La planification financière et ses présomptions et quelques hausses de dividende : O, OHI, WPC, PM

Comme vous le savez, la technique d’investissement que j’ai choisi d’utiliser mise sur deux aspects : le dividende initial du titre (je vise 3,5% across the board) et la croissance annuelle du dividende (je vise 7-8% across the board).

Le premier aspect se gère au moment de l’achat, j’ai un grand contrôle sur le dividende initial que je choisis d’acheter quand je pèse sur le bouton « buy ». Évidemment, le marché est surétendu et rend les choses de plus en plus difficiles… Mais en achetant un peu à la fois, fréquemment et en choisissant parmi les titres qui apparaissent se vendre à un prix « raisonnable » (on s’entend qu’une grande part de tout cela est arbitraire), je gère en partie mon risque global.

Le second aspect, la croissance du dividende, se gère moins facilement. Je peux bien sûr regarder l’historique et analyser si la croissance du dividende provient de la croissance organique réelle de l’entreprise, du programme de rachat d’actions qui concentre les earnings sur de moins en moins d’actions, de l’expension du payout ratio, ou de toutes ou quelques unes de ces réponses.

En identifiant de quelle façon l’équipe de management a réussi à faire croître le dividende et en analysant comment la cie fait de l’argent et en extrapolant dans le temps sa capacité à continuer de croître, on peut « prédire » (encore une fois il y a beaucoup d’arbitraire) si le dividende est « sécuritaire » et à quel rythme il devrait pouvoir continuer à croître en considérant que toutes choses seront égales par ailleurs (je déteste cette expression… qui assume des tas de choses sans les nommer).

Bref, même si la technique comporte une certaine logique : la croissance du dividende rend le titre plus attrayant car un actif qui génère plus de cash flow vaut plus (toutes choses étant égales par ailleurs; ce qui inclut donc que les taux d’intérêts doivent demeurer bas pour que cette affirmation demeure vraie).Il faut comprendre que cette logique ne prend tout son sens que sur le très long terme. À court terme, tout peut arriver.

Lorsqu’on planifie notre retraite ou notre liberté financière, on n’a pas le choix d’assumer des choses. Et on assume beaucoup de choses… trop même pour rendre l’exercice précis. Par exemple, on assume que le rendement à long terme de la bourse sera de 7%, que l’inflation sera de 3% chaque année, qu’on décédera à 95 ans, qu’on aura besoin de 70% de nos revenus de salarié etc etc…

En fonction de ces présomptions, on fait des calculs et on en arrive à un montant d’épargne nécessaire à l’atteinte de nos buts.

On prend aussi pour acquis que le gouvernement continuera à verser du RRQ, de la PSV, du SRG dans certains cas, que le REER et le CELI continueront d’être les même abris fiscaux qu’on connait aujourd’hui, que les taux d’imposition resteront ce qu’ils sont, que l’économie continuera de croître sur le long terme, que le capitalisme continuera d’exister sous la forme qu’on lui connait, que l’occident continuera d’avoir accès à une ressource énergétique abondante et à bas prix comme le pétrole (car la bourse escompte cette variable et elle est majeure dans l’équation) etc etc etc…

C’est un pari un peu insensé non? Quand on dit qu’on a 14 millions de chances de gagner au 6/49, on s’entend que la combinaison est composée de 6 variables offrant 49 possibilités fois 48 possibilités fois 47 possibilités fois 45 possibilités fois 44 possibilités fois 43 possibilités, ce qui nous donne environ 10 milliards de possibilités. Sauf qu’au 6/49 l’ordre des boules tirées n’a pas d’importance. Il faut donc diviser ce total par (6*5*4*3*2*1) 720 pour éliminer les doublons et on obtient alors environ 14 millions de possibilités.

Calculer les probabilités de réussite dans un système fermé est relativement facile. Mais notre société est loin d’être un système aussi simple. Reste que les possibilités demeurent néanmoins limitées par certaines règles de physique et de logique. Mais le cerveau humain a-t-il la capacité d’anticiper tous les scénarios possibles et de prévoir une tactique qui fonctionnerait dans tous les scénarios???

La réponse est bien sûr non… pas encore. Nous ne sommes pas encore très forts dans la gestion de systèmes complexes. La bourse en est un. La météo en est un et le comportement humain en est un aussi.

Mais, ne rien faire n’est pas une solution plus intelligente que de faire n’importe quoi.

Ce que j’essaie d’expliquer ici c’est que la planification financière est loin d’être une science exacte et c’est pourquoi il faut constamment réajuster le tir.

Récemment, 4 compagnies qui font partie de mon portefeuille et qui composent à elles seules environ 17% de celui-ci ont offert des hausses de dividendes carrément faméliques…  Disons que je suis loin d’atteindre mes objectifs de croissance du dividende annuel de 8% jusqu’à maintenant.

Ainsi, clairement, il va me falloir me diversifier dans des titres plus prometteurs. Évidemment, WPC, OHI et O sont des REITs. Ainsi, il ne faut pas s’attendre à une forte croissance du dividende de leur part. Quant à PM, c’est une cie qui oeuvre dans un marché en déclin (la cigarette). Alors forcément, il faut s’attendre à ce que la croissance du dividende à long terme finisse par ralentir. Fumer n’est plus « in »…

C’est aujourd’hui que je réalise que mon portefeuille commence à être lourd en immobilier (+/-18%) et en titres bancaires ou financiers (+/-12%). Et, à l’approche d’une hausse probable des taux, voir d’une récession… peut-être devrais-je commencer à concentrer mes efforts vers des compagnies qui oeuvrent dans le consummer staples et les titres de utilities pour aller chercher un peu plus de stabilité avant la tempête. Mais, le problème c’est que je m’y prends tard. Tous ces titres ont vu leur prix augmenter en fou au cours de 2016!

Que faire alors?

Pour l’instant, rebalancer mon portefeuille n’est pas une nécessité absolue. Si (et je dis si car personne ne le sait) la bourse plante, mon portefeuille plantera aussi. Mais comme je suis en phase d’accumulation, ce sera une des plus belles opportunités de ma vie de m’enrichir et de faire le plein de tonnes d’actions de grosses compagnies à des prix attrayants.

Globalement, pour l’instant je suis déçu de la croissance organique du dividende dans mon portefeuille. La croissance du dividende c’est la clé! J’espère que d’autres positions viendront compenser mais elles devront livrer une croissance exemplaire pour y arriver. Me suis-je fais rattraper par l’appât du dividende élevé?

Peut-être.. Après tout mon yield on value est à 3,86% et mon yield on cost à 4,22%. Je pense que je pourrais ainsi me permettre quelques achats affichants un dividende initial plus faible en contrepartie d’une croissance potentielle du dividende plus élevée afin d’avoir un yield on value qui avoisinne davantage les 3,5% et une croissance du dividende qui dépasse au minimum les 6% annuels.

À mijoter.

Par Le blogueur masqué

Bonjour, je suis le blogueur masqué. Comme vous, je suis un esclave moderne confiné au 9@5, propriété d’une grande corporation américaine. Ils nous ont dit, lorsque nous étions jeunes, que nous allions vivre dans une société de loisirs et que les avancées technologiques allaient nous permettre de ne travailler que quelques heures par jour. Pourtant, nous vivons dans un monde où règne le stress et l’incertitude. Ma situation pourrait être bien pire et je le sais. Il y a tant de gens qui souffrent sur cette planète. Mais, une cage en or demeure une cage. Au moins, j’ai un plan pour m’évader. Je vais prendre ma retraite de la « rat race » avant 45 ans et vivre de mes revenus passifs! C’est un rêve si puissant que je vais tout faire pour le réaliser! Pour bâtir ma fortune, j’investis principalement dans des titres boursiers qui versent des dividendes en croissance années après années.

1 commentaire

  1. Under Armour Golf Schoenen
    Produce a detailed checklist. Each lender and personal debt ought to be shown on your program. Regardless of whether your bank cards will not possess a harmony by any means, it ought to be incorporated. Personal loans for cars or leisurely automobiles also need to be included on your own program. Complete disclosure is imperative in this portion of the a bankruptcy proceeding approach.

    https://www.dokutv-online.de/images/dok2/16014-adidas-neo-ballerina-41.jpg

    Try out doing true stairways rather than stairways your gym has. This can help modify the viewpoint which you have for working out, give you an additional level of inspiration, burn off far more excess fat, and build more muscle mass. Any additional views might also enable you to work out for an extended time frame.

    https://www.bhdesign.nl/images/bhde2/8434-pumps-zilverkleur.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.