La stratégie d’investissement par croissance du dividende boostée aux stéroïdes par les options!?

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

** cet article sera mis à jour fréquemment puis deviendra ma ressource sur le sujet – revenez le voir souvent **

Guides de formation sur les options
Récemment, j’ai partagé une stratégie utilisée par Erik Flores the Hippies de landrover (site en espagnol – excellent pour pratiquer la langue) sur la version anglophone de FaisCommeLesRiches (QuitYourDayJob101.com) qui consiste à utiliser des stratégies d’options pour augmenter son rendement avec la stratégie d’investissement par croissance des dividendes.

J’aurai bientôt un portefeuille boursier d’une valeur de 100,000$ (encore 1 an environ) ce qui m’apparaît une bonne base sur laquelle construire et je commence donc à revoir tranquillement ma méthode pour diversifier mes approches et aussi pour apprendre sur d’autres approches. L’une des approches que j’envisage sérieusement d’utiliser est la stratégie d’Erik qui m’apparaît valide à priori.

Erik utilise deux stratégies, l’une qui s’applique lorsqu’on voudrait acheter un titre mais que ce titre est présentement trop cher. L’autre qui s’applique lorsqu’on possède un titre (au moins 100 actions) et qui, s’il atteint un certain prix, on serait prêt à encaisser des profits sur le titre. Dans les deux cas, on collectera ce qu’on appelle une prime en vendant soit un PUT, soit un CALL sur le marché des options. J’y reviendrai plus tard.

Évidemment, les stratégies d’options impliquent un certain risque et avant de les utiliser, il faut s’assurer de bien les comprendre et aussi et surtout de bien comprendre les risques qui y sont associés.

Je commence cet article en vous rappelant que je ne suis qu’un « average joe ». Je n’ai aucune formation en investissement, je ne détiens pas de permis, je ne vends rien d’ailleurs et il est probable que je fasse de nombreuses erreurs en tant qu’investisseur amateur. En conséquence et comme c’est toujours le cas sur mon site de toute façon et même avec n’importe quoi dans la vie, soyez une grande personne et faites vous-même vos devoirs. L’information présentée ici n’est qu’à des fins de discussion et à des fins éducatives. Je n’ai pas testé ces techniques moi-même d’ailleurs.

De mon côté, il est probable que j’aille sous peu suivre une formation sur les options à la bourse afin de compléter mon auto-formation faites avec des livres pour être certain d’en comprendre tous les risques.

Faire du profit lorsqu’on a l’intention d’acheter un titre

Lorsque Erik désire acheter un titre mais qu’il le trouve trop dispendieux (par exemple McDo… je le trouve encore trop cher pour refaire ma position), au lieu d’acheter le titre, il détermine le prix raisonnable qu’il serait prêt à payer pour le titre et VEND un PUT sur le marché des options avec un STRIKE price au prix qu’il serait prêt à payer pour le titre.

En contrepartie, Erik collecte ce qu’on appelle une PREMIUM. Il est donc payé pour avoir l’intention d’acheter le titre.

Si le STRIKE price est atteint, Erik est forcé d’acheter  100 actions de la compagnie au prix du STRIKE et il conserve la PREMIUM perçue.

Si le STRIKE n’est pas atteint, Erik garde la prime et n’achète pas le stock.

Pour plus d’information sur cette stratégie, lisez ceci.

Faire du profit lorsqu’on possède un titre

Si Erik possède au moins 100 actions d’un titre duquel il collecte des dividendes et que ce titre commence à atteindre des sommets (comme Jean-Coutu lorsqu’il est monté à 28$ par exemple), Erik vend un CALL (on appelle cette stratégie le « covered call ») au prix STRIKE auquel il serait prêt à se départir du titre, quitte à le racheter plus tard pour moins ou à simplement réallouer son argent ailleurs en prenant ses profits. En échange, il collectera une prime.

Si le STRIKE price est atteint et que l’option est exercée, Erik devra vendre ses 100 actions au prix convenu. Il gardera aussi la prime.

Si le STRIKE n’est pas atteint, Erik n’aura pas à vendre ses actions et conservera la prime.

Ainsi, Erik se fait payer pour avoir l’intention de vendre ses actions au prix où il avait de toute façon l’intention de les vendre.

Pour en apprendre plus sur la technique je vous suggère de lire ceci et ceci.

Autres ressources sur le sujet :

Dividend Monk – Ce que l’un de mes collègues blogueurs en dit 

PDF de BMO à propos de cette stratégie.

MarketWatch –Get more income from your dividend stocks

Forbes – est-ce réellement une bonne stratégie?

Motley Fools – faire 16% de « dividende » avec la Banque Nationale?

Vendre mes actions???

Un simple rappel de la stratégie d’investissement par croissance des dividendes se doit d’être fait ici.

Il est important d’avoir un plan pour acheter des actions. Mais, il est d’égal importance d’avoir un plan pour les vendre.

Voici les situations dans lesquelles je considère la vente d’une position :

– les raisons pour lesquelles j’ai acheté ne sont plus vraies (changement dans les fondamentaux)

– le dividende est « gelé » trop longtemps ou littéralement coupé

– le titre est fortement surévalué à cause de la spéculation

Les deux premières raisons sont relativement faciles à constater. La troisième par conte est vraiment plus difficile selon mon point de vue.

Par exemple, j’ai vendu mes 65 actions de McDonald’s à 110$ environ encaissant un joli profit après que l’action ait monté en fou en quelques jours sans raison suffisante à mon sens. D’ailleurs, je le crois toujours.

Reste que le titre est ensuite monté jusqu’à près de 130$…

Timer le marché est difficile. Et je crois fermement que le temps dans le marché est plus important.

L’option 1 m’intéresse donc beaucoup plus que l’option 2 personnellement. Mais les deux approches me semblent intéressantes.

Qu’en pensez-vous? Avez-vous testé ou utilisez-vous ces techniques?

Asset grinder est un investisseur par croissance des dividendes qui a incorporé une technique d’options dans son approche et ses résultats sont plus qu’étonnants… Je vous suggère un petit tour sur son blog mais attention, il est déjà multi-millionnaire!

6 Comments

Leave a Reply