EBOOK GRATUIT – Leçon 8 : L’importance d’avoir un plan

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

C’était notre dernière rencontre prévue au calendrier. J’avais travaillé très fort toute la semaine à réfléchir à ma vie, à ce que je voulais en tirer, à mes passions. C’est important de rêver. J’avais fini par l’oublier à force de me laisser emporter par la routine.

« Alors petit. C’est notre dernière rencontre. Ensuite, je vais te laisser voler de tes propres ailes. Tu en sais suffisamment. »

« Vous m’avez beaucoup appris Monsieur. Vous avez changé ma vie, vous ne savez pas à quel point. Je me sens plus motivé et positif. J’ai un plan et je veux atteindre mes buts. »

« Tant mieux. C’était l’objectif que je m’étais fixé. Alors, parles-moi de ton plan. C’est la pièce maîtresse de ton avenir. Tu dois avoir un plan solide avec des objectifs clairs à court, moyen et long terme et indiquer par quel moyen tu rencontreras tes objectifs. »

Cet article fait partie de mon ebook gratuit « Comment atteindre la liberté financière par le revenu passif! »

Table des matières

Vous êtes dans la matrice! Planifiez votre évasion!

L’importance de rêver parce que tout part d’un rêve

Les mythes de la richesse instantanée

Leçon 1: La rencontre qui changea ma vie

Leçon 2 : Devenir le PDG de votre vie

Leçon 3 : Paies-toi en premier

Leçon 4: Générer un revenu passif

Leçon 5 : Tirer profit d’un effet de levier

Leçon 6 : Les avantages de la corporation

Leçon 7 : Éliminer les dettes pour plus de liberté

Leçon 8 : L’importance d’avoir un plan

 

« Je sais. Le travail d’introspection n’a pas été si difficile en fin de compte, maintenant que je sais comment devenir riche. Ma plus grande passion, c’est d’apprendre et de transmettre mon savoir. J’adore lire et écrire. J’aimerais en faire le centre de ma vie. Je sais maintenant que la propriété intellectuelle peut me procurer un revenu récurrent. Ça ne me coûte rien de commencer à m’adonner à ce domaine. Les bibliothèques sont gratuites, j’ai un logiciel de traitement de texte sur mon ordinateur et j’ai déjà commencé à m’y mettre. Je me sens mieux, car je sens que je travaille pour moi désormais, pour mon épanouissement et pour mon futur financier à la fois. »

« Excellent. Tu réalises à la fois une passion et une étape vers ta liberté financière en investissant ton temps dans la propriété. La propriété intellectuelle est une avenue très intéressante si tu as du talent. Je te conseille toutefois fortement de développer tes connaissances en marketing et en vente. Utilise l’internet pour rejoindre le marché mondial. Au fil du temps tu pourrais finir par devenir éditeur, développer une spécialité dans ce domaine et acheter la propriété intellectuelle des autres pour la mettre en marché. Tu utiliseras donc à la fois ton travail personnel et le travail des autres comme effet de levier. Lorsque tu seras un as du marketing, tu te rendras compte que c’est peut-être le plus important. Tu pourras « vendre » ton savoir en proposant à des auteurs de les publier. »

« C’est vrai, j’ai déjà commencé à lire de nombreux ouvrages sur le sujet. « Get Rich Click » m’a d’ailleurs beaucoup ouvert les yeux sur les opportunités d’internet. »

« Excellent, continues à lire et à apprendre des maîtres. C’est ta meilleure éducation. »

« Je le sais maintenant et vous en remercie maître. Ensuite, j’aimerais aussi investir dans l’immobilier. Vous aviez raison. Je devais revoir ma stratégie immobilière et hypothécaire. Je paie mon hypothèque par mois et mon amortissement est trop long. J’ai contacté mon institution financière et j’ai demandé à faire des paiements accélérés. J’ai aussi contacté un agent d’immeuble pour qu’il vienne estimer la valeur de ma maison. Je pense vendre et me rapprocher de mon travail. L’économie sera double. En discutant avec mon frère, il serait intéressé à acheter un immeuble à revenu avec moi pour y habiter. Nous pourrions acheter un quadruplex et habiter deux logements, les deux autres nous aiderons à payer l’hypothèque et développer notre valeur nette. De plus, les coûts reliés au transport seront moindre, ce qui me générera encore plus de liquidités à la fin du mois pour investir dans mon futur. »

« Excellente idée garçon. Dans quelques années, lorsque ta situation financière sera meilleure et que tu auras une conjointe stable, l’achat d’une maison pourrait être une excellente idée si c’est toujours ce que tu souhaites. Tu pourras alors faire le refinancement de ton immeuble à revenu pour y puiser ta mise de fonds. Le logement libéré devrait servir à payer l’augmentation de ton hypothèque. Ton immeuble à revenu se remboursera tout seul et tu auras un actif à ton bilan. »

« Oui, l’immobilier est un vecteur de croissance important. J’ai beaucoup appris grâce au livre « L’ABC de l’investissement immobilier » que vous m’aviez suggéré. Je vais continuer à lire sur le sujet. »

« Ton plan d’épargne maintenant? »

« J’ai déjà établi mon plan d’épargne comme je vous l’avais déjà mentionné. J’ai choisi d’élever ma cotisation à quinze pourcent. Après avoir revu mon budget, je vais bien sûr devoir faire quelques sacrifices, mais je tiens à m’en sortir. Je n’aime pas la vie que je mène actuellement et il est temps que je m’y mette. J’ai lu au cours de mes lectures que plusieurs personnes qui sont devenues riches ont consacrées plus de 30% de leurs revenus à l’épargne. La somme m’apparaît énorme, mais une fois qu’on a un but clair, on a envie de l’atteindre. C’est important toutefois de respecter ses capacités et sa personnalité, car je ne veux pas déroger de mon but. Je sais que je saurai m’en sortir avec 15% de revenus en moins. Ça me satisfait pour l’instant. Lorsque j’aurai fait quelques changements pour libérer plus de liquidités, je crois que je vais augmenter ma cotisation à 20%. »

« Bravo! Effectivement, plus tu en mets de côté, mieux c’est. L’important c’est de ne jamais utiliser cet argent pour payer des dettes ou des urgences et de ne jamais réduire ta cotisation. C’est primordial, sinon tout s’écroule. Cet argent est là pour t’acheter ta liberté financière. Protège-le comme ton bien le plus précieux. »

« Je sais, ma lecture du livre de David Chilton « Le barbier riche » et vos conseils m’ont bien fait comprendre cela. »

« Et vas-tu démarrer une entreprise? »

« Pour l’instant, je vais continuer à travailler, le temps de solidifier ma situation financière. J’envisage toutefois mon travail différemment désormais. Je vais profiter de mes expériences de travail pour acquérir des compétences qui me seront utiles lorsque je démarrerai ma propre entreprise. Car, vous m’avez convaincu, la corporation est un outil incroyable entre les mains de quelqu’un qui sait s’en servir. L’édition électronique est quelque chose qui m’intéresse. Je vais lire davantage à ce sujet et je crois que je vais prendre des cours d’entreprenariat notamment. C’est un but à long terme, mais maintenant, je sais que d’envisager ma carrière uniquement en tant que salarié n’est pas une bonne idée dans la conjoncture sociale dans laquelle on vit désormais. Il me faut me libérer du mode de vie du salarié. Vous m’en avez convaincu. Mon entreprise offre des cours pour les leaders émergents. J’ai discuté avec mon patron de la possibilité de m’inscrire à ces cours. Je lui ai fait part de mon plan de carrière dans l’entreprise et de quelques unes de mes idées pour améliorer l’efficacité de mon secteur. Il a été séduit par mon attitude et m’a recommandé pour le programme de leadership. J’y réaliserai un projet concernant l’efficacité au travail. Ça me motive. Je crois que j’y apprendrai beaucoup.»

« Je vois que tu es très bon élève petit. Je suis fier de voir comment ton attitude a changé et de voir tout le positif que ça amène dans ta vie. Maintenant, ne m’as-tu pas fait une promesse? »

« Bien sûr! Je m’en rappelle. Vous m’avez demandé de transmettre mon nouveau savoir à une autre personne. Mon frère est mon premier élève. Je l’ai déjà invité à souper ce soir. Il est très intéressé par les trucs que vous m’avez donnés. »

« Fabuleux! Je te donne alors ce dernier conseil. Soit généreux et donne autour de toi. Ne t’attends à rien en retour, pourtant, tu verras qu’à long terme ça sera payant. Je donne chaque année au moins 5% de mes revenus à des œuvres de charité que je sélectionne sur le volet. Parfois, j’organise des soupers bénéfices pour des œuvres caritatives. Je le fais parce que ça me fait du bien, parce que j’aime faire le bien autour de moi. Mais, sans le vouloir, je peux te dire que ça m’a attiré beaucoup de contrats. Les gens reconnaissent la vraie générosité. Alors, je te souhaite bonne chance petit même si tu sais maintenant que la chance n’a rien à voir là-dedans. Tu vas faire ta propre chance en mettant tous les atouts de ton côté. Grâce à ton plan, si tu le suis, je suis sûr que tu seras un homme riche avant longtemps. »

« Merci Monsieur. Sincèrement, lui dis-je en lui serrant chaudement la main. Vous avez changé ma vie. L’école devrait nous apprendre ce genre de chose. J’ai l’impression d’avoir perdu les quinze dernières années à errer. J’aurais mieux fait de vous avoir rencontré avant. »

« N’aies pas de regret. Il n’est jamais trop tard pour prendre ta vie en main petit. Concentre-toi sur le futur! »

« Vous avez raison!  Merci encore. »

Je le serrai dans mes bras chaleureusement, puis quittai le café où j’avais tant appris un sourire radieux sur les lèvres. Je ne savais pas son nom et n’avais pas cherché à le connaître par respect. L’homme m’avait transmis un savoir inestimable qui allait changer ma vie à jamais.

J’espère qu’à mon tour, je changerai la vôtre!

 

.ads in wordpress

[author] [author_image timthumb=’on’]http://faiscommelesriches.com/wp-content/uploads/2013/06/ID-10050051.jpg[/author_image] [author_info]Bonjour, moi c’est Alain. Je suis le blogueur masqué. Comme vous, je suis un esclave moderne confiné au 9@5, propriété d’une grande corporation américaine. Ils nous ont dit, lorsque nous étions jeunes, que nous allions vivre dans une société de loisirs et que les avancées technologiques allaient nous permettre de ne travailler que quelques heures par jour. Pourtant, nous vivons dans un monde où règne le stress et l’incertitude. Ma situation pourrait être bien pire et je le sais. Il y a tant de gens qui souffrent sur cette planète. Mais, une cage en or demeure une cage. Au moins, j’ai un plan pour m’évader. Je vais prendre ma retraite de la « rat race » avant 45 ans et vivre de mes revenus passifs! C’est un rêve si puissant que je vais tout faire pour le réaliser! Pour bâtir ma fortune, j’investis principalement dans des titres boursiers qui versent des dividendes en croissance années après années. J’achète ces titres lorsqu’ils sont sous-évalués par rapport à leur valeur intrinsèque. [/author_info] [/author]

Image courtesy of stuart miles/ FreeDigitalPhotos.net

Leave a Reply