Les 4 erreurs financières les plus fréquentes qui vous empêcheront de devenir riche

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Pour atteindre la liberté financière, soit le point où les revenus d’investissement atteignent et dépassent les dépenses, il vous faudra épargner un maximum de dollars le plus tôt possible dans votre vie.

Ce que j’aime de ces petits soldats verts (ou mauves ou bleus ou bruns…), c’est qu’ils sont infatiguables! Une fois qu’on les met au travail, ils ne s’arrêtent et travaillent 24 sur 24, 7 jours sur 7 sans prendre de journée de maladie. Ils font même des p’tits qui se mettent aussitôt au boulot!

Aussi, si on veut atteindre cet état incroyable où travailler devient soudain optionnel, il faut mettre le plus possible de ces petits soldats au travail.

Malheureusement, la société, nos amis, nos collègues et voisins, nos parents, les pubs à la télé, les marchands… tous nous poussent à commettre des erreurs financière épouvantables qui nuisent à notre capacité à faire travailler ces petits soldats.

Voici 4 erreurs stupides que vous devez à tout prix éviter si vous voulez atteindre la liberté financière :

# 1. La maison trophée

À quoi sert un logement? À se LOGER!!

Alors pourquoi doit-elle être immense avec 2 étages et avec un garage double, shinée comme la coupe Stanley??? Êtes-vous un Tsar?

Bien des gens commettent l’irréparable en achetant une maison hors de prix pour leur budget ou encore, en oubliant tous les frais accessoires et le système de dépenses qui accompagnent cet achat.

Une maison, vieille ou neuve, ça vient avec des frais d’entretien… constamment! Et tout à coup, en achetant une maison, vous vous mettez à avoir besoin d’une tonne d’outils pour le jardinage et l’entretien intérieur et extérieur…

Sinon, certains se lancent dans des rénos « tant qu’à y être » et font gonfler la facture bien au-delà de ce qu’ils avaient prévu au départ.

Acheter sans mise de fonds ou avec une mise de fonds minimale ou empruntée et pousser l’insulte à l’injure en choisissant l’amortissement maximal fait aussi partie des erreurs que commettent bien des acheteurs de maison!

Les gens tendent à oublier qu’une hypothèque c’est un levier financier… CONTRE eux! Ce n’est pas un investissement! Vous le constaterez lorsque le taux augmentera de 2% et votre paiement… de 20%! Ça fait un trou dans un budget disons.

Ainsi, en ne faisant pas bien leurs calculs, plusieurs couples se retrouvent pauvres, à cause de leur maison.

Ils ne peuvent plus aller en voyage, au restaurant ou encore se permettre des billets de concert. Tout le cash flow du couple devient immobilisé par leur résidence et ils en deviennent littéralement prisonnier.

#2. La Batmobile « full equip »

OK, je suis un gars. J’adore les trucs à moteur, les vraies bagnoles des années ’60 telle que la Chevelle SS. Ça c’était du char mon chum!

Mais, j’ai rapidement découvert qu’une voiture pouvait vote se transformer en siphon à cash. Outre les paiements, les intérêts, les réparations, l’entretien, les dinosaures et forêts ancestrales (essence) qu’on brûle, on y ajoute aussi l’assurance, les plaques, le permis qu’on paie maintenant tous les ans…

Une voiture peut facilement gober 10,000$ par an net si on ne fait pas attention.

Et si vous êtes du type « je ne veux tellement pas tomber en panne que je préfère changer de véhicule aux deux ans » et bien, alors bonne chance pour atteindre la liberté financière…

Moi je roule en Corolla 2011 avec des fenêtes à manivelles. C’est l’un des pires achats que j’ai fait dans ma vie. Pourquoi? Parce qu’après 2 ans, c’était une voiture usagée et elle ne valait pas le solde que je devais dessus.

Pourtant, j’ai été modeste avec cet achat… comparativement à la plupart des gens que je connais.

Mais, on roule encore à 2 véhicules ici… on en a les moyens car on a de bons revenus, mais rouler à deux voitures par maison, avec des paiements mensuels, voilà un bon moyen de retarder l’atteinte de la liberté financière.

Si vous choisissez un logement près du travail, vous pourriez aller travailler à pied, en vélo ou en transport en commun et ainsi vous rapprocher plus facilement de la liberté financière.

Si vous décidez d’acheter une voiture neuve, attention aux tant qu’à y être. Les constructeurs font exprès pour mettre les options populaires dans 2 packages différents pour vous forcer à adopter le modèle plus cher! C’est du marketing à l’état pur!

Moi, très humblement, je ne voyais pas l’intérêt de payer 300$ par mois pendant un an de plus pour avoir des fenêtres électriques alors que j’ai en plus l’air climatisée. On ouvre les fenêtres 3 mois par année, faire quelque tours de manivelle une centaine de fois par an ne vaut pas 300$ par mois dans mon livre à moi!

#3. Les plats préparés et le resto

Qui a le temps de cuisiner de nos jours?? C’est si facile de se commander un bon repas du resto ou encore de chauffer des plats préparés vendus en épicerie.

Je travaille au centre-ville de Montréal. C’est très diffcile désormais de manger dehors à moins de 15$ par midi. Vous venez de brûler facilement 100,000$ net au cours de votre carrière!

Quand le salaire moyen oscille autour de 40000$ brut par an, soit 1,4 million brut sur une carrière de 35 ans, vos lunchs viennent de vous coûter facilement 10% de votre salaire net.

Devenir végétarien rend les choses très simples et peut vous permettre de couper votre facture d’épicerie d’au moins 30 à 40%!!

Une salade, des noix, un ou deux fruits ou légumes crus et vous êtes partis en business. En plus d’être plus sain comme repas, ça prend 5 minutes à préparer et ça coûte une fraction du prix!

Prenez-vous un p’tit café Tim la matin? 2$ x 220 jours x 35 ans? Allez-vous vraiment brûler 15,000-20,000$ en café?

Achetez-vous une belle cafétiere telle que celle-ci et préparez votre propre cafés, expressos ou américanos pour une fraction décimale de ce que vous dépensez maintenant! Oh, elle est un peu dispendieuse à l’achat, mais elle vous fera épargner 15000$ au bas mot!!! Optez pour la qualité!

Avec la bouffe, on peut faire bien des erreurs. Achetez des aliments bruts en vrac et transformez-les vous-même. Vous verrez toutes les économies que vous ferez!

#4. Attention aux achats impulsifs à crédit

Utilisée de la bonne façon, une carte de crédit peut s’avérer intéressante. Kais de grâce, n’accumulez pas une balance sur votre carte!!

Si vous avez 10,000$ de solde à 20% d’intérêts et ne faites que le paiement minimum, il vous faudra 80 ans pour finir de la rembourser!!! Ce n’est pas une blague, c’est de la simple mathématiques.

Il y a des tas de choses qu’on ne devrait pas acheter à crédit, à commencer par tout ce qui est périssable et qui ne comporte pas une valeur de revente raisonnable.

Attention aussi aux achats impulsifs. Moi, par exemple, je ne regarde jamais le publi-sac car je sais que ça me crée de faux besoins! C’est rempli de tentations!

Attention aussi aux bidules près des caisses. On dirait presque que les commerçants font exprès pour que vous ayez de l’attente aux caisses afin que vous ayez le temps de regarder et d’être tentés par leurs bidules judicueusement placés.

Avant d’acheter quoi que ce soit, prenez le temps (48h) de vous demander si vous en avez réellement besoin.

Vous avez besoin d’un outil? Pourquoi ne pas l’emprunter à votre voisin qui a un gros garage? Sinon, le louer demeure une option!

Voici donc 4 gammes d’erreurs qui peuvent facilement vous empêcher d’épargner car elles goberont tout votre revenu disponible et même plus.

Heureusement, une fois qu’on en prend conscience, il est relativement facile de changer ses mauvaises habitudes et de faire attention pour le futur!

Apprendre à faire la différence entre besoin et désir est un bon début!

Faites-vous ou avez-vous fait de telles erreurs financières dans votre vie?

10 Comments

  1. Maxime
  2. Librocito

Leave a Reply