Portrait des finances personnelles du québécois moyen

Ad Blocker Detecté

Je mets beaucoup de temps et d'énergie dans ce site . Il se finance grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de m'encourager à maintenir ce site gratuit.

Par curiosité, je me suis souvent demandé à quoi ressemblait, dans son ensemble, le portrait des finances personnelles des québécois au niveau de leurs revenus, de leurs dépenses, de leur endettement et de leurs avoirs.

La problématique c’est qu’avec les bribes d’informations qui sortent ici, à gauche et à droite dans les grands médias, sur des éléments spécifiques comme le salaire horaire moyen ou encore le taux d’endettement moyen, on n’a rarement droit à un portrait plus complet et détaillé de la situation. C’est comme essayer de faire un casse-tête avec des morceaux manquants dans la boîte et qui sont éparpillés un peu partout dans la maison.  Ce n’est pas une tâche facile, me direz-vous.  Et malheureusement, on ne peut pas généraliser ou tirer de grandes conclusions à partir d’un seul élément.

Je me suis donc dit que ça valait la peine de creuser davantage pour tenter de faire ressortir l’ensemble des éléments au niveau national.  Le Québec est, à mon avis, le plus petit dénominateur commun qui est susceptible d’avoir une certaine portée et représentativité pour la majorité des lecteurs de ce blogue.

En effet, nous sommes tous soumis aux mêmes lois fiscales et bénéficions des mêmes programmes sociaux.  Bien évidemment, il y a de grandes disparités entre les gens habitants les différentes régions administratives.  La richesse moyenne d’un habitant de Montréal ou de Québec n’est pas la même que celle d’un habitant de la Gaspésie ou du Bas-St-Laurent, vous me suivez?  Ceci étant dit, à l’échelle de la province, je pense qu’on peut quand même se donner une bonne idée du portrait général de la situation.

Par contre, c’est bien beau parler de richesse sur la base de la moyenne, mais en statistique, la médiane me semble être plus pertinente afin de trouver la donnée qui départage réellement 50% de la population, bref le point central.

Dans ce cas-ci, on parle de la population active, donc des contribuables québécois.  Malheureusement, les chiffres les plus faciles à trouver sont souvent basés sur la moyenne et non sur la médiane.  J’ai quand même pu trouver des données sur les deux.  De ce fait, nous allons parfois pouvoir comparer les données de ces deux unités de mesure statistiques.

Voici les informations que j’ai été en mesure de colliger pour le Québec :

Revenus :

Revenus : Médiane

Hommes et femmes de 25 à 64 ans – 2013

Revenus annuels : 36 000$

Salaire horaire : 20$/h

Nombre d’heures par semaine : 35h

Paie brute par semaine : 700$

Nombre d’heures annuel: 1800h

Revenus : Moyenne

Hommes et femmes de 25 à 64 ans – 2013

Revenus annuels : 45 000$

Salaire horaire : 25$/h

Nombre d’heures par semaine : 35h

Paie brute par semaine : 875$

Nombre d’heures annuel : 1800h

Source : Institut de la statistique du Québec

Par ailleurs, dans le lot de travailleurs, on compte 810 000 employés du secteur public, 2.5 millions du secteur privé et 550 000 travailleurs autonomes.

Il y a environ 40% des travailleurs qui n’ont pas de fond de pension et 60% qui en ont un.

Source : La Presse

Revenu disponible: Médiane

Personne seule – 2016

Revenu : 36 000$

– Impôts provincial: 3 039$

– Impôt fédéral : 2 616$

– RRQ : 1 731$

– AE : 547$

– RQAP : 197$

– Ass. Méd. : 650$

+ Crédit TPS : 427$

+ Crédit solidarité : 902$

Déductions : 7 451$

Revenu disponible : 28 549$

Revenu disponible : Moyenne

Personne seule – 2016

Revenu : 45 000$

– Impôts provincial: 4 768$

– Impôt fédéral : 3 660$

– RRQ : 2 210$

– AE : 684$

– RQAP : 247$

– Ass. Méd. : 650$

+ Crédit TPS : 0$

+ Crédit solidarité : 362$

Déductions : 11 857$

Revenu disponible : 33 143$

Source : Courbe de Laferrière

Répartition par tranche de revenus :

Tous les contribuables – 2016

0 à 20 000$ = 36%

20 à 30 000$ = 14%

30 à  50 000$ = 23%

50 à 100 000$ = 21%

100 000 et + = 6%

Source : Chaire en fiscalité et en finances publiques, UdS

Classe moyenne :

Au Québec, voici les revenus pour être considéré comme faisant parti de la classe moyenne :

Personne seule : Entre 23 575$ et 47 152$

Couple sans enfant : 33 340$ à 66 683$

Couple avec deux enfants : 47 150 à 94 304$

Monoparentale avec deux enfants : 40 833 à 81 670$

Source : Radio-Canada

Dépenses :

Dépenses: Moyenne

Personne seule – 2009

Consommation courante :

Alimentation : 4 269$

Logement : 8 685$

Transport : 4 080$

Loisirs : 1 751$

Communication : 1 423$

Tabac et alcool : 1 469$

Soins santé : 1 322$

Ameublement : 1 126$

Vêtements : 1 123$

Éducation : 1 098$

Soins personnels : 615$

Autres dépenses : 541$

Lecture : 241$

Jeux de hasard : 235$

Sous-total : 25 610$

Charges fiscales :

Impôts : 7 682$

Assurances et cotisations retraite : 1 714$

Sous-total : 9 396$

Dépenses totales : 35 006$

Voici les dépenses moyennes pour les autres types de ménages:

Couple sans enfant : 42 809$

Couple avec enfants : 63 661$

Famille monoparentale : 38 326$

Source : Institut de la statistique du Québec

Actifs, dettes et valeur nette : Moyenne

Ménages – 2014

Actif total : 375 344$

Dettes : 87 237$

Valeur nette: 288 207$

Actifs  immobiliers : 220 945$

Actifs non immobiliers : 154 400$

Dettes de consommation: 18 070$

Dette des ménages en proportion des revenus : 171%

Par ailleurs, 30% des québécois n’ont aucune dette.

Source : Le Devoir

À noter que la contribution REER moyenne d’un québécois était de 2 981 $/an en 2014.

Source : Les Affaires

Voilà les chiffres que j’ai réussi à dénicher.

Qu’en dites-vous?

11 Comments

  1. Maxime
  2. Maxime
  3. Petes
  4. Maxime
  5. Maxime
  6. Maxime
  7. Maxime

Leave a Reply