Bilan de mes revenus passifs : mars 2016

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Et voilà que le premier trimestre de 2016 est déjà terminé! La vie file à une vitesse folle… ce qui me fait prendre chaque mois de plus en plus conscience de l’importance de profiter du temps qui passe.

J’ai d’ailleurs passé beaucoup de temps avec mon petit « ourson » chaque jour et le voir grandir et se développer de jour en jour est vraiment merveilleux.

J’ai été peu actif en ligne au cours du dernier mois. J’ai aussi été peu actif en terme d’investissement. Il faut dire que le marché ne se prêtait pas vraiment à devenir frénétique mais c’est aussi parce que j’ai passé le dernier mois à rénover ma cuisine.

À force de faire des rénovations, j’ai fini par comprendre que d’essayer de faire du neuf avec du vieux, ça prend toujours trop de temps. Vaut souvent mieux tout arracher et repartir à neuf. Et comme j’ai décidé de changer mon vieux plancher de cuisine et que celui-ci était posé aussi sous les armoires, qui elles ont été construites à même le mur et le plancher de la maison, j’en suis venu à décider de les arracher. D’autant plus que le nouveau plancher allait être 3/4″ plus haut et donc le frigidaire et le lave-vaiselle ne rentraient plus… Le comptoir était de toute façon à changer puisqu’il datait de 1979 aussi…

Mais, ça n’a pas été une décision facile parce que des armoires de cuisine… ça coûte cher… ou pas! Tout dépend de ce qu’on veut et de qui les fait.

Comme mon objectif est de me retirer jeune de la rat race, dépenser 15,000$ ou 20,000$ pour des armoires de cuisine ne fait aucun sens pour moi. De toute façon, mon objectif est de mettre cette maison « propre », pas d’en faire un modèle de magazine!

Les armoires dataient de 1979 et je pense qu’il y avait plus de peinture que de bois sur ces armoires! Alors un petit coup de neuf ne pouvait que leur faire du bien!

Après avoir pris le temps de magasiner les cuisines, je me suis rendu compte qu’ils font presque tout en mélamine de nos jours, sauf les portes qui sont souvent en mdf recouvert d’une sorte de thermoplastique ou de polyester ou en bois selon l’investissement qu’on souhaite faire (sors tes piassssses!!!). Rona et Home depot ont aussi plusieurs modèles de cuisine faits entièrement de mélamine « moderne » avec de grosses poignées et des portes de mélamine plate et carrée sans froufrou mais qu’ils vendent à un prix exhorbitant (j’en avais pour 15,000$ minimum)!

Je trouvais le look acceptable mais le prix fortement exagéré. La mélamine blanche 5/8 coûte 28$ à 40$ la feuille de 4×8 selon la densité et les feuilles avec de plus beaux finis pour les portes et les parties visibles coûtent environ 50$ la feuille. Clairement, il n’y a pas pour 15,000$ de matériau dans ces cuisines… en fait, il y a à peine pour 1000$-1500$ de matériaux si on inclut les pentures, poignées et tiroirs. Le reste, c’est du profit et de la main d’oeuvre!

Alors, complètement estomaqué, j’ai décidé de me lancer et de fabriquer moi-même mes armoires en mélamine en créant des caissons sur mesure, comme ils font désormais (car leurs caissons standards coûtent beaucoup trop cher et on doit faire avec les dimensions standard, ce qui est loin d’être pratique).

Apprendre à travailler avec de la mélamine, ça demande une courbe d’apprentissage… je me suis coupé les doigts à plusieurs reprises, j’ai « chipé » plusieurs morceaux, puis j’ai fini par trouver ma méthode d’assemblage et j’ai appris (trop tard) que Rona pouvait faire des coupes pour pas cher et avec un meilleur résultat que moi dans la mélamine. Je vais d’ailleurs leur confier la coupe et le forage des trous de pentures de mes portes, puisque ce sera la partie visible de mes armoires.

Je suis loin d’avoir terminé… mais j’ai compris comment travailler et j’en ai déjà un bon bout de fait.

Au final, avec les outils que j’ai du acheter, mon comptoir neuf, une nouvelle hotte, un nouveau lavabo et robinet, le nouveau plancher, j’évalue que je m’en sortirai environ à 3200$ (à deux) pour une cuisine de 20 x 15 avec 22 portes d’armoires!

Pas si mal… c’est payant de faire les choses soi-même! Ok, j’ai mis un plancher flottant imitation céramique au lieu de vraie céramique (je trouvais ça moins de troubles) et mes armoires sont en mélamine. Mais, même si j’avais mis de la céramique, j’en aurais eu pour peut-être 500$ ou 600$ de plus.

Et désormais, mes armoires sont des modules faits et convertis à la méthode européenne. Ce qui veut dire que tout ce qu’on a à faire pour avoir une nouvelle cuisine, c’est de dévisser les pentures d’après les portes, de faire faire des portes sur mesure (j’évalue entre 1500$ et 2000$ pour ma cuisine pour des portes en polyester de Bélanger à 5 morceaux) et de visser les pentures après les nouvelles portes!

Les portes cachent entièrement les caissons.

Bref… j’ai davantage dépensé qu’économisé ce mois-ci, mais rénover cette maison fait partie de mon plan de dix ans. J’ai acheté une vieille maison qui avait besoin d’amour (beaucoup trop) et la plupart des rénovations que j’y fais sont davantage faites par obligation que par choix car tout arrive à son terme.

Dans la vie, on fait parfois de bons investissements et parfois de mauvais investissement. Je considère que cette maison est un mauvais investissement. Le problème, c’est que c’est le plus gros investissement que j’ai fait à ce jour.

Il me gruge la plus grande partie de mon salaire et la plus grande partie de mes temps libres et tout ça pourquoi? Probablement pour un rendement nul ou négatif car j’ai payé bien trop cher pour l’état de la maison que j’ai acheté et j’ai très mal évalué l’ampleur et les coûts de remplacement des différentes composantes de ma maison… j’étais jeune et naïf… je paie encore pour cette erreur…

Heureusement, je fais des doubles versements sur mon hypothèque et d’ici 2021, j’espère avoir fini de la payer, ce qui me mettrait en excellente posture financièrement!

Dividendes

Mars a été un mois totalement passif. Je n’ai pas fait d’achat. Je n’ai fait que collecter mes dividendes.

Quinze compagnies différentes m’ont versé des dividendes ce mois-ci! Pas mal non?

J’adore diversifier la provenance de mes revenus. Ça ajoute à la sécurité de mon revenu et dernièrement, mon investisemment dans Liquor Store m’a prouvé l’importance d’être diversifié!

Ils ont en effet coupé le dividende de 67%!!! J’ai vendu ce titre parce qu’au point où on en est, je pense qu’il faudra bien des années avant qu’il ne reprenne ses plumes.

C’est donc le dernier mois où j’ai reçu un dividende de Liq.to.

Voici la liste des cies qui m’ont versé un dividende. Les montants sont en dollars canadiens pour fin de simplicité :

– Cominar : 8,82$
– Liquor store : 14,22$
– Canadian utilities : 8,13$
– Realty income corp : 10,37$
– 3M : 7,23$
– Chevron : 29,29$
– Emerson : 44,57$
– IBM : 16,94$
– Exxon : 42,81$
– Archer-Daniels Midland : 15,70$
– Johnson et Johnson : 5,89$
– Mattel : 15,07$
– Donaldson : 7,85$
– Aflac : 8,75$
– WW Grainger : 7,80$

Total : 243,44$!!!

Ça c’est un beau mois! 🙂

Revenus passifs en ligne

J’ai investi un peu d’argent dans ma micro-entreprise en ligne en février. Et j’ai mis peut-être un 60 heures à modifier certains de mes sites et à en construire un nouveau afin de tirer des revenus d’affiliés en plus de mes revenus publicitaires.

Et bien déjà, mon premier mois m’a rapporté un peu plus de 10$ en commissions d’affilié. Bon… c’est peu, mais c’est encourageant!

Ici, je dois mentionner deux choses. D’abord, je cherche à développer des revenus passifs, pas actif. Alors forcément c’est beaucoup plus long. Je veux que ces revenus soient récurrents dans le futur sans mon intervention. Car si je voulais un second emploi, je pourrais simplement aller écrire pour un autre site web ou encore faire de la traduction ou mieux encore, me trouver un deuxième emploi en chair et en os!

Ensuite, avec le bébé, les rénos, allouette… je n’ai pas trouvé davantage de temps à investir dans ma micro-entreprise. Et si une chose est certaine, c’est que la façon dont on traite son entreprise a un lien direct avec les revenus qu’on peut en tirer. Traite-la comme un hobby et tu en tireras comme moi des revenus minuscules. Traites-la comme une vraie business et le potentiel est là!

Quoiqu’il en soit, mars m’a à nouveau fait gagner des revenus passifs : 128,52$ en revenus publicitaires 100% passifs! À cela s’ajoute mes 10$ de commissions d’affilié (mais ils ne me les enverront pas tant que je n’aurai pas atteint 100$).

Total pour le mois : 371,96$!

Évidemment, 100% de ces revenus sont réinvestis dans mon projet de retraite anticipée!

21 Comments

  1. Andre
  2. Ginette
  3. Petes
  4. Maxime
  5. Maxime
  6. Maxime
  7. Maxime
  8. Maxime
  9. Maxime
  10. Maxime
  11. Maxime
  12. Maxime
  13. Maxime

Leave a Reply