Bilan mensuel : mars 2017

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Le printemps est enfin arrivé! On va bientôt pouvoir retirer nos épais manteaux d’hiver et profiter de la douceur du soleil!

La saison du camping, du vélo et du kayak approche.

En attendant, faisons le bilan de mars 2017.

D’abord, j’ai écrit beaucoup moins d’articles ici en mars. Le tout s’explique en partie par mon niveau de fatigue et en partie par une nouvelle obsession que j’ai récemment.

Je veux vivre de mes revenus passifs. Ça c’est clair. J’adore les revenus automatiques. Mais, pourquoi s’arrêter là?

Le 21e siècle sera l’ère de l’automatisation et de l’intelligence artificielle. Et en informatique, on est soit 1, soit 0!

Bien des gens anticipent ces changements et voient l’avènement de l’IA comme quelque chose de mal, quelque chose qui pourrait détruire nos vies, nous faire perdre nos emplois, modifier notre société en profondeur…

Je suis d’accord, l’IA pourrait faire tout cela. Mais, je pense que c’est bien et souhaitable. Le 9 à 5 dans des jobs plates et répétives a assez duré. Combien d’humains on a sacrifié au travail à la chaîne? Combien d’inventions, d’oeuvres d’art, de remèdes n’ont jamais existé parce que les gens sont si fatigués après leur semaine de dur labeur qu’ils finissent par s’effouarer sur le divan devant la télé ou encore parce que leur cerveau est abruti par une routine écrasante.

L’IA pourrait nous libérer de l’emprise de ce système social qui limite la créativité et nous vole notre bien le plus précieux : notre temps!

Mais, cela à condition que l’IA ne soit pas possédé uniquement par quelques uns qui pourraient alors nous asservir en contrôlant tous les capitaux et de nombreux pans de l’économie.

L’IA c’est un peu comme la bombe atomique. Si tout le monde l’a, les chances qu’elle soit utilisée à mauvais escient sont moindres.

Eh bien il s’avère que de nombreux codes d’intelligence artificielle sont déjà disponibles gratuitement sur internet et sont faciles à utiliser par celui qui veut s’en donner la peine!

Évidemment, je ne dispose ni des données, ni de la puissance informatique requise pour exploiter à fonds ces routines de programmation, mais elles sont là, elles existent, elles sont gratuite et on peut les faire travailler pour nous.

J’ai donc décidé de rafraîchir mes connaissances en programmation et de chercher à automatiser plusieurs tâches de ma vie, à commencer par la recherche de titres boursiers dans lesquels investir.

Je suis présentement en train de programmer un filtre boursier automatique. Ce sera mon premier projet.

Revenus en ligne

J’ai eu quelques difficultés récemment avec l’un de mes partenaires. Il semble que certain de mes sites n’étaient pas conformes aux ententes depuis que j’ai changé de template… bizarre car ils sortent beaucoup mieux qu’avant et tout est optimisé pour mobile.

Donc j’ai du essayer plusieurs choses pour rendre les sites conformes et j’ai bien failli perdre une de mes sources de revenus en ligne… ça aurait été majeur!

Diversifier mes sources de revenus est vraiment une des composantes les plus importantes de mon plan de retraite. Dépendre d’une seule source de revenu c’est prendre un immense risque financier.

Mes revenus en ligne sont quand même en croissance de 60% par rapport à l’an dernier jusqu’à maintenant, mais j’ai du retirer mon bloc d’annonce le plus payant alors je m’attends à ce que ça affecte fortement mes revenus en ligne cette année. Pour l’instant cette perte a été épongée par la croissance de mon trafic.

Ce mois-ci, j’ai gagné 179$ en ligne comparativement à 128,52$ l’an dernier, une hausse de 40%.

Revenus de dividendes

Mars a été un bon mois. J’ai reçu des dividendes de 16 compagnies différentes. Au total, c’est 303.82$ qui m’ont été versés ce mois-ci vs 243.44$ l’an dernier, une hausse de 25%.

Au total, j’ai donc reçu plus de 482,82$ passivement en mars 2017. Tout cet argent a été réinvesti dans mon fonds de liberté.

Épargnes

Côté épargnes, les choses vont bon train.

En mars, j’ai épargné 900$. C’est en-dessous de ce que je vise (2000$) et en dessous de ce que j’ai l’habitude d’épargner, mais avec tous les imprévus que j’ai eu en février, il fallait bien que l’onde de choc se propage pendant quelque temps.

Et maintenant, c’est ma voiture qui a besoin d’un allignement, de nouveaux pneus et je suspecte un bearing brisé à changer aussi… Ça risque de peser sur mes épargnes d’avril.

Mais, je ne m’en fais pas pour l’instant.

Depuis janvier, j’ai économisé 3984$. Ça me donne une moyenne d’épargne de 1328$ par mois, ce qui m’amène à 16,000$ par an.

16,000$ par an, c’est ce que je visais pour ma retraite dans 10 ans. Alors, dans le pire des scénarios, mon plan de 10 ans tient toujours la route.

Mais, je vise 6 à 7 ans avec des épargnes de 24,000$ par an.

Je savais depuis le départ que cette année, ça serait plus difficile. Mais, je ne désespère pas.

J’attends un bonus qui devrait rajouter au moins 3000$ à mon pactole sous peu et il me reste à faire mes impôts (oui je sais je suis last minute…). Je devrais retirer un montant intéressant cette année et en ajouter une bonne partie à mes épargnes et une autre à mes dettes.

Et puis en août, j’aurai remboursé une dette qui me coûte 350$ par mois. Ça devrait aider!

Pour l’instant, j’ai atteint 16,6% de mon objectif annuel d’épargne et 25% de l’année est passé.

REEE de mon bébé

Le premier trimestre s’achève à peine que le REEE de mon bébé est presque maximisé pour l’année.

On a déjà versé toutes ses allocations familiales et les cadeaux de fête qu’il a reçu dans son compte et il nous reste à peine 450$ de cotisation donnant droit à la subvention à mettre sans son compte. Ensuite, on accumulera le reste pour l’an prochain car nous avons décidé que 100% des allocations familiales qu’on recevrait pour nos enfants allaient leur appartenir.

On les investit avec l’objectif de les aider à bâtir leur futur.

Cet année, si le marché s’y prête, j’aimerais bien lui acheter une action de Google et une action d’Amazon…

Valeur de mon fonds de liberté

En date du 30 mars 2017, mon fonds de liberté atteint 88,451.14$ (+1654$) et il me reste un solde hypothécaire de 105800$.

Je suis encore loin de mes objectifs, mais brique par brique, les choses s’améliorent.

Le REEE de mon bébé atteint 5672$ et ce mois-ci, il a reçu 13,84$ en dividendes.

11 Comments

  1. Val
  2. Petes
  3. Petes

Leave a Reply