Êtes-vous utile?

Ad Blocker Detecté

Je mets beaucoup de temps et d'énergie dans ce site . Il se finance grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de m'encourager à maintenir ce site gratuit.

Suis-je utile?

C’est une question franche, brutale et directe.  La réponse à cette question peut vous amener à faire une prise de conscience, qui va soit vous rassurer ou bien à l’inverse, vous faire littéralement paniquer.

Suite à cela, plusieurs sous-questions se posent.  Si je ne suis pas réellement utile, alors comment puis-je le devenir?  Qu’est-ce qui fait que je suis encore ici malgré tout?  De quelle façon vais-je réussir à faire augmenter mon salaire, mes avantages sociaux, mes conditions de travail et bâtir mon plan de retraite si je peux être remplacé, à meilleur coût et à tout moment, par une autre personne ou bien par une machine?  Si un syndicat me protège et que mon travail est plus ou moins utile, comment est-ce que je me sens par rapport à ça?

Si je suis utile, alors le suis-je au point d’être devenu pratiquement indispensable?  Est-ce que mon salaire corrèle avec mon niveau d’utilité, la difficulté de mon travail et les responsabilités que je dois assumer?  Est-ce que je suis un employé productif ou bien est-ce que je me fonds dans la masse et surfe plutôt sur le travail des autres et/ou l’absence de vérifications?   Et même si je suis utile pour l’entreprise, est-ce que j’aime mon travail?  Ai-je l’impression qu’il est utile aux gens (et respectueux de l’environnement)?

Les réponses à ces questionnements sont uniques à chacun.  Le but de l’exercice n’est pas de faire la morale à personne, mais seulement de prendre conscience du fait que c’est possible que vous vous retrouviez, un jour ou l’autre, dans la catégorie des gens inutiles et malheureux.  Et pourtant, personne ne passe plusieurs années sur les bancs d’école avec cet objectif en tête…  Après tout, on est des êtres humains et on aspire tous au bonheur, non?

Pour toutes sortes de raisons, on se ramasse avec un système dans lequel certaines personnes font du présentéisme sur leur lieu de travail et dont le degré d’utilité est très faible, voire même inexistant.  Ce sont des gens dont le travail pourrait facilement être remplacé par une technologie, mais qui souvent, bénéficient de ce qu’on appelle la protection d’emploi.

Mon objectif ici n’est pas de commencer à faire du ‘’ name dropping ‘’ et à stigmatiser certaines classes de travailleurs ou certaines professions en particulier.  Cependant, je suis persuadé que vous connaissez au moins une personne occupant un poste et pour lequel vous vous dites: ‘’ La boîte pourrait continuer de rouler assez aisément si cette personne ne se présentait plus au travail demain matin, ni les jours suivants, sans même devoir la remplacer ‘’.

En ce sens, n’y a-t-il pas, à quelque part, une certaine aberration, une incongruité ou à tout le moins un manque de logique, à ce que cela se produise quand même?  Par hasard, si vous êtes cette personne et ne bénéficiez pas de la sécurité d’emploi, je vous suggère fortement de commencer à vous trouver une utilité ou bien de très bons arguments si vous ne souhaitez pas faire parti de la prochaine vague de coupure de l’entreprise!  Et dire que les  » survivants  » vont parfois applaudir après être passé au-travers de la dernière vague de compression du personnel, m’ouais, comme topo c’est difficile de trouver plus absurde, enfin bref…

J’ai récemment regardé le film ‘’ Waffle Street ‘’ basé sur l’histoire vraie d’un gestionnaire de hedge fund qui a perdu son emploi suite à la crise économique de 2008 et qui s’est mis à travailler dans un petit restaurant de gaufres.  Le type, qui a toujours vécu le gros train de vie, à manier les chiffres dans une tour a bureau, réalise assez rapidement l’ampleur du travail et ce que c’est d’être un petit travailleur, non spécialisé et à bas salaire, dans un restaurant achalandé sur les heures de pointe.

Ça demande d’être diplomate, polyvalent, organisé et de travailler sans arrêt.  Ce n’est pas aussi facile qu’on peut le penser!  Par ailleurs, des toilettes bouchées, ça ne se débouche pas tout seul…  S’il y a quelque chose qui m’irrite passablement dans la vie, c’est la vantardise et l’embourgeoisement.  J’ai beaucoup de difficulté à avoir du respect pour les gens qui ne savent pas c’est quoi ‘’ la vraie vie ‘’, qui se croient importants simplement parce qu’ils ont de prestigieux emplois ainsi que de nombreuses belles possessions tape à l’œil, et qui sont foncièrement incapables de se mettre les mains dedans une fois de temps en temps! Bref, le type fait un ‘’ reality check ‘’ assez brutal et ça lui donne une bonne leçon sur qu’est le monde du travail pour cette caste de travailleurs moins privilégiés.

Je ne vais pas vous raconter tout le film, mais c’est malgré tout une bonne comédie assez légère que je vous recommande pour passer un peu de bon temps!

Bon visionnement.

4 Comments

  1. Maxime

Leave a Reply