EBOOK GRATUIT – Leçon 7 : Éliminer les dettes pour plus de liberté

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

L’homme me contacta jeudi pour me donner rendez-vous à son chalet au Mont-Tremblant pour un dîner le samedi suivant. Je pris donc la route des Laurentides et fut ravi de voir les collines et vallées de la région. Ça faisait un bail que je ne m’étais pas rendu dans les environs.

Son chalet était magnifique. Une très belle construction moderne en bois rond à flanc de montagne. C’était mon rêve d’un jour posséder une aussi belle maison. Je commençais à comprendre que ce rêve pouvait devenir réalité si je faisais les bons choix.

Cet article fait partie de mon ebook gratuit « Comment atteindre la liberté financière par le revenu passif! »

Table des matières

Vous êtes dans la matrice! Planifiez votre évasion!

L’importance de rêver parce que tout part d’un rêve

Les mythes de la richesse instantanée

Leçon 1: La rencontre qui changea ma vie

Leçon 2 : Devenir le PDG de votre vie

Leçon 3 : Paies-toi en premier

Leçon 4: Générer un revenu passif

Leçon 5 : Tirer profit d’un effet de levier

Leçon 6 : Les avantages de la corporation

Leçon 7 : Éliminer les dettes pour plus de liberté

Leçon 8 : L’importance d’avoir un plan

 

« Bonjour Monsieur, lui dis-je en lui serrant chaudement la main. Votre maison est superbe. »

« Merci petit, c’est mon havre de paix. J’adore la région. »

« Je comprends. J’aimerais me payer ce genre de vie. »

« Veux-tu une bière? Me demanda-t-il en ouvrant le frigidaire. »

« Avec plaisir! »

Il m’offrit une bonne bière blonde de chez nous et j’en pris une grande lampée.

L’endroit était paradisiaque.

« Assieds-toi petit, m’ordonna-t-il. Aujourd’hui nous allons parler d’endettement. »

« L’endettement, ronchonnai-je. En quoi mes dettes me rendront-elles riche?»

« Réponds seulement à mes questions. As-tu des dettes de carte de crédit, des prêts à la consommation? »

« Depuis ma séparation, j’ai accumulé des dettes de cartes de crédit, mais je les ai consolidé récemment si vous vous rappelez. C’est sûr que ma fragilité financière en cas d’imprévus me force souvent à recourir au crédit, alors je n’en viens jamais à bout. »

« As-tu d’autres dettes? »

« Oui, mon hypothèque, un prêt pour ma voiture, et il me reste un achat à tempérament pour une télévision que je n’ai pas consolidé.»

« Je vois. »

« Si tu n’avais plus d’hypothèque, de prêt auto et d’autres prêts, te sentirais-tu riche? »

« Je me sentirais libre comme l’air, comme au temps où j’habitais chez mes parents adolescent. »

« On devient facilement esclave de nos mauvais choix, ne trouves-tu pas? »

« Oui, je le vis jour après jour et c’est pour ça que je veux apprendre comment m’en sortir. »

« Alors c’est simple. Tu vas devoir faire un plan pour rembourser tes dettes de façon efficace. Je sais que tu as déjà consolidé plusieurs dettes par un refinancement hypothécaire, mais j’aimerais que tu n’aies plus recours à cette stratégie à l’avenir, car elle te fait reculer plus qu’elle ne te fait avancer. »

« Oui, vous avez raison. Je me suis senti honteux lorsque j’ai fait un refinancement. J’ai tant travaillé fort à rembourser mon hypothèque pour me retrouver au même point que j’étais au départ. Ça me tue. »

« La première chose à faire est de se débarrasser des habitudes de consommation sur carte de crédit. Rembourse tes cartes de crédit en priorité. C’est souvent elles qui ont les plus gros taux. Ensuite, ferme-les si possible. Je te conseille toutefois d’en garder une pour garder ton crédit actif, mais ne paies plus avec ta carte de crédit. Dorénavant, utilise ton argent. Paie-toi en premier, paie tes autres factures et le reste, tu pourras le dépenser comme bon te sembleras.»

« C’est mon intention en effet. »

« Fais attention aux intentions. Elles sont difficiles à tenir. Fais-le, c’est tout. Maintenant que tu te payes en premier avec ton plan d’épargne, tu devras t’arranger pour vivre avec ce qui te reste. S’il ne reste plus d’argent, alors ne dépense plus ou trouves d’autres moyens d’en faire. Ça te forcera à réfléchir et à trouver des idées de revenus passifs. Évite les prêts à tempérament du style « achetez maintenant, payez par mois ou plus tard ». Ce sont des pièges à endettement. On te fait miroiter des taux à 0%, mais en fait, le taux est dans le prix que tu paies. Si tu paies comptant, tu te rendras compte que tu as un énorme pouvoir de négociation. De toute façon, j’aimerais aussi que tu intègres une autre règle à ta vie. Avant d’acheter quoi que ce soit, réfléchis-y au moins 48h. Tu verras que dans la majorité des cas, tu n’auras plus envie d’acheter ce que tu pensais désirer. Possèdes-tu des outils ou des objets qui dorment dans ton cabanon ou dans ton débarras. »

« Oui, j’en possède des tas. On achète souvent impulsivement pour se rendre compte que c’était de l’argent mal dépensée. »

« Voilà pourquoi il faut réfléchir avant d’acheter. Pourquoi as-tu besoin de l’objet en question? En as-tu vraiment besoin? Combien de fois vas-tu l’utiliser? S’il s’avère qu’il est vraiment primordial d’acheter cet objet, l’acheter usagé pourrait-il convenir? Dis-toi qu’un dollars épargné correspond à deux dollars économisé compte tenu des taux d’imposition et taxes prélevés sur ton salaire, car tu paies les objets avec ton argent durement gagnée après impôt. »

« Je n’y avais pas pensé. C’est vrai qu’avec mon taux d’imposition, chaque dollar m’en coûte presque deux. »

« À ton âge tu devrais te concentrer à t’acheter une liberté financière. Ensuite, lorsque tu auras atteint ton but, tu pourras t’acheter le « beurre », le luxe, appelle ça comme tu veux. »

« Vous avez raison. Je dépense beaucoup inutilement. Tout cet argent aurait pu être mis à profit. Je le regrette maintenant que je sais comment devenir riche. »

« Ne t’en fais pas. Il n’est pas trop tard. Au fait, tu m’as dit que tu avais une maison, n’est-ce pas? »

« Oui, c’est ma première maison. J’y suis bien installé. C’est un peu grand pour mes besoins réels maintenant que je suis célibataire, mais je l’avais acheté pour y fonder une famille un jour. »

« Tu as bien sûr une hypothèque que tu viens de refinancer. »

« Oui, une hypothèque qui me coûte plus de 1200$ par mois de mes revenus nets. En plus des taxes et de l’entretien. Ma maison me coûte très cher. »

« Alors vends-la! »

« Mais c’est mon seul actif! Protestai-je et j’adore y vivre. »

« Alors conserve-la. Mais, fais tes calculs. Disons que tu achetais quelque chose de moins cher et selon tes besoins, tu pourrais peut-être solder ton hypothèque en quinze ans au lieu de 25 ou 30 ans. Une fois ton hypothèque payée, ta liberté financière sera beaucoup plus grande. En fait, sans hypothèque, sans dettes, tu seras riche. Penses-y!»

« C’est certain. Je vais y songer. C’est vrai que ma maison me coûte cher et je vois difficilement comment je pourrais la payer plus rapidement. Je n’ai pas besoin de tant d’espace. »

« Une maison, c’est un mode de vie. C’est un luxe. Au prix des loyers d’aujourd’hui, je pense qu’il est préférable d’acheter une maison. Mais moi, si j’étais jeune comme toi, j’achèterais un immeuble à logement. J’occuperais un des logements et je louerais le ou les autres. Je magasinerais pour trouver un immeuble dont la majeure partie du coût de l’hypothèque serait couverte par le revenu des loyers. Déjà, tu serais beaucoup plus riche. Les locataires paieraient ton hypothèque ou la plus grande partie de ton hypothèque à ta place.»

« Mais, je n’aime pas la vie d’appartement. Ça m’étouffe et j’ai besoin de mon espace. »

« Alors, conserve ta maison. Tout est question de tes choix et de tes ambitions. Mais, essaie de payer ton hypothèque le plus rapidement possible. Fais des paiements accélérés, réduis au maximum ton amortissement. Chaque année tu peux faire des remboursements anticipés de capital. Essaie d’en faire le plus possible. Certaines institutions financières te permettre de doubler tes paiements. C’est une option à ne pas négliger, car le montant supplémentaire que tu donnes s’en va directement sur le capital. C’est primordial de rembourser ton hypothèque rapidement. C’est ta plus grosse dette. Te libérer de tes dettes te permettra d’atteindre la liberté financière. »

« Je croyais qu’en économisant 10% de mon revenu et en investissant dans la propriété intellectuelle et d’autres types de propriété je pourrais devenir riche. »

« C’est vrai. Mais, ne plus avoir de dettes t’enlèvera un lourd fardeau des épaules. Plus vite tu te débarrasseras de tes dettes, plus vite tu te sentiras souffler. C’est une question de discipline. Lorsque tu n’auras que tes taxes municipales et ta nourriture à payer, tu n’auras plus peur des crises économiques ou de perdre ton emploi. D’autant plus si tu as des sources de revenus passives. Tu ne seras plus dépendant du système. Je crois que tu le comprends maintenant?»

« Oui, je le comprends. Grâce à vous. Je vais revoir mon budget à nouveau. C’est vrai qu’au fond mes dettes me rendent esclave. Je dois revoir complètement mes objectifs de vie. »

« Voilà! Je suis content que tu le dises. La semaine prochaine sera ta dernière leçon. Nous allons parler de planification. D’ici là, j’aimerais que tu réfléchisses au sens que tu veux donner à ta vie. Que tu trouves quelles sont tes passions, que tu te fixes des buts et des objectifs à court, moyen et long terme et que tu m’indiques comment tu vas les réaliser. Devenir riche n’est pas facile petit. Il faut y croire et le désirer très fort. Car il y aura des obstacles. Il y en a toujours. C’est pour ça qu’il est important de faire ce que tu aimes. Tes revenus passifs devraient être associés à une passion, pour ne pas que ça devienne une tâche ou un fardeau.»

« Oh la la, c’est tout un devoir d’introspection que vous me donnez là. »

« Oui, tout un devoir. Mais, c’est le travail d’introspection le plus important de ta vie. On ne prend pas assez souvent le temps de réfléchir à notre vie, d’y donner une sens, une orientation. La plupart des gens ont plus ou moins choisi leur champs d’étude, leur employeur, mais ensuite, ils se sont laissé porter par la vie. Prendre un temps d’arrêt et faire le point est d’une grande importance. Fais-le et ensuite suis ton plan. Refais le point de temps à autre pour constater tes progrès. C’est de cette façon que tu deviendras riche et libre petit. »

« D’accord, je vais m’y atteler. »

Nous passâmes le reste de la journée à nous promener sur l’immense propriété de l’homme. La vue était imprenable et le calme de la nature m’apaisait. Je veux ce genre de vie. Je sais maintenant comment y arriver. Rencontrer cet homme a vraiment été une bénédiction pour moi.

page suivante >>>

.ads in wordpress

[author] [author_image timthumb=’on’]http://faiscommelesriches.com/wp-content/uploads/2013/06/ID-10050051.jpg[/author_image] [author_info]Bonjour, moi c’est Alain. Je suis le blogueur masqué. Comme vous, je suis un esclave moderne confiné au 9@5, propriété d’une grande corporation américaine. Ils nous ont dit, lorsque nous étions jeunes, que nous allions vivre dans une société de loisirs et que les avancées technologiques allaient nous permettre de ne travailler que quelques heures par jour. Pourtant, nous vivons dans un monde où règne le stress et l’incertitude. Ma situation pourrait être bien pire et je le sais. Il y a tant de gens qui souffrent sur cette planète. Mais, une cage en or demeure une cage. Au moins, j’ai un plan pour m’évader. Je vais prendre ma retraite de la « rat race » avant 45 ans et vivre de mes revenus passifs! C’est un rêve si puissant que je vais tout faire pour le réaliser! Pour bâtir ma fortune, j’investis principalement dans des titres boursiers qui versent des dividendes en croissance années après années. J’achète ces titres lorsqu’ils sont sous-évalués par rapport à leur valeur intrinsèque. [/author_info] [/author]

Image courtesy of stuart miles/ FreeDigitalPhotos.net

 

Leave a Reply