Titres Canadiens avec croissance du dividende près de leur 52 weeks low

L’économie Canadienne a mangé toute une volée dernièrement. Certains parlent même de récession ou de début de récession. Et il n’y a pas que l’économie Canadienne, le DOW fait beaucoup de soubresauts dernièrement et la Chine a tombé de plus de 8% en une journée de trading aujourd’hui.

Pour un investisseur long-terme comme moi, ça peut vouloir dire que des opportunités d’achat alléchantes se profilent à l’horizon!

Mais, ça fait déjà 3 ans que je l’entends celle-là, aussi malgré le vent annonciateur de tempête, je vais continuer à investir à coup de 1000$ ou plus à la fois dans ce qui m’apparaît offrir suffisament de valeur au moment ou l’argent sera disponible.

Cette façon de faire n’est peut-être pas la plus rentable, mais tenter de jouer à prédire les marchés est un jeu de perdant. Au final, personne ne sait réellement où vont les marchés.

Bien sûr, la valeur de mon portfolio risque de prendre un coup à court terme, mais ce qui compte pour moi, c’est le revenu de dividende. Aussi, tant que je ne vends pas mes actions et tant que le revenu de dividende est versé ou mieux, tant qu’il continue à croître plus vite que l’inflation, qu’aurai-je perdu?

Peu importe la valeur de mes actions de la Banque Nationale ou de TD à n’importe quel moment, ça ne change rien au fait que je détienne ces actions et que ça me donne droit à une part des revenus de la compagnie maintenant, mais aussi pour aussi longtemps que je les conserverai!

Voici une liste de titres Canadiens qui ont pour politique et historique de verser un dividende chaque année à leurs actionnaires, mais aussi de le hausser chaque année et qui se transigent présentement à l’intérieur d’une fenêtre de 10% de leur plus bas en 52 semaines.

Bien que cet indicateur technique (52 weeks low) ne veule rien dire en soi, sinon que le titre se transige près de son prix le plus bas depuis un an, c’est un bon point de départ pour chercher une ou des opportunités d’achat alléchantes.

À partir de là, il faut bien sûr creuser et comprendre pourquoi le titre a chuté. Est-ce dû à un événement isolé, à la tendance du marché ou à quelque chose de majeur qui pourrait changer fondamentalement l’avenir de la compagnie?

Puis, il faut poursuivre ses recherches et analyser les fondamentaux de chaque titre.

Avec ce filtre, je cherche donc à identifier des compagnies qui se vendent « en solde »… des prospects quoi!

Il y en a beaucoup dernièrement et ça tombe bien, j’ai un petit 1000$ qui traîne dans mon CELI et qui n’attend qu’une belle opportunité de presser le bouton!

CompagnieRendement initial (%)Croissance moyenne du dividende 10 ans
Westjet (WJA)2,17%N/a
Banque Nationale (NA)4,66%9,8%
Inter Pipeline (IPL)5,6%6,1%
Banque Laurentienne (LB)4,76%5,9%
Jean-Coutu (PJC-a)2,2%12,4%
Shawcor (SCL)1,87%15,9%
Rogers (RCI-b)4,18%43,3%
Shaw (SJR-b)4,39%24,6%
Corus (CJR-b)8,07%45,8%
Canadian REIT (REF-un)4,21%3,4%
Transcanada corp (TRP)4,21%5,2%
Canadian natural ressources (CNQ)3%24,6%
Saputo (SAP)1,74%15,9%
Home Capital Group (HCG)2,95%27,8%
CN (CNR)1,58%17,8%
Imperial oil (IMO)1,14%5,9%
Atco (ACO-X)2,59%9,4%
Canadian utilities (CU)3,28%7,3%
Banque Nova Scotia (BNS)4,24%8,8%
CIBC (CM)4,81%5,5%
Corby spirit and wines (CSW-a)3,77%3,6%
Igm Financials (IGM)5,87%6,6%
Banque Royale (Ry)4,13%10,9%
TD bank (TD)3,93<10,5%
Banque de Montréal (BMO)4,49%3,5%
Altagas (ALA)5,29%6,8%
First national (FN)8,37%N/a
Northern property REIT (NPR-un)7,33%2,9%
Industrielle Alliance (IAG)2,61%10%
Callian (CTY)6,02%16,2%
Cameco (CCO)2,28%14,9%
CP (CP)0,69%10,4%
Dorel (DII-b)N/a
H&R REIT (HR-un)6,06%0,9%
MCAN mortgages (MKP)10,05%4,8%
RioCan REIT (REI-un)5,32%1,4%

Ceci n’est bien sûr pas une recommandation d’acheter des actions de l’une ou plusieurs de ces compagnies.

L’auteur détient des actions dans certaines de ces compagnies.

2 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.