Titres Canadiens qui versent des dividendes en croissance que je pense éventuellement ajouter à mon portefeuille

Récemment, Andy, un des lecteurs de FaisCommeLesRiches, a porté à mon attention le fait que j’achète presque toujours et surtout des titres US qui versent des dividendes en croissance alors que je suis Canadien.

Andy n’a pas tort et je le fais pour plusieurs raisons.

D’abord, parce que la plupart des plus grosses compagnies stables qui versent des dividendes en croissance sont Américaines et je n’envisage pas de pouvoir me priver de celles-ci, surtout qu’elles sont à ma portée. Ensuite, parce que l’économie Canadienne est vraiment peu diversifiée et surtout concentrée au niveau de l’énergie et des ressources naturelles ainsi que dans le domaine financier. Finalement, parce qu’en début de parcours, j’ai décidé de maximiser mon REER pour maximiser mes retours d’impôt pour réinvestir davantage de capital qui aura donc plus de temps pour faire de l’intérêt composé et les meilleurs titres à détenir en REER pour moi selon mon profil et ma stratégie sont les titres US.

Mais cela ne veut pas dire que je ne suis pas intéressé par les titres Canadiens et d’ailleurs, j’en ai quelques-uns en portefeuille déjà tels que Jean-Coutu, Banque Nationale, Banque Td, Cominar et Liquor store. Je continuerai d’ajouter à ces positions au fil des ans mais j’ai déjà une position assez intéressante dans BNC que j’ai accumulé au cours de l’année.

D’ailleurs BNC offre encore de belles opportunites de faire le plein d’actions d’une banque solide et dédiée à ses actionnaires. Il faut par contre s’attendre à une croissance plus modeste du dividende à l’avenir (3-5%) mais le dividende initial plus élevé compense en partie.

Jean-Coutu, Cominar et Liquor Store offrent aussi des opportunités intéressantes. Notons toutefois que Cominar et Liquor Store n’offrent pas de croissance du dividende pour l’instant ou si peu… Quant à Jean-Coutu, la croissance du dividende a été fabuleuse au cours des dernières années, mais le titre en a pris pour son rhume depuis quelque mois, retournant à sa valeur d’il y a 2 ans.

Mais, quoiqu’il en soit, il est clair que je ne m’arrêterai pas qu’à ces titres. D’autres titres sont plus qu’intéressants et il est probable que j’ouvre plusieurs nouvelles positions en 2016.

Voici les titres Canadiens qui versent des dividendes en croissance qui m’intéressent :

[sociallocker id=6725]

Canadian Utilities (CU.to)

Je n’ai pas encore de utilities en portefeuille et il y a déjà un bon bout de temps que j’ai envie d’ajouter cette compagnie-ci.

Le dividende initial actuel de Canadian utilities est de 3,61% et il se vend présentement à son prix le plus bas en 52 semaines.

CU a haussé son dividende chaque année au cours des 43 dernières années et la croissance moyenne de son dividende a été de 7,3% au cours des 10 dernières années.

CU est définitivement un titre qui trouvera sa place sous peu dans mon portefeuille… peut-être même en 2015 avec un peu de chance!

Atco (ACO-X)

Atco est une autre compagnie dans le domaine des utilities.

Elle verse un dividende qui a été augmenté chaque année depuis 21 ans et il a été augmenté en moyenne de 9,4% par année au cours des 10 dernières années.

Il se transige présentement à son plus bas en 52 semaines mais son dividende initial est par contre moins intéressant à 2,79% présentement.

Néanmoins, Atco pourrait aussi finir par trouver une place dans mon CELI.

Fortis (FTS)

L’un des titres préférés de plusieurs investisseurs qui utilisent la même technique que moi tel que Thomas Connolly de The Connolly report.

Un autre titre de utilities qui verse un dividende en croissance chaque année depuis 41 années consécutives.

Son dividende initial est présentement de 3,99% mais au cours des dernières années, la croissance de son dividende qui était plus qu’intéressante a drôlement ralentie et se fixe à 4,2% par an en moyenne au cours des 5 dernières années, ce qui en fait tout de même un titre intéressant au vu du dividende initial actuel.

Notons que le dividende initial moyen auquel on pouvait acheter des actions de Fortis au cours des 5 dernières années était de 3,5%.

Fortis trouvera fort probablement un petite place dans mon CELI sous peu.

Canadian National Railway (CNR)

Le CN… comme on dit, petit train va loin.

Voilà un titre qui croît lentement mais sûrement d’année en année.

Au cours des 19 dernières années, CN a versé un dividende en croissance à ses actionnaires et celui-ci a été haussé en moyenne de 17,8% par an au cours des 10 dernières années!!!

Malheureusement, à cause de cette fabuleuse histoire, CN est un titre hautement convoîté et son dividende initial actuel est de 1,63%… ishhh

Avec un dividende aussi faible, il faut avoir confiance que la hausse du dividende gardera le même rythme pendant des années.

Voilà un titre que je vais garder sous le radar et que j’espère pouvoir ajouter un jour à mon portefeuille avec un dividende initial plus alléchant éventuellement.

Bell (BCE)

Je viens récemment d’ajouter AT&T à mon portefeuille.

Je crois que j’ajouterai éventuellement Bell Canada aussi. Mais, j’avoue être un peu frileux avec les titres de Telecom. C’est un univers hautement réglementé, hautement compétitif et qui bouge rapidement à cause de l’évolution de la technologie.

Récemment, quand Verizon a failli entrer sur le marché Canadien, les actionnaires sont devenus très nerveux…

Néanmoins, Bell m’apparaît comme un titre relativement intéressant. En effet, son dividende initial actuelle est de 4,56% et la croissance du dividende de Bell a été en moyenne de 7,5% par an au cours des 10 dernières années!

De plus, Bell a haussé son dividende chaque année au cours des 6 dernières années.

Conclusion

Plusieurs compagnies Canadiennes versent des dividende en croissance mais leur parcours est souvent moins impressionnant que celui de leurs congénères américains. Il arrive plus souvent durant les périodes économiques difficiles que celles-ci gèlent, réduisent ou coupent leurs dividendes ce qui les rends un peu plus risqués à détenir dans une optique de portefeuille de revenus et voilà donc pourquoi si peu de titres Canadiens m’intéressent pour l’instant.

Néanmoins, le Canada offre un terrain de jeu intéressant à l’investisseur intéressé par la technique.

Outre ces titres, je m’intéresse aussi à ceux des grandes banques Canadiennes qui bénéficient d’un cadre qui leur permet d’être hautement stables et prospères. Il est probable qu’en plus de TD et BNC, j’ajoute aussi éventuellement RBC et Scotia, mais pas les autres… du moins pas dans leur condition actuelle.

Il y a aussi Canadian Western Bank que je connais peu mais qui pourrait être un titre intéressant à explorer.

Du côte des « utilities », Hydro One, nouvellement lancé en bourse est aussi un titre à surveiller.

Si les titres canadiens qui versent des dividendes en croissance vous intéressent, consultez la liste de DGI&R qui est mise à jour chaque mois.

[/sociallocker]

90 Comments

  1. Maxime
  2. Maxime
  3. Maxime
  4. Maxime
  5. Maxime
  6. Maxime
  7. Maxime
  8. Maxime
  9. Maxime
  10. Maxime
  11. Maxime
  12. Maxime
  13. Maxime
  14. Maxime
  15. Maxime
  16. Maxime
  17. Maxime
  18. Maxime
  19. Maxime
  20. Maxime
  21. Maxime
  22. Maxime
  23. Maxime
  24. Maxime
  25. Maxime
  26. Maxime
  27. Maxime
  28. Maxime
  29. Maxime
  30. Maxime
  31. Maxime
  32. Maxime
  33. Maxime
  34. Maxime
  35. Maxime
  36. Maxime
  37. Maxime
  38. Maxime
  39. Maxime
  40. Maxime
  41. Maxime
  42. Maxime

Leave a Reply