EBOOK GRATUIT – Leçon 3 : Paies-toi en premier!

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

La semaine suivante, j’avais encore plus hâte de rencontrer l’homme pour ma prochaine leçon. J’étais très fier des résultats que j’avais obtenus en me prenant en main.

En revenant de voyage, il m’avait appelé et m’avait donné rendez-vous le samedi matin pour un café. J’allai donc le rejoindre en hâte. En chemin, je faisais le décompte de toutes les économies que j’avais réalisées.

J’entrai dans le café et le vis assis au fond à une table en train de lire son journal.

Cet article fait partie de mon ebook gratuit « Comment atteindre la liberté financière par le revenu passif! »

Table des matières

Vous êtes dans la matrice! Planifiez votre évasion!

L’importance de rêver parce que tout part d’un rêve

Les mythes de la richesse instantanée

Leçon 1: La rencontre qui changea ma vie

Leçon 2 : Devenir le PDG de votre vie

Leçon 3 : Paies-toi en premier

Leçon 4: Générer un revenu passif

Leçon 5 : Tirer profit d’un effet de levier

Leçon 6 : Les avantages de la corporation

Leçon 7 : Éliminer les dettes pour plus de liberté

Leçon 8 : L’importance d’avoir un plan

 

« Bonjour Monsieur, dis-je. Vous avez fait bon voyage? »

« Oui, un excellent voyage petit. Alors, combien as-tu économisé en te prenant en main? »

L’excitation se lisait dans mes yeux.

« J’ai réussi à épargner plus de 400$ par mois. C’est à peine croyable! Dis-je. »

« Très bien, très bien. Et comment as-tu fait cela? »

« D’abord, j’ai rencontré un spécialiste hypothécaire et j’ai fait un consolidation de mes dettes de crédit et j’ai pu obtenir un taux global très intéressant. J’ai épargné plus de 250$ par mois simplement en faisant ça. Ensuite, j’ai revu mes assurances auto, maison et vie et j’ai économisé un autre 100$ par mois en magasinant et ce pour les mêmes protections. Puis, j’ai économisé 50$ sur mes frais de téléphone simplement en annulant ma ligne fixe de maison. Je ne m’en sers plus depuis que j’ai un cellulaire. Déjà, je respire mieux. »

« Excellent petit. Maintenant, il va falloir savoir quoi faire avec ces quatre cent dollars par mois, car je ne veux pas que tu les dépenses en restaurant, vêtements et voyages. »

Je fis la moue. Je me sentais déjà riche.

« Vous voulez dire que vous m’avez fait épargner cet argent pour ne pas pouvoir le dépenser? »

« C’est bien ça. Je t’ai demandé de faire cet exercice pour deux raisons. La première, c’était pour te  montrer qu’en te prenant en main, tu pouvais créer de la liquidité. Tout cet argent allait à des compagnies déjà immensément riches. Maintenant, nous allons mettre cet argent au service de ton avenir financier. »

« Alors que dois-je en faire? »

« C’est simple, tu vas te payer en premier! »

« Me payer en premier? »

« Oui, c’est bien ça. Dorénavant, tu vas faire partie de tes factures. Tu seras ta facture prioritaire. Avant de payer qui que ce soit, tu vas te payer toi. Et cet argent ne devra servir qu’à une seule chose, te rendre autonome financièrement. »

« D’accord, mais comment est-ce que je fais ça? »

« Le plus simple c’est d’utiliser ton service de paie pour débuter. Si c’est possible, demande à ton employeur de prélever directement à la source un montant qui ira dans un plan d’épargne. »

« Je ne suis pas certain de pouvoir faire ça au travail. »

« Alors, à date fixe, le lendemain de ton jour de paie, tu feras prélever directement dans ton compte la somme qui sera destinée à développer ta liberté financière. »

« Combien devrais-je faire prélever? »

« Le plus important c’est de le faire selon tes moyens. C’est pour ça que je t’ai fait faire le ménage de tes dépenses fixes, car sinon tu m’aurais dit que tu n’avais pas les moyens. Maintenant, je viens de te prouver que tu les avais. Je te suggère donc d’utiliser ces quatre cent dollars dès maintenant à cet effet. Mais, supposons que tes dépenses fixes avaient déjà été maximisées et que tu te trouvais déjà avec un budget serré, je t’aurais demandé alors de commencer petit. Tu aurais pu faire prendre 10$ par paye et t’habituer tranquillement à vivre avec cet argent en moins. Au final, il te faudra trouver le moyen de mettre au moins 10% de ta paye de côté à chaque semaine et ne plus jamais y toucher sous aucun prétexte. Au Canada, le programme d’épargne retraite (REER) permet de faire retirer l’argent à la source avant les impôts, ce qui peut faciliter grandement l’épargne.

« 10%! Mais, il me semble que ça fait beaucoup. Peu de gens peuvent se permettre se luxe. »

« Dix pourcent ça fait beaucoup si tu le fais du jour au lendemain. Mais, si tu commences tranquillement avec disons 3% de ton salaire et à chaque mois tu augmentes ta cotisation, tu verras que tu t’habitueras naturellement. Pour toi, ça sera plus simple, tu disposes déjà de 400$ par mois de marge de manœuvre sans avoir à modifier ton mode de vie. Plusieurs personnes qui sont devenues riches ont mis en place très jeune dans leur vie des plans d’épargnes allant jusqu’à 30% voir 40% de leurs revenus. Plus tu tiendras à ta liberté financière, plus tu auras envie d’épargner. Mais, avec 10%, tu vas déjà grandement améliorer ton avenir financier.»

« D’accord, mais dans quoi dois-je l’investir? »

« Voici une question très large. Pour l’instant, investis-le dans un fonds commun de placement destiné à une croissance à long terme. Un fonds indiciel est souvent le meilleur choix et c’est ce que recommande Warren Buffett, l’un des hommes les plus riches de la terre, à ses héritiers Tu pourras demander conseil à un spécialiste qui t’aidera à choisir les fonds en fonction de ta tolérance au risque. Mais garde à l’esprit une ou deux choses importantes. La première, cet argent est destiné à croître sur du long terme. Donc, tu peux te permettre de prendre des produits volatiles ou plus risqués. Ton rendement devrait être meilleur à long terme. Deuxièmement, il est important que ton argent soit investi dans la propriété. Ne deviens pas prêteur. Ne place pas ton argent dans des certificats de placement garanti ou des obligations. Ces véhicules de placement sont bons pour les liquidités. Pour la croissance, il faut privilégier la propriété. »

« D’accord, donc si je comprends bien, je dois souscrire un ou plusieurs fonds de placement à long terme composés de titres de propriété ou d’actions? »

« Oui, c’est bien cela. »

« Mais, comment cela me rendra-t-il riche? Quatre cents dollars par mois me paraît très peu. Ça me prendra des lustres avant de pouvoir assurer mon avenir financier. »

« Ceci n’est que la première étape fiston. Mais ne sous-estime pas la magie du temps et du rendement composé. Tes 4800$ par année see transformeront en environ 320 000$ au bout de trente ans avec un taux de rendement moyen de 5% qui est tout à fait envisageable. Ça, c’est sans compter que ton salaire devrait augmenter au fil du temps et donc ta cotisation de quatre-cent dollars devrait augmenter aussi. »

« Wow! C’est déjà bien. Mais, je ne pourrai pas arrêter de travailler pour mon employeur à ce rythme avant que je sois en chaise roulante avec mes copains du centre d’accueil. »

« Ne sois pas pessimiste fiston. Ceci n’est que la première étape. Fais cela et tu verras déjà ton avenir financier avec un meilleur œil. »

« D’accord, je vais m’y atteler. »

Il me salua et se leva. Il me donnait encore un devoir.

Il me suggérait d’investir au moins dix pourcent de mes revenus dans la propriété et dans mon avenir financier. J’avais déjà libéré quatre cents dollars de liquidités par mois que je pouvais investir sans changer mes habitudes de vie. Dire que je donnais cet argent à des multinationales par paresse. J’en suis encore fâché rien qu’à y penser. Ce montant me paraissait néanmoins peu. J’étais sûr qu’en révisant un peu mes habitudes de vie, je pourrais économiser davantage. Après tout, je dinais presque tous les jours au restaurant au lieu de m’apporter des lunchs, au lieu de louer des livres gratuitement à la bibliothèque, je les achetais, au lieu d’acheter mes chansons préférées à la pièce sur les sites internet spécialisés, j’achetais des CD complets sur lesquels je n’aimais généralement qu’une ou deux pièces. Plus j’y réfléchissais, plus je me rendais compte que je gaspillais beaucoup d’argent inutilement.

Je décidai donc de commencer dès ma prochaine paye à me faire retirer quatre-cent cinquante dollars par mois. Je fis rapidement quelques calculs et je déterminai qu’au bout de 30 ans, ce simple cinquante dollars par mois pourrait représenter plus de 35000$ de plus d’épargne. J’étais foudroyé. Je regrettais de ne pas avoir rencontré cet homme plus tôt.

Page suivante >>>

.ads in wordpress

 

Image courtesy of artur84/ FreeDigitalPhotos.net

Leave a Reply