Vivre sa vie comme si c’était la dernière!

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Certains croient à la réincarnation, d’autres qu’ils iront au paradis ou en enfer. Moi je crois que cette vie, c’est tout ce qu’on a et qu’on devrait en profiter au maximum.

Pourtant, malgré cette « croyance », car au fond qui sait ce qu’il advient de nous après notre mort, je me suis rendu compte que je n’en profite pas suffisamment moi-même. Ce qui vient encore une fois appuyer ma thèse que l’humain est fait de contradictions. Il pense des choses mais fait souvent le contraire.

En fait, je me suis récemment rendu compte que j’ai passé la majeure partie de ma vie à faire ce qu’on attendait de moi plutôt qu’à faire ce dont j’avais vraiment envie.

Avec ma trentaine bien engagée, je prends davantage conscience du temps qui passe et qui défile à vitesse grand V et ça me fait parfois peur.

Si je me retrouvais sur mon lit de mort dans 6 mois disons, serais-je fier de ce que j’ai accompli? Serais-je heureux de la vie que j’ai mené?

Ou est-ce que je trouverais plutôt que je suis un « pas de couilles » qui n’a pas eu l’audace de vivre sa vie à plein régime et d’en savourer chaque instant? Est-ce que je trouverais que je n’ai été qu’un simple spectateur qui a regardé passer le bateau?

Jeune, j’aspirais à une vie tranquille et c’est ce que j’ai. Mais, j’aspirais aussi à de grandes choses. J’aurais aimé faire un grand voyage à travers le monde avec un pack sac… mais je ne l’ai pas fait. J’aurais eu envie de traverser le sentier national ou les Appalaches en randonnée pédestre, mais je ne l’ai pas fait. J’avais envie d’aller voir les baleines en kayak de mer… mais je ne l’ai pas fait. J’ai eu envie de faire un échange étudiant, de me déraciner en allant passer plusieurs mois à l’étranger…  mais je ne l’ai pas fait…

Qu’ai-je donc fait? Du trafic… ça oui. Métro, dodo, boulot, réno? Oh oui… à en vomir même. Faire le bacon à la plage car je n’avais pas le temps de partir au loin? Oui… je me suis fait toaster des deux bords plutôt souvent.

Ai-je réalisé mes plus grands rêves?

J’en ai réalisé au moins un, le plus grand même. Celui d’être père d’un bébé que j’aime plus que moi-même. Être père est merveilleux, la plus belle chose de ma vie.

Et ça me fait me rendre compte que la vie passe vite et qu’il faut en profiter.

J’en suis à trois ans de ce voyage vers la liberté financière. Encore 9 ans devant moi pour atteindre mes objectifs…

9 ans c’est long… très long même. Mais, c’est mieux que les 29 ans que j’aurais encore à faire si je suivais ce que la société attend de moi.

La vie est trop courte pour la gaspiller à faire des choses qui nous rendent malheureux… Je l’aurai appris à la dure à coup d’heures perdues au travail et dans le trafic.

Nos rêves, il est important de les cultiver, de les planifier et de les réaliser. Sinon, à quoi bon vivre cette vie si ce n’est que pour enrichir quelqu’un qui lui, réalisera tous ses rêves sur notre dos?

7 Comments

  1. Petes
  2. Maxime
  3. Petes

Leave a Reply