1001 Conseils de Warren Buffett : Une Mine D’or Pour Tout Investisseur!

Lorsque l’un des hommes les plus riches de la terre vous offre gratuitement ses enseignements pour vous aider à devenir riche vous aussi, la chose à faire, à mon avis, c’est d’écouter et de prendre des notes!

Pour www.FaisCommeLesRiches.com , qui a pour objectif de rassembler toute l’information nécessaire pour quiconque désire atteindre la liberté financière, la lettre annuelle de Warren Buffett est définitivement une mine d’or. 

La dernière lettre aux actionnaires de Berkshire Hathaway (BRK-A & BRK-B), la cie de Warren Buffett et Charlie Munger, est particulièrement riche en conseils et astuces et mérite d’être lue et relue encore et encore.

Voici ici 1001 conseils de Warren Buffett pour faire de vous un homme (ou une femme) riche!

L’une des plus grandes forces de l’univers est l’intérêt composé!

.ads in wordpress

Warren Buffett l’a compris il y a bien longtemps et il en a grandement profité.

Since 1970, our per-share investments have increased at a rate of 19.3% compounded annually, and our earnings figure has grown at a 20.6% clip. It is no coincidence that the price of Berkshire stock over the 43-year period has increased at a rate very similar to that of our two measures of value. Charlie and I like to see gains in both sectors, but we will most strongly focus on building operating earnings. (Warren Buffett)

Si vous placiez aujourd’hui 1000$ à un taux de rendement composé de 19.3% et que vous n’investissiez pas un sou de plus, après 5 ans, votre investissement vaudrait environ 2025$. Après 10 ans, il vaudrait environ 4900$.  Après 20 ans, votre investissement vaudrait environ 28600$, pas de quoi prendre sa retraite. Je sais, ça n’est pas si impressionnant. Mais attendez!

Après 30 ans, votre investissement de 1000$ vaudrait environ 167000$. Wow!

Mais ça n’est encore rien! Après 40 ans, il vaudrait 975000$, près d’1 Million de dollars!!!

Après 50 ans, 5 700 000$!!! Et après 60 ans? Combien? Tout simplement 33 250 000$!!! Oui! 33 Millions de dollars!

Voilà comment Warren Buffett a bâti sa fortune, grâce au temps et à l’intérêt composé.

Imaginez maintenant comment vous pourriez transformer la vie de vos enfants en investissant dès leur naissance de petits montants de façon intelligente!

Ce que Warren nous enseigne dans cette simple petite citation est bien simple. Les prix du marché ne sont pas efficients sur le court terme!

Il existe en effet une théorie appelée : « théorie de l’efficience des marchés ». Selon cette théorie, le prix d’une action reflète tout en tout temps.

Or, Warren Buffett n’adhère pas à la théorie de l’efficience des marchés. Selon lui, le marché sur-réagit aux nouvelles et événements. Ainsi, le prix d’une action est parfois trop bas, ou trop haut par rapport à la valeur intrinsèque de l’entreprise sous-jacente.

Par contre, sur une plus longue période, le prix d’un titre revient toujours vers ses fondamentaux. Ainsi, tel qu’il le dit, il n’y aucune coïncidence dans le fait que les revenus de Berkshire Hattaway et le prix de l’action aient cru à un rythme similaire au fil des ans. C’est pourquoi sa priorité est de générer de la croissance au niveau des revenus de son entreprise, car il sait qu’au final, la valeur de son titre croîtra de la même façon.

La leçon à retenir est donc la suivante. Lorsqu’on investit dans un titre boursier, l’important c’est de choisir une cie qui d’abord, a des revenus. Oui, oui! Ne soyez pas surpris, plusieurs personnes investissent dans des titres de compagnies qui perdent de l’argent… comme Twitter. Mais mieux, il faut investir dans un titre boursier dont la cie a aussi une grande capacité à croître, car au final, la croissance des revenus de l’entreprise et de la valeur de son titre sur une longue période devrait être similaire. À court terme, les choses sont différentes et certains titres peuvent s’apprécier grandement par spéculation. Mais, un jour ou l’autre, le prix reviendra vers ses fondamentaux.

 Mais comment obtenir un rendement de 19,3%?

.ads in wordpress

[sociallocker id=6725]Voilà une excellente question. Surtout à cette époque où les taux d’intérêts sont historiquement si bas. Un CPG à haut rendement vous donnera un rendement inférieur à 2,6%. Sachant que le taux d’inflation tourne aux alentours de 2%, votre gain ne sera pas immense. En comparaison, après 30 ans avec un taux si bas, votre 1000$ vaudra combien? Seulement 2105$! Oui… il n’aura doublé qu’une seule fois. Et, après 60 ans, il vaudra environ 4550$!!! Mais où est le fameux 33 Millions de dollars?

Certains disent que ce genre de rendement (>15%) est impossible aujourd’hui. Pourtant, deux des recrues de Warren Buffett réussissent présentement à sur-performer l’indice S&P500 qui a pourtant gagné plus de 20% au cours des derniers 12 mois.

In a year in which most equity managers found it impossible to outperform the S&P 500, both Todd Combs and Ted Weschler handily did so. Each now runs a portfolio exceeding $7 billion. They’ve earned it. I must again confess that their investments outperformed mine. (Charlie says I should add “by a lot.”) If such humiliating comparisons continue, I’ll have no choice but to cease talking about them. (Warren Buffett)

Selon Warren Buffett, toute personne qui veut vraiment s’y mettre peut obtenir un rendement plus qu’intéressant. Dans sa lettre, il nous parle notamment d’un investissement qu’il a fait il y a plus de 30 ans. Ne connaissant rien à la gestion d’une ferme, il a décidé d’en acquérir une pour son fils pour environ 280000$. Trente ans plus tard, celle-ci vaut plus de 1,2 Million de dollars à elle seule! Il ne l’a visité que 2 fois en trente ans… Mais, il savait que les gens continueraient à manger, que le terrain continuerait à prendre de la valeur et que les techniques agricoles continueraient à se peaufiner afin que la productivité augmente.

L’une des façons de profiter de la croissance incroyable que Warren Buffett réussit à générer pourrait simplement être d’acheter des actions de la série B de son entreprise (BRK-B). Elle se transige présentement à plus de 125$, soit le plus haut prix de son histoire. Vous auriez pu l’acheter pour environ 45$ entre 2001 et 2003. Vous auriez triplé votre investissement en à peine 10 ans!

Bien sûr, Warren Buffett est âgé de 84 ans… Un jour ou l’autre, d’autres prendront la relève de son entreprise et personne ne sait comment se comportera le titre de sa cie lorsque ce moment arrivera. Mais, Warren a démontré au fil de sa vie savoir choisir et s’entourer des bonnes personnes. Todd Combs et Ted Weschler semblent avoir le sang de Berkshire Hathaway qui coule dans leurs veines! Mais, seul l’avenir nous le dira.

Gardez les choses simples et dites non aux promesses de profits rapides!

.ads in wordpress

You don’t need to be an expert in order to achieve satisfactory investment returns. But if you aren’t, you must recognize your limitations and follow a course certain to work reasonably well. Keep things simple and don’t swing for the fences. When promised quick profits, respond with a quick “no.” (Warren Buffett)

À une époque où les gens gardent leurs investissements en actions sans les vendre pendant un temps moyen d’environ 11 jours, le conseil de Warren vous paraîtra sûrement bizarre. Car, il vous dira que la meilleure période de rétention d’un bon investissement, c’est… pour toujours!

Dans notre société de consommation, les gens cherchent la satisfaction immédiate. Il n’est donc pas étonnant de voir que plus d’une personne sur 3 compte sur un gain de loterie ou un héritage provenant d’un oncle mystérieux pour envisager sa retraite.  Pourtant, la richesse et la liberté financière ne se bâtit pas en claquant des doigts comme par magie. La magie existe, c’est l’intérêt composé! Mais, elle prend du temps à opérer comme vous l’avez vu.

Warren recommande à tout investisseur sérieux d’éviter les raccourcis, car ils sont trop souvent des raccourcis vers l’échec!

Investissez uniquement dans les meilleures compagnies!

At Berkshire, we much prefer owning a non-controlling but substantial portion of a wonderful company to owning 100% of a so-so business; it’s better to have a partial interest in the Hope diamond than to own all of a rhinestone. (Warren Buffett)

Combien de titres s’enflamment sous la spéculation populaire alors que la cie n’arrive même pas à générer de revenus? Pensons à certaines startup ou encore à Twitter (TWTR) qui se vend à 53,88$ l’action alors que la cie déclare une perte de 3,41 par action… Si vous quittiez votre emploi demain pour acheter une entreprise et vivre de ses revenus, achèteriez-vous une compagnie qui perd 40000$ par an ou qui vous rapporte 40000$ par an?

Et si vous aviez le choix entre une cie qui vous rapporte 40000$ par an mais pour laquelle vous anticipez une croissance potentielle de 10% par an ou une cie qui vous rapporte 40000$ par an mais pour laquelle vous anticipez une décroissance de 10% par an en raison de changements dans le marché?

Le choix est simple lorsque formulé de la sorte. Pourtant, trop de gens « jouent », car c’est bien le terme à utiliser, à la roulette russe avec leurs épargnes en investissant dans des titres purement spéculatifs qui n’ont pas fait leurs preuves.

Warren Buffett suggère aux investisseurs de ne choisir que les meilleures des meilleures, celles qui ont un avantage concurrentiel (wide moat) indéniable sur leurs concurrents, celles qui ont un retour sur équité nettement supérieur aux autres. Ces compagnies sont rares, alors lorsqu’on en trouve une à bon prix, il faut miser gros!

Car, comme le dit si bien Warren « c’est lorsque la marée se retire qu’on voit qui se baignait nu (traduction libre) ». Vous le constaterez lors du prochain crash boursier. Certaines cies seront affectées beaucoup moins que d’autres par le crash. Celles dont la valeur du titre n’était basée que sur la spéculation verront la valeur de leur titre s’effondrer comme un château de carte!

Afin de vous aider à démarrer avec une liste restreinte, voici un lien intéressant qui vous donnera une liste des cies qui paient et augmentent leurs dividendes depuis au moins 5 ans et jusqu’à depuis 57 ans et qui sont considérées comme ayant un avantage concurrentiel indéniable. Elle a été compilée par un de mes blogueurs préférés qui tient le blog www.dividendgrowthinvestingandretirement.com.

Ne soyez pas stupide comme un singe! Ne jouez pas à pile ou face avec vos économies durement gagnées!

There is nothing improper about speculating. I know, however, that I am unable to speculate successfully, and I am skeptical of those who claim sustained success at doing so. Half of all coin-flippers will win their first toss; none of those winners has an expectation of profit if he continues to play the game. And the fact that a given asset has appreciated in the recent past is never a reason to buy it. (Warren Buffett)

Vous savez comme moi comment c’est difficile d’épargner quelques milliers de dollars. Les prix augmentent si vite, nos salaires stagnent au mieux, si même ils ne baissent pas. Alors, pourquoi gaspiller cet argent sur un coup de dé?

Warren nous l’explique simplement en nous disant qu’en lançant une pièce dans les airs pour tirer pile ou face, on a une chance sur deux de gagner chaque fois qu’on lance. Bien sûr, il est possible de tirer 2 fois, 3 fois, 5 fois, peut-être même 20 fois de file la bonne face si on est très chanceux. Mais, si on joue suffisamment longtemps, les probabilités statistiques nous ramèneront invariablement à la dure réalité. Au final, on gagnera autant qu’on perdra, puisque nos chances sont et demeurent d’une sur deux!

Et, ça n’est certainement pas parce votre voisin vient de tirer 5 fois de suite la bonne face que vous aurez plus de chance de tirer la face gagnante!

N’oubliez jamais que si vous perdez 50% de votre capital, vous devrez par la suite faire un gain de 200% pour vous retrouver dans la même situation que précédemment. Les erreurs coûtent donc très cher! (si vous aviez 1000$ et que vous en perdiez 500$, il vous faudrait doubler votre mise pour retourner à 1000$)

Investir dans l’Amérique!

Charlie and I have always considered a “bet” on ever-rising U.S. prosperity to be very close to a sure thing. Indeed, who has ever benefited during the past 237 years by betting against America? If you compare our country’s present condition to that existing in 1776, you have to rub your eyes in wonder. And the dynamism embedded in our market economy will continue to work its magic. America’s best days lie ahead. (Warren Buffett)

Warren a une foi sans faille dans l’esprit ingénieux et inventif des américains. Il prétend d’ailleurs que la mère de toutes les opportunités pour le siècle à venir réside encore en Amérique. Selon lui, les meilleures années de l’amérique sont devant nous!

Il vient d’ailleurs d’augmenter ses intérêts au cours de 2013 dans ce qu’il appelle ses « Big four » : American Express, Coca-cola, IBM et Wells Fargo. Il a aussi acheté une part importante d’Exxon.

Vous pouvez consulter son portefeuille en cliquant ici.

Bien que Warren détient des investissements à l’étranger, une grande majorité de ses investissements sont faits dans l’économie américaine.

Achetez une poule pour ses oeufs! Achetez une compagnie pour ses dividendes!

With my two small investments (farm and rental property), I thought only of what the properties would produce and cared not at all about their daily valuations. Games are won by players who focus on the playing field – not by those whose eyes are glued to the scoreboard. If you can enjoy Saturdays and Sundays without looking at stock prices, give it a try on weekdays. (Warren Buffett)

Warren recommande de ne pas garder ses yeux rivés sur les cours boursiers. Le prix est ce que vous payez, la valeur est ce que vous obtenez en retour! Amicalement, il vous dit que si vous arrivez à ne pas regarder les cours boursiers durant le week-end, essayez de faire la même chose durant la semaine. Vous vous en porterez mieux.

Cela ne veut pas dire de ne pas faire attention au prix payé. Warren Buffett est un investisseur valeur. Tout au long de sa carrière, il a cherché à acheter des compagnies sous leur valeur intrinsèque en estimant les revenus futurs de l’entreprise et sa capacité à croître. S’il n’arrivait pas à comprendre et estimer les revenus futurs, il passait à la compagnie suivante. Cette méthode n’est pas étrangère au fait qu’il ait investi une grande part de ses fonds dans des compagnies hautement prévisibles qui ont un modèle d’affaire simple et efficace comme Coca-Cola (KO) ou Proter & Gamble (PG), car il a toujours été rassuré par le fait que les gens devront toujours boire et les hommes se raser! (P&G est propriétaire de Gillette, cie dans laquelle Warren a misé gros!).

En utilisant sa méthode, acheter des titres comme Facebook ou Twitter fait peu de sens à moins de bien comprendre leur modèle d’affaire et d’avoir confiance dans leur capacité à faire croître leurs revenus. Mais, selon mon humble avis (et je ne suis pas un expert), il est difficile de prévoir la croissance des revenus de ces compagnies qui se vendent pourtant à des multiples étonnants de leurs revenus (118 fois pour Facebook) et Twitter perd 3,41$ par action… Cela ne veut pas dire que vous ne pourriez pas gagner gros en investissant dans ces titres. Mais, pour moi, ce sont des titres spéculatifs et risqués, car ils n’ont pas encore suffisamment (à mon sens), démontré leur capacité à générer des revenus fiables.

Ne vous laissez pas influencer par les analyses des autres!

Forming macro opinions or listening to the macro or market predictions of others is a waste of time. Indeed, it is dangerous because it may blur your vision of the facts that are truly important. (When I hear TV commentators glibly opine on what the market will do next, I am reminded of Mickey Mantle’s scathing comment: “You don’t know how easy this game is until you get into that broadcasting booth.”) (Warren Buffett)

Selon Warren, écouter ce que les commentateurs, les analystes ou toute autre personne qui formulent des opinions sur ce que le marché fera au cours des jours, mois ou années qui viennent est une pure perte de temps et risque de brouiller votre vision. Vous trouverez toujours dans les médias une opinion et son contraire sur ce que le marché fera ou sur où se dirigera la valeur du cours boursier d’une action en particulier. Les deux auront des arguments valables et convaincants.

Car en tout temps, vous avez toujours des gens qui vendent et d’autres qui achètent, certains qui parient sur la hausse du cours et d’autres sur sa baisse… C’est tout simplement le marché!

 Demeurez dans votre cercle de compétence

When Charlie and I buy stocks – which we think of as small portions of businesses – our analysis is very similar to that which we use in buying entire businesses. We first have to decide whether we can sensibly estimate an earnings range for five years out, or more. If the answer is yes, we will buy the stock (or business) if it sells at a reasonable price in relation to the bottom boundary of our estimate. If, however, we lack the ability to estimate future earnings – which is usually the case – we simply move on to other prospects.

It’s vital, however, that we recognize the perimeter of our “circle of competence” and stay well inside of it. Even then, we will make some mistakes, both with stocks and businesses. (Warren Buffett)

Si vous vous y connaissez dans le domaine de l’alimentation, mais que vous n’y connaissez rien en technologie, bien sûr, vous avez le loisir d’apprendre, car je crois que tout peut s’apprendre pour qui veut s’en donner la peine. Mais, Warren vous conseille de ne pas investir dans ce qui sort de votre champs de compétence, car même si vous vous y connaissez, vous ferez des erreurs et ces erreurs pourraient être coûteuses. Alors, si vous ne vous y connaissez pas, apprenez avant d’investir!

Charlie Munger et Warren Buffett appliquent les stratégies de l’investisseur valeur. Ils ont basé leur stratégie sur celle de Benjamin Graham, l’initiateur de cette théorie.

Selon eux, lorsqu’on achète une action, mille actions ou la compagnie au complet, il faut y mettre la même minutie. Si le modèle d’affaire est simple et prévisible, il devrait être assez aisé de prédire à peu près la croissance potentielle de l’entreprise au cours des 5 ou 10 prochaines années et donc d’établir sa valeur intrinsèque. Si le prix de l’action se trouve actuellement à un niveau inférieur à sa valeur intrinsèque, alors Warren et Charlie achètent le titre. S’ils n’arrivent pas à anticiper les revenus de l’entreprise ou encore, si le prix est trop élevé, ils passent leur tour.

Si vous voulez en apprendre davantage sur cette technique, vous pourriez faire quelques recherches sur le « discounted cash flow » ou DCF. Cette technique permet d’estimer si le prix d’un titre est sur ou sous-évalué.

Ce site web vous donne beaucoup d’information sur les différentes techniques utilisées pour évaluer la valeur d’un titre boursier. Je vous recommande la visite. Il offre aussi des calculateurs pratiques pour vous permettre de faire vos propres calculs.

www.moneychimp.com

L’investisseur rusé profitera des bas de marché pour s’enrichir et non pas pour se départir de ses excellents investissements!

Indeed, tumbling markets can be helpful to the true investor if he has cash available when prices get far out of line with values. A climate of fear is your friend when investing; a euphoric world is your enemy. (Warren Buffett)

Vous avez sûrement déjà entendu quelqu’un vous dire que la bourse, c’est facile! Il faut tout simplement acheter bas et vendre haut. Cette affirmation toute simple pourtant est si souvent oubliée par nombre d’investisseurs qui continuent encore et encore à acheter haut et vendre bas, accumulant perte par-dessus perte.

Les vrais professionnels savent bien qu’il faut faire le contraire. C’est simplement une question de bon sens. Mais, dans l’euphorie, il est parfois difficile de faire preuve de bon sens. On se laisse emporter par l’émotion, on pense avoir trouvé l’investissement du siècle… et pourtant…

Warren nous rappelle qu’un climat de peur peut souvent devenir votre ami et vous offrir des opportunités plus qu’intéressantes, alors qu’un climat d’euphorie risque de vous faire acheter trop cher! C’est de cette façon notamment que Warren a pu obtenir des rendements plus qu’exceptionnels.

During the extraordinary financial panic that occurred late in 2008, I never gave a thought to selling my farm or New York real estate, even though a severe recession was clearly brewing. And, if I had owned 100% of a solid business with good long-term prospects, it would have been foolish for me to even consider dumping it. So why would I have sold my stocks that were small participations in wonderful businesses? (Warren Buffett)

Si vous ne comprenez pas la bourse alors choisissez la voix facile!

Warren nous explique candidement ses directives testamentaires dans sa dernière lettre aux actionnaires. Ses conseils peuvent s’appliquer à tout investisseur qui ne maîtrise pas la bourse. Selon lui, en faisant selon ses directives, ses héritiers obtiendront un rendement supérieur à celui qui aurait été obtenu par la majorité des investisseurs dont les gestionnaires de fonds de pension et nombre de gestionnaires institutionnels qui gagnent des millions de dollars pour gérer vos actifs.

My money, I should add, is where my mouth is: What I advise here is essentially identical to certain instructions I’ve laid out in my will. One bequest provides that cash will be delivered to a trustee for my wife’s benefit. (I have to use cash for individual bequests, because all of my Berkshire shares will be fully distributed to certain philanthropic organizations over the ten years following the closing of my estate.) My advice to the trustee could not be more simple: Put 10% of the cash in short-term government bonds and 90% in a very low-cost S&P 500 index fund. (I suggest Vanguard’s.) I believe the trust’s long-term results from this policy will be superior to those attained by most investors – whether pension funds, institutions or individuals – who employ high-fee managers.

La recette est donc simple et à votre portée! Si vous voulez devenir riche sans vous casser la tête, investissez 10% de vos épargnes dans des bons gouvernementaux à court terme et 90% dans un fonds commun indiciel qui mime le rendement du S&P 500 et dont les frais de gestion seront minimes. Les résultats à long terme devraient être plus qu’intéressants! Voilà l’un des plus précieux conseils simple à réaliser que Warren Buffett vous donne. Si ce conseil est bon pour ses héritiers, pourquoi ne serait-il pas bon pour vous et moi? À vous de juger.

Apprenez-en davantage avec le mentor de Warren Buffett!

And now back to Ben Graham. I learned most of the thoughts in this investment discussion from Ben’s book The Intelligent Investor, which I bought in 1949. My financial life changed with that purchase. For me, the key points were laid out in what later editions labeled Chapters 8 and 20. (The original 1949 edition numbered its chapters differently.) These points guide my investing decisions today. I can’t remember what I paid for that first copy of The Intelligent Investor. Whatever the cost, it would underscore the truth of Ben’s adage: Price is what you pay, value is what you get. Of all the investments I ever made, buying Ben’s book was the best (except for my purchase of two marriage licenses).

Je l’ai déjà dit, Warren Buffett est un disciple de Benjamin Graham, l’auteur du livre « l’investisseur intelligent ». Sachant que Warren Buffett est le disciple de Ben Graham, lire le livre de Ben serait déjà un bon début pour débuter votre formation en investissement valeur. Warren recommande notamment les chapitres 8 et 20 comme étant les deux chapitres fondamentaux qui l’ont influencé tout au long de sa carrière d’investisseur.

Les années à venir feront une presse négative aux fonds de retraite! Prévoyez-le d’avance et faites vos propres investissements!

During the next decade, you will read a lot of news – bad news – about public pension plans. (Warren Buffett)

Déjà, dès les années ’70, Warren avait écrit une note à la propriétaire du Washington Post pour la mettre en garde contre les risques futurs liés aux fonds de pension à prestation déterminée. Maintenant que nous sommes devant la réalité, la mise en garde de Warren prend tout son sens. Pire, selon lui, la presse négative faite aux fonds de pension ne fait que commencer et s’aggravera au cours des prochaines années.

Alors, qu’attendez-vous? Prenez en charge votre avenir! Personne ne le fera à votre place.

Le mot de la fin : le début de l’aventure!

Résumer tout ce qu’il y a à savoir sur les techniques préconisées par Warren Buffett dans un seul article serait prétentieux. Heureusement pour nous, Warren adore partager des conseils avec qui veut le lire.

Si vous voulez en apprendre davantage, je vous suggère d’abord de lire « The intelligent investor » de Ben Graham, le mentor de Warren Buffett.

Vous pourriez par la suite lire « The Warren Buffett Way » qui vous permettra d’approfondir vos connaissances sur l’investissement valeur.

Finalement, le site de la compagnie de Warren Buffett recèle une formidable richesse en information pour tout investisseur digne de ce nom. En effet, vous pourrez y télécharger toutes ses lettres aux actionnaires depuis 1977. Ne vous laissez pas décontenancer par l’aspect médiocre du site. La valeur se trouve dans le contenu, non dans le contenant. Avec plus de 800 pages écrites de sa main et recelant de conseils avisés, vous aurez de quoi vous délecter.

Je crois que Warren a fait exprès de garder son site austère et simple simplement pour illustrer ses propos… Mais, c’est mon interprétation personnelle!

 

[/sociallocker]

 

pisteargent

 

Featured post Image courtesy of Ponsulak / FreeDigitalPhotos.net