La Retraite à 30 Ans : Oui C’est Possible!

Je viens de passer plusieurs heures à lire le blog de Jacob Lund Fisker « Early retirement extreme » et j’avoue que l’homme a de quoi en intriguer plus d’un. En cinq ans, il a mis assez d’argent de côté pour prendre sa retraite et cela, avec un simple revenu d’enseignant de l’ordre de 40000$ par an! Selon lui, tout le monde peut le faire.

Voici comment?

 

Est-il fou ou illuminé?

Sorte de Robinson Crusoé des temps modernes ou encore homme issu du siècle des lumières, Jacob peut paraître excentrique à première vue. Pourtant, en le lisant, on se rend vite compte qu’il est un homme articulé, discipliné, débrouillard et réfléchi. D’ailleurs il a bien des disciples!

Son mode de vie appelé « early retirement extreme » ou ERE est devenu un mouvement! Vous pouvez consulter l’article WIKI à ce sujet.

Fervent défenseur de l’anti-consummérisme, du « on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même » ainsi que de la simplicité volontaire, l’homme tourne les forces du capitalisme à son avantage, mais ne se laisse pas atteindre par ses désavantages.

Il prétend que grâce à sa technique, il devrait être millionnaire vers l’âge de 46 ans et ce, sans travailler dans le sens où on l’entend, puisqu’il est maintenant âgé de 35 ans et retraité depuis 2 ans.

Il n’a pas amassé sa fortune en faisant des investissements risqués, en bâtissant un empire immobilier ou en devenant une star instantanée.

Il a plutôt appliqué des principes de base très simples qui grâce à son emploi d’enseignant en physique rémunéré 40000$/an lui ont permis d’atteindre la liberté financière en 5 ans.

Vous êtes dans La Matrice! (The Matrix)

Jacob compare son blog à la petite pilule rouge du film « La Matrice » mettant en vedette Keanu Reeves dans le rôle de Neo.

Vous vivez dans un monde déjà construit et vous sentez au plus profond de vous-même qu’il ne tourne pas rond sans réellement savoir pourquoi. Cela vous est-il déjà arrivé? Ça m’est arrivé si souvent… Vous savez, cette impression que votre vie pourrait être différente, que vous ne l’avez pas choisie, que vous vous êtes plutôt fait avaler par un système monstrueux, affamé et gourmand et qui, tel un ogre, vous tient captif contre votre gré pour vous dévorer à petit feu!

Prenez la petite pilule rouge de Jacob et entrez dans le terrier du lapin pour rejoindre Alice aux pays des merveilles… Ou, prenez la pilule bleue, fermez votre ordinateur, quittez ce blog et oubliez tout ça… Allez, faites-le choix maintenant! Il n’y a pas de retour en arrière possible! Car, si vous êtes comme moi et comme bien des gens, ses idées vous trotteront dans la tête pendant bien des jours.

Mais allez-vous enfin me dire comment faire!!!

[sociallocker id=6725]

Je vais vous poser une question. Supposons que vous êtes obèse et que vous voulez maigrir. Que faites-vous?

Un régime? Non! Vous savez bien qu’ils ne fonctionnent pas.

La meilleure solution… vous le savez, je le sais, tout le monde le sait, bien qu’on aimerait tous croire qu’il existe plutôt une solution miracle, c’est de manger moins et de faire plus de sport!

C’est simple! Mais ça prend de la détermination et de la discipline et c’est pourquoi la plupart des gens n’y arrivent pas. Car, des habitudes bien ancrées ne se changent pas aisément. La preuve, certains fumeurs qui savent très bien qu’ils vont mourir d’un cancer du poumon s’ils persistent à fumer, continuent à fumer tout de même…

Pour atteindre la liberté financière avec la méthode de Jacob, il faut 2 choses :

  • économiser plus
  • dépenser moins

C’est tout?!

Je sais… ça paraît simpliste! Tout le monde aurait pu y penser. Mais, c’est là la magie de son concept! Car, ce sont toujours les choses simples qui fonctionnent le mieux, de là l’expression populaire anglophone KISS (Keep It Simple Stupid – Garde ça Simple Stupide).

Le fait est que malgré la simplicité de la chose, il y a une marge importante entre « y penser » et « le faire »!!!

Jacob, lui, l’a fait. Et ils sont des tas à faire comme lui désormais!

Les grands principes de Jacob

 

1. Il est beaucoup plus facile de réduire ses dépenses que d’augmenter ses revenus

En fabriquant vous-même, en réparant vous-même, en cuisinant vous-même, en évitant les achats compulsifs, en évitant d’investir votre argent durement gagné dans des biens de consommation futiles, en apprenant à faire la différence entre un besoin et un désir, vous pouvez facilement réduire vos dépenses par un facteur de 10!

Par contre, augmenter vos revenus par un facteur de dix est tout autre chose.

Allez donc vers la facilité et réduisez vos dépenses.

Mais est-ce si facile?

À cette question, Jacob vous répondra qu’il est facile de vivre avec entre 17% et 25% du revenu moyen américain pour quiconque veut s’en donner la peine. Il vous l’illustrera de la façon suivante :

Si vous voulez manger de la purée de pommes de terre, vous avez le choix d’y aller avec le moins cher et d’acheter de la purée en poudre pour 3$ au magasin du dollars. Vous pouvez aussi aller à l’autre extrême et commander une purée raffinée à 25$ dans un grand restaurant! Mais, entre les deux extrêmes, il y a sa méthode! Acheter un sac de 10 lbs de pommes de terre pour 2$. Avec un peu de pratique, vous atteindrez probablement 80% de la finesse du grand chef et pourrez déguster tous les jours, si vous le voulez, de la purée de pomme de terre très raffinée!

2. Peu importe vos objectifs de vie vous devriez économiser 100000$ avant l’âge de trente ans

Mettre de côté 100000$ avant l’âge de 30 ans vous donne un net avantage sur ceux qui ne le feront pas avant l’âge de 40 ou 50 ans.

Grâce à la magie des intérêts composés, même en cessant d’épargner, vous vous en tirerez mieux que celui qui accumulera son premier 100000$ à 40 ans. En effet, à un taux de 4% annuel. Celui qui a 100000$ à trente ans et qui cesse d’épargner, aura environ 324000$ à 60 ans. Quant à celui qui a 100000$ à 40 ans, à 60 ans il aura 219000$ avec le même taux s’il cesse d’épargner. Pour arriver au même montant, il devra casquer 3500$ par année entre ses 40 et 60 ans!!!

Il ne faut pas sous-estimer la magie des intérêts composés!

3. Réapprendre à consommer intelligemment

Combien de fois avez-vous dit :

« si j’avais le temps je ferais ci ou ça! »

« Si j’avais le temps, je changerais le revêtement de ma toiture moi-même et j’économiserais beaucoup. »

Si j’avais le temps…

Que feriez-vous si vous aviez du temps?

Fervent adepte du fait le toi-même, Jacob a pour objectif d’être capable de reproduire toutes les technologies antérieures au 19è siècle pour son propre usage. Si possible, il aimerait même être capable de reproduire toutes les technologies disponibles jusqu’à la première guerre mondiale.

Comme vous le voyez, Jacob a beaucoup de temps libres… C’est ça être retraité! Pour lui, si je l’ai bien compris, sa richesse, c’est le temps! Le temps pour apprendre mille et une choses, le temps d’expérimenter mille et une choses. Simplement, avoir le temps de vivre pleinement! Car, pour lui travailler comme un fou toute l’année pour passer une semaine par année à Walt Disney, ce n’est pas vivre!

Bien sûr, quand vous avez du temps, vous pouvez faire les choses vous-même et vous savez comme moi que la main d’oeuvre coûte très cher.

Qu’en est-il de votre fierté? N’êtes-vous pas plus fier de ranger vos livres dans la bibliothèque que vous avez construite de vos mains plutôt que de l’avoir achetée dans un magasin à grande surface?

N’êtes-vous pas plus fier de manger le repas que vous avez préparé avec les légumes de votre jardin que d’avoir fait livrer une pizza à la maison?

En faisant soi-même on économise de façon incroyable, car du prix payé on peut soustraire la main d’oeuvre (facilement 30 à 50% du prix), les frais de transport, le profit du vendeur, le profit du transporteur, le profit du courtier, le profit du fabricant etc… En fin de compte, on peut épargner jusqu’à 80% voir 90% du prix vendu pour le même objet ou un objet vous permettant d’accomplir le même travail.

4. Vivre avec 3 ou 4% de votre capital accumulé

Avant de passer à l’action et de tout plaquer, la méthode de Jacob a le mérite de vous mettre à l’essai. Si vous commencez aujourd’hui, vous allez devoir apprendre à vivre avec entre 17% et 25% de votre salaire actuel. Le reste devra être mis de côté pour vous constituer un fonds de réserve qui vous permettra de devenir libre.

Lorsque vous prendrez votre retraite, vos habitudes seront déjà bien ancrées.

Vos temps libres vous donneront tout le loisir de déterminer si vous voulez ou devez ou non travailler un peu…

Combien dois-je épargner pour y arriver?

Pour être sécuritaire, Jacob recommande d’épargner suffisamment pour vous assurer que vous êtes capable de vivre avec 3% ou 4% de votre fonds, soit ce qu’il vous rapportera en rendement (intérêts, dividendes etc…) si vous le placez de façon conservatrice, ce qui est toujours conseillé lorsque vous voulez vous assurer de préserver vos avoirs.

Combien faut-il alors? 

Ça dépend de vous! Jacob vit avec entre 5000$ et 7000$ par année. Seriez-vous à même d’en faire autant?

Peut-être vous faudra-t-il davantage. Peut-être aussi 5000$/an garanti serait-il suffisant pour vous permettre de changer votre vie. Vous pourriez simplement décider de travailler à temps partiel, de retourner étudier dans le domaine qui vous a toujours intéressé ou vivre de votre sideline.

Pour obtenir entre 5000$ et 7000$, il vous faudra un capital de 200000$ (avec un taux de rendement d’intérêt de 3,5%) si vous ne voulez pas toucher à votre capital. Si vous voulez terminer votre vie en épuisant votre capital et ne rien laisser à vos héritiers, alors il vous en faudra peut-être un peu moins. Des calculs actuariels seront alors nécessaires et il vous faudra déterminer combien de temps vous voulez faire durer ce capital.

 

Je gagne bien ma vie pourquoi m’astreindre à sous-consommer?

Vous gagnez un bon salaire? Réellement? Combien de temps passez-vous dans le trafic? Combien vous coûte simplement le fait d’aller travailler si on additionne vos lunchs (lire économiser 350000$ en travaillant de la maison), vos vêtements particuliers de travail, vos outils spécialisés, l’essence, la voiture, les frais de déneigement, la femme de ménage, la gardienne d’enfants car vous êtes trop exténué pour pelleter vous-même votre entrée après une journée de dur labeur, faire votre ménage et vous occuper des enfants.

Ce sont des étrangers qui élèvent vos enfants! N’est-ce pas stupide?

Maintenant, vous croyez faire 35 heures par semaine? Calculez aussi vos déplacements. Si vous passez deux heures par jour dans le trafic ou le transport en commun pour vous rendre, il ne faut pas l’oublier. C’est du temps perdu qui fait tomber votre taux horaire.

Aller travailler vous coûte probablement entre 25% et 50% de votre revenu net si vous additionnez toutes les charges reliées directement ou indirectement à votre travail. Qui est l’idiot?

Est-ce donc si rentable de travailler?

La preuve, vous faites disons 50000$ par an et que vous reste-il à la fin de l’année? Rien pour la plupart d’entre vous sinon des factures supplémentaires à payer…

Travailler vous abrutie!

Pourquoi? Parce que la majorité des emplois sont répétitifs et assommants. Parce que vous êtes si épuisés et que vous avez tant le nez dedans que vous n’arrivez plus à y voir clair.

Qui a raison?

Pour arriver à ses fins, Jacob explique avoir économisé de 75% à 85% de son salaire annuel pendant cinq ans, mettant fin aussitôt à sa carrière d’enseignant en physique.

Il l’a fait parce qu’il voulait être libre de son temps pour pouvoir se cultiver, apprendre, se réaliser, expérimenter le monde. Cela ne peut nous amener qu’à réfléchir à propos de notre société, à propos des buts de notre vie sur terre.

Imaginez tout ce que vous pourriez accomplir si vous aviez toutes vos journées libres. Imaginez tout ce que vous pourriez apprendre?

Vous cesseriez de polluer en surconsommant, en passant des heures de vie, la seule vie qu’on a à vivre, dans le trafic à écouter des publicités à la radio.

Voilà le genre de vie qu’il propose! S’enrichir intellectuellement et enrichir les autres en partageant.

Il a d’autres revenus en à côté. Notamment, il a écrit un livre qui se vend bien. Ces revenus, il les a développé parce qu’il était libre de son temps. Son blog et son livre fonctionnent en auto-pilote et lui génèrent des revenus passifs, le Saint-Graal du capitalisme.

Pour finir, Jacob nous informe que sa femme suit son précepte et pourra à son tour se libérer financièrement sous peu! Contrairement à lui, elle doit encore travailler un peu pour être libre.

Le sujet vous intéresse?

Consultez le blog de Jacob ou allez visiter la page de son livre sur Amazon en cliquant sur l’image ci-dessous.

pisteargent[/sociallocker]

 

 

Featured post Image courtesy of Artur84 / FreeDigitalPhotos.net

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.