Achat récent : Donaldson avec un dividende de 2%

Aujourd’hui j’ai acheté 35 actions de Donaldson (DCI) à 34,31$ US. Chaque action me rapportera 0,68$ par an en dividendes, soit un faible 1,98% de rendement. Avec cet achat, j’ajoute donc 23,80$ US à mon revenu annuel de dividende ou 0,06$ par jour.

Pourquoi avoir acheté un titre qui paie un si faible dividende???

Ce qu’il faut comprendre de l’investissement par croissance du dividende c’est que l’investisseur paie pour les revenus actuels, mais aussi pour les revenus futurs et la « certitude » d’obtenir ces revenus.

Plus les investisseurs sont confiants, plus le dividende à l’achat sera faible et le contraire est aussi vrai.

Donaldson se vend présentement très près de son plus bas en 52 semaines, en moyenne au cours des 5 dernières années, le ratio cours / bénéfice auquel le titre se transigeait avoisinait les 23 vs un p/e à 21 présentement et le dividende initial moyen qu’on pouvait obtenir au cours des 5 dernières années était à 1,1% vs 2% maintenant.

Donc, clairement, c’est un titre qui a la cote comme MMM, JNJ, PG et d’autres. Ces titres tombent rarement en solde et quand ça arrive, il faut sauter vite sur l’occasion et faire des provisions. Les soldes ne durent jamais longtemps!

En plus d’être populaire auprès des investisseurs, Donaldson paie un dividende qui a été augmenté chaque année depuis 29 années consécutives. Au cours des 10 dernières années, le dividende a été augmenté en moyenne de 18,9% par an (source : liste de David Fish) et de 22,5% par an au cours des 5 dernières années.

De plus, récemment, le board a authorisé un plan de rachat de 10% des actions en circulation, ce qui devrait permettre de maintenir et hausser la valeur intrinsèque du titre et mieux encore, ils ont décidé de retourner plus d’argent aux actionnaires sous forme de dividende en haussant la cible du payout ratio pour la faire passer à 45% au maximum. Ils s’attendent donc à verser entre 35-45% du cash flow aux actionnaires au cours des prochaines années. Notons que le payout ratio a surtout oscillé entre 18-31% au cours des 10 dernières années. Voilà donc deux bonnes nouvelles pour moi qui me rendent ce titre attrayant.

Mon objectif est d’obtenir globalement 3,5% en dividende initial et 8% de croissance du dividende annuel au sein de mon portefeuille dans son ensemble. Bien sûr, dans la vraie vie les choses ne sont pas aussi lisses et il faut faire chaque fois un compromis entre dividende initial élevé et faible croissance du dividende ou dividende initial faible et forte croissance du dividende.

Si j’étais plus âgé, je privilégierais les revenus actuels aux revenus futurs, mais comme j’ai beaucoup de temps devant moi, je cherche plutôt à atteindre un certain équilibre.

Donaldson??? Ça mange quoi en hiver?

J’avoue que si je n’avais pas été un investisseur selon la technique du dividend growth investing, il y a de fortes chances que je n’aurais pas su que cette compagnie existe.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.