de revenus alternatives est aussi très important.

On peut le faire en achetant de la propriété qui procure des revenus passifs tels que des titres qui versent des dividendes en croissance, des immeubles locatifs aussi.

On peut aussi créer de la propriété intellectuelle soi-même et la monétiser.

Sinon, travailler à créer de ses mains des objets « hand made » n’est pas une mauvaise idée! Il y a une demande pour le « fait à la main » et les trucs personnalisés et grace à Etsy.com, on peut facilement avoir accès au marché mondial!

Voici un exemple d’entreprise qu’on peut démarrer « on the side » de la maison avec peu de capital de départ et peu de formation et qui m’intéresse beaucoup :

Démarrez votre propre entreprise d’ébéniste amateur

Wood Profits Banner

Si vous aimez travailler le bois et si vous avez quelques outils et un peu d’espace pour travailler, il y a de l’argent à faire en ce domaine.

Pour vous aider à vous lancer et éventuellement gagner de 90,000$ à 150,000$ par année, Jim Morgan vous offre ses conseils.

J’ai vu des meubles en pin vraiment pas si compliqués à faire se vendre plus de 2000$ pièce en allant me promener chez les ébénistes l’automne dernier. La niche médiévale m’apparaît notamment très intéressante et offrir du potentiel.

À ma retraite, il est fort probable que je me lance dans cette business à temps partiel pour arrondir les fins de mois!
TedsWoodworking Plans and Projects

Ted McGrath de Ted’s Woodworking plans vous offre plus de 16000 plans détaillés d’objets et de meubles en bois à construire avec la liste des matériaux, les plans de coupe etc… et tout ça à un excellent prix! Avec cette librairie, vous ne manquerez jamais d’idées!

 

 

 

7 Comments

  1. Maxime

Leave a Reply