Citation de riche : Suze Orman

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

“What you choose to do with your money shows whether you are truly powerful or powerless.” –Suze Orman

« Ce que vous choisirez de faire avec votre argent démontrera soit votre puissance, soit votre impuissance. » – Suze Orman (traduction libre)

L’argent et doit rester un outil, pas une fin en soi. 

C’est en ne respectant pas cette maxime que le capitalisme a fait de la planète ce qu’elle est devenue. Les gens accumulent la richesse au lieu de faire circuler l’argent. Certains en accumulent tant qu’à 62 personnes, ils possèdent autant de richesse que les 3,7 milliards d’humains les plus pauvres… Réalisons-nous à quel point ça ne fait aucun sens?

Des monnaies alternatives sont créées afin de relancer des économies détruites par le capitalisme sauvage. Le Taler, par exemple, est une monnaie alternative qui représente une unité de temps de travail. Personne n’a droit de posséder plus de 500 Talers ou moins de 500 Talers. Grâce à cette petite initiative, les gens peuvent relancer de petits commerces locaux comme autrefois.

Le week-end dernier, je jasais avec un ami qui me demandait comment j’arrivais à économiser autant d’argent chaque année. Il a même laissé entendre que je devais sûrement fait quelque chose d’illégal pour y arriver car lui, avec des revenus de 110,000$ par an, arrive à peine à mettre 1000$ de côté par année…

Si c’est illégal de ne pas dépenser, ou encore si c’est anti-patriotique (comme ils adorent dire aux USA pour exploiter les esprits faibles), alors oui, je fais quelque chose de mal!

En fait, chaque fois que je dépense 35$, je sais que je viens de dépenser le revenu de 1000$ investi, alors, voilà l’un des plus grands secrets qui m’aident à épargner beaucoup. Dépenser me fait mal, car je sais que chaque fois que je dépense, je dépense du temps futur dans la rat race… Ce n’est donc pas un acte plaisant pour moi. Dépenser ne me procure pas vraiment de plaisir…

Cet ami gagne plus que moi et depuis longtemps en plus. Pourtant, il finit toujours ses années plus endetté que l’année d’avant.

Je lui ai dit « c’est simple, dépenses moins! Tu jettes ton cash par les fenêtres tous les jours chez Tim, McDo, Costco, au dépanneur pour t’acheter des barres de chocolat et de la bière… T’achètes tous les outils parce qu’ils sont en solde et tu en as même plusieurs en double… Ça ne t’es pas impossible d’épargner. Tu ne veux juste pas faire ce qu’il faut. »

Il s’est choqué. J’ai attaqué son ego, sachant très bien ce que je faisais parce que j’en ai assez de l’entendre me rabâcher les oreilles avec ses « toi t’es chanceux. Si t’as la job que t’as c’est parce que dans la cie pour laquelle tu travailles c’est facile avoir de l’avancement (ah oui? Demandes ça à mes collègues qui chialent que c’est presque impossible d’avoir de l’avancement). Si tu réussis à épargner c’est parce que t’es chanceux d’avoir rencontré une fille qui se soumet à ton projet. Etc… »

Il a continué à justifier encore et encore pourquoi pour moi c’est facile et pour lui c’est impossible comme presque chaque fois que je le vois. 

Alors, j’ai fait exprès. 

Il fallait faire sauter l’abcès. 

À l’écouter, je suis béni par le dieu de la chance. Si je fais de l’argent en ligne c’est parce que je suis chanceux, pas parce que j’ai écrit au moins 2000 articles sur différents sites et que j’ai passé des centaines voir milliers d’heures à apprendre comment faire.

Si mon hypothèque fond à vue d’oeil c’est grâce à la chance, pas à ma stratégie de remboursement et au magasinage que j’ai fait pour trouver un prêteur flexible à bon taux. 

Il m’a dit : C’est pas vrai que je jettes mon argent par les fenêtres, sur un ton colérique.

« Oui tu le fais. » Tant qu’à être dans le vif du sujet aussi bien tenir mon bout. 

« Tu as dépensé au moins pour 250,000$ de voiture en 15 ans, ajoutai-je. Tu achètes toujours les modèles les plus cher de la gamme avec toutes les options inutiles et tu les drive à 200,000 km en 3-4 ans parce que t’aime ça brûler du gaz. Tu as acheté 3 fois la même drill Dewalt 20 Volt Max (une superbe drill en passant, 5 fois le même marteau, parce que tu les oublies partout pis que tu es trop paresseux pour aller les chercher chez tes amis ou ta famille… Tu jettes ton argent par les fenêtres! »

« Toi aussi tu jettes de l’argent par les fenêtres, qu’il me répond. Tu manges souvent au resto. T’as changé tes planchers juste parce qu’ils étaient « laite »… »

Et voilà qu’il m’attaquait. 

La tirade a duré une bonne demi-heure.

Les gens ne réalisent pas le pouvoir qu’ils ont sur leur vie et la chance qu’ils ont d’être né ici, au 20 ou 21è siècle. On gaspille tellement…

C’est vrai que je jette encore de l’argent par les fenêtres (de moins en moins). Je ne suis pas un puriste du early retirement extreme. J’habite un bungalow. J’ai une voiture. Je travaille à 45km de chez moi. J’ai choisi de le faire car ce système me permet quand même de clencher l’épargne vu mon salaire. 

Malgré tout, je rembourse une hypothèque de 180,000$ en 7 ans tout en épargnant au moins 16,000$ par an (désormais je vise 24,000$). Ce n’est pas la chance qui a créé ça. C’est moi. Je me suis battu pour descendre mon solde hypothécaire à 111,000$ en 3 ans.

C’est moi qui s’est battu fort pour des promotions et pour faire passer mon revenu de 26,000$ par an en 2006, à un revenu projeté de 102,000$ par an en 2017.

C’est moi qui s’est battu pour épargner près de 83,000$ en un peu plus de 3 ans et c’est moi qui continuerai à se battre pour atteindre la liberté financière dans 6 ans!

Mes bonnes actions font de l’intérêt composé. Je sais quoi faire. Je sais comment le faire et surtout, je le fais!

La stupidité aussi fait de l’intérêt composé, comme l’ignorance et l’inaptitude à gérer ses finances. 

Comme dit David Bailey :

To be rich, you have to be making money while you sleep!

Pour être riche, vous devez faire de l’argent en dormant. (Traduction libre)

Conclusion

L’argent est un outil. Vous pouvez le mettre à votre service, le faire travailler pour vous ou en être esclave. 

Vous pouvez aussi vous en servir pour faire le bien ou le mal.

Au final, vos choix démontrerons, comme Suze Orman le dit si bien, à quel point vous êtes puissant ou à quel point vous êtes impuissant.

19 Comments

  1. Maxime
  2. Maxime
  3. Maxime
  4. Maxime
  5. Maxime
  6. Petes

Leave a Reply