Mai 2015 : Bilan de mes revenus passifs

Lorsque comme moi on a l’objectif audacieux d’atteindre la liberté financière à un jeune âge et en peu de temps (j’envisage de le faire en 12 ans) il est important de tenir un journal mensuel, ou à tout le moins trimestriel, de ses progrès. Je le fais chaque mois sur la version anglophone de mon site « Quit Your Day Job 101 » et je me suis dit, pourquoi ne pas le faire ici aussi sur « Fais Comme Les Riches ».

Mon plan est simple, dépenser moins que je ne gagne, économiser beaucoup et investir intelligemment.

Je vous rappelle que mon objectif est de payer mon solde hypothécaire d’ici 2020, ce qui me donnera déjà une très grande liberté financière et d’économiser suffisamment pour avoir 15,000$ annuel en revenu de dividende d’ici mes 45 ans.

De façon simultanée, je cherche aussi à me libérer des chaînes du 9 à 5 et à me bâtir d’autres sources de revenus semi-passives en ligne sur le web. Mon objectif, encore une fois, est de générer au moins 15,000$ par an en revenu passifs tirés de mes propriétés intellectuelles pour un total de 30,000$. Avec mon hypothèque payée, mes dettes personnelles à zéro et 30,000$ de revenu fiscalement avantageux (CELI, Dividende, gain en capital, d’entreprise etc…), je crois que je serai en excellente posture pour quitter mon emploi salarié et voler de mes propres ailes.

Afin de générer des revenus en ligne, j’ai choisi d’investir mes efforts dans la création de sites de niche qui une fois lancés, ne nécessiteront que du travail de maintenance. Il m’a fallu 2 ans pour enfin trouver ce qui m’intéressait, car l’internet offre de nombreuses opportunités pour qui veut faire de l’argent.

Les sites de niche informatifs offrent un potentiel intéressant de revenu en plus de ne pas nécessiter d’interaction avec des clients puisque rien n’est à vendre. Je n’ai qu’à fournir de l’information ciblée et intéressante sur un sujet donné et à monétiser mes sites avec de la pub. C’est parfait pour moi!

Voyons voir mes résultats pour mai 2015 :

Croissance du dividende

Peu de compagnies paient un dividende en mai et parmi les titres que je détiens dans mon portefeuille, seulement 2 compagnies versent un dividende durant ce mois, soit Deere (DE) et Jean-Coutu (PJC-A.to).

Outre ces compagnies, je détiens aussi des titres dans 3 compagnies qui paient un dividende mensuel, soit Cominar (CUF-UN.to), un REIT Québécois d’envergure, Realty Income Properties (O), l’un des plus gros REIT américain et mon préféré, ainsi que Liquor Store (LIQ.to), une chaîne de vente d’alcool dans l’ouest Canadien.

Au total, j’ai reçu 62,60$ en dividende en mai. L’ensemble de ces dividendes seront réinvestis afin d’acquérir d’autres actions de grandes compagnies qui versent un dividende en croissance, le tout selon la technique du Dividend Growth Investing.

Juin devrait être un mois très intéressant pour moi, peut-être même mon plus gros mois à vie. J’ai bien hâte de voir combien je recevrai en dividendes!

Revenus en ligne

Quel mois incroyable. En novembre dernier, j’ai créé mon premier site de niche. J’ai fait plusieurs erreurs de débutant, la première étant de prendre un thème qui génère du trafic uniquement pendant la période estivale, ainsi au cours des mois précédents, ce site était plutôt « mort » en terme de trafic. Pourtant, il a attiré 19 796 visiteurs en mai et ce, sans aucune action de ma part. En un week-end j’ai créé le gros du site et j’ai ensuite ajouté quelques articles au fil des mois, mais sans plus.

Avec ces 20,000 visiteur, le site à lui seul a généré 126,22$ et ce uniquement grâce aux annonces publicitaires. Si j’ajoute les revenus publicitaires des autres sites, mon revenu en ligne passe à 226,75$ (sans tenir compte du taux de change favorable de certains de ces revenus)!

C’est mon plus gros mois à vie! Et la beauté de tout cela c’est qu’en mai, je n’ai rien fait du tout pour augmenter ou générer des revenus. Ils ont été purement passifs!

Ces revenus ne tiennent pas compte des dépenses et en 2015, j’aurai beaucoup de dépenses relativement aux revenus générés car j’ai eu à acheter des logiciels et j’ai fait quelques tentatives ratées ou donnant des succès mitigés, mais c’était pour une bonne cause; découvrir ma recette à moi, la recette qui me convient autant en terme de ce que j’aime faire et de ce qui me permettra de générer des revenus passifs. C’est le point de départ de ma micro-entreprise et j’en suis fier!

Le succès qu’à connu mon site de niche me prouve que ça peut fonctionner. Il ne me reste maintenant qu’à répéter l’opération en créant d’autres sites d’intérêt en utilisant la même technique. Je doute d’avoir beaucoup de temps au cours du mois qui vient car je suis en plein travaux de rénovations et j’ai un emploi qui me gruge 50h par semaine en tenant compte du trafic, mais j’ai très hâte de lancer mon nouveau site!

Au final, si j’additionne mes revenus de dividendes et mes revenus en ligne, j’ai donc fait 289,35$ en mai et le plus beau, sans ne rien faire du tout! Ce sont des revenus automatiques, purement passifs!

Et vous, avez-vous des revenus passifs?

Vous voulez en savoir plus à propos de comment faire des revenus en ligne? Visitez le site de mon ami Thomas, un blogueur américain à succès qui en moins d’un an a réussi à se générer un revenu passif de plus de 1500$ US par mois grâce à son blog.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.