Achat récent : Archer Daniels Midland (ADM) à 36,25$ US

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Voilà qui complète la réallocation du capital de la vente de toutes mes actions de McDonald’s faite en octobre dernier ainsi que le réinvestissement de mes dividendes et de quelques nouvelles cotisations.

Archer Daniels Midland tombe rarement en « solde » et je crois qu’à ce prix, le titre offre une marge de sécurité intéressante et un dividende initial appétissant pour un titre si convoité.

Après tout, ADM a haussé son dividende chaque année au cours des 40 dernières années, ce qui en fait l’un des plus convoités « Dividend champions » de la liste de David Fish. Et, en plus d’avoir haussé son dividende chaque année, ADM a offert une croissance incroyable du dividende à ses actionnaires. En effet, au cours des dix dernières années, le taux de croissance annuel de son dividende a été de 12,3% en moyenne!

Finalement, en plus d’avoir haussé son dividende, ADM a retiré plus de 3,5% de ses actions de la circulation. Bien que pas si impressionnant, il est tout de même agréable de constater que le nombre d’actions en circulation suive globalement une pente descendante car à demande égale, une offre plus faible fait monter la valeur intrinsèque de l’action.

Au cours des 5 dernières années, le dividende initial moyen qu’on pouvait obtenir en achetant des actions d’ADM a été de 2,1%. Ainsi, avec un dividende initial de 3,1%, couplé à son historique impressionnant de croissance du dividende, ADM m’apparait présentement être un titre attrayant.

Bien sûr, il faut comprendre que c’est une compagnie cyclique, elle oeuvre après tout dans le domaine de l’agriculture, et que le prix actuel de son action est en grande partie justifiée par le fait que le cycle n’est pas présentement en sa faveur.

Mais n’est-ce pas justement quand tout le monde vend qu’il faut acheter???

Les gens n’arrêteront pas de manger de sitôt et ADM est extrêmement bien positionnée et diversifiée pour les y aider.

À long terme, je pense donc qu’ADM offre de belles perspectives à l’investisseur patient qui désire voir son dividende croître lentement, mais sûrement. Et, malgré le vent contraire, avec un payout ratio de seulement 39%, je ne crois pas que ni le dividende, ni sa croissance ne future soient en danger à cours terme.

Ainsi, j’ai ajouté 26 actions à mes 14 actions que j’ai acheté récemment pour un total de 40 actions.

Ces 26 nouvelles actions ajoutent 29,12$ US à mon revenu de dividende annuel qui atteint désormais les 2108$ canadien par an ou 176$ par mois en moyenne.

Il se peut que ce soit mon dernier achat de 2015…

Que pensez-vous de mon achat?

2 Comments

Leave a Reply