Faites-Vous Ces 10 Erreurs Stupides Qui Vous Empêchent D’obtenir Un Poste De Cadre?

Ad Blocker Detecté

Ce site web est rendu possible grâce à la publicité. Veuillez considérer de désactiver votre "adblocker" afin de nous encourager à maintenir ce site gratuit.

Augmenter ses revenus en obtenant une promotion est une façon d’améliorer sa situation financière. Mais, pour obtenir une promotion, il faut savoir s’y prendre!

Vous êtes frustré parce que vous stagnez au travail?

Selon vous, selon plusieurs de vos collègues et amis et même selon votre mère, c’est vous qui auriez dû obtenir la dernière promotion!

Pourtant, on a rejeté votre candidature?

Une personne qui de votre point de vue ne le méritait pas a obtenu la promotion que vous convoitiez?

Peut-être est-ce la nouvelle « Miss m’as-tu vu » que vous avez formé l’année dernière qui vous a ravi le poste?

Ou encore, peut-être est-ce ce maudit « têteux » de Martin, toujours à faire le paon devant les patrons!

Pourtant c’est vous qui avez le plus d’expérience dans le département, c’est vous qui avez le plus d’ancienneté, c’est vous qui avez formé la moitié du bureau!

Vous vous dites alors qu’on l’a promu simplement parce qu’elle est jolie, qu’elle porte de beaux décolletés ou encore qu’on a promu Martin juste parce qu’il donne des billets de hockey au patron et lui a prêté son chalet l’été dernier.

Vous criez alors à l’injustice?

Vous croyez qu’on vous bloque et vous criez au complot?

Et pourquoi ne serait-ce pas plutôt de votre faute?

Peut-être commettez-vous des erreurs stupides dont vous n’êtes même pas conscient!!!

Voyons voir…

Erreur stupide #1 – Vous jouez le rôle de l’ermite

Le matin, vous arrivez grognon au travail. Vous saluez à peine les gens. Lors de vos pauses, vous allez prendre une marche seul ou encore vous allez lire dans un coin sombre et reculé.

Les nouveaux employés ont peur de vous et vous appellent le Bonhomme Sept-heure dans votre dos et les autres se sentent mal à l’aise de vous parler…

L’une des qualités essentielles recherchée chez un patron est son aptitude à travailler en équipe et à rassembler positivement les collègues pour faire avancer les projets.

Si vous restez toujours à part et ne démontrez pas d’intérêt envers vos collègues ou l’entreprise, vous ne serez jamais promu patron, peu importe votre ancienneté, votre expérience ou votre rendement.

Sortez de votre caverne et socialisez!!! Ça presse!

Erreur stupide #2 – Vous vous prenez pour Robin des Bois

L’entreprise réduit le nombre d’employés, vous montez aux barricades!

L’entreprise demande aux employés de faire un peu de temps supplémentaire pour rencontrer un échéancier, vous vous faites le porte-parole de la masse en revendiquant que vous avez une vie en dehors du boulot et qu’il n’est pas question de rester plus tard!

Le patron en place veut changer un processus ou vous demande d’accommoder un collègue pour les horaires durant une courte période, vous manifestez votre désagrément ou n’offrez aucune flexibilité.

On vous refuse un congé, vous descendez directement voir le directeur des ressources humaines pour déposer une plainte formelle contre votre patron!

Erreur! Erreur! Erreur!

Lorsque vous êtes patron, vous devez endosser les décisions de l’entreprise, les promouvoir et les véhiculer positivement pour inciter les employés à y adhérer et ce, même si vous n’êtes pas en accord avec la décision. Il y a un temps et une façon d’adresser vos désaccords. N’en faites pas un ouragan en public. Vous ruinerez votre réputation pour longtemps, voire pour toujours!

Agir en Robin des Bois pour sauver la veuve et l’orphelin ou encore créer de la tension entre vos supérieurs et vous vous empêchera d’obtenir une promotion. Vous serez perçu comme un leader négatif et serez exclus définitivement des hautes sphères!

Erreur stupide #3 – Vous êtes Monsieur ou Madame Potin

S’il arrive quelque chose dans la vie d’un de vos collègues, vous êtes le premier ou la première au courant et 10 minutes plus tard, tout le bureau connaît tous les détails croustillants de la situation!

Êtes-vous payé pour être un paparazzi? Non!!!

Un patron se doit de respecter la confidentialité des informations et situations personnelles de ses employés. L’entreprise et même vous, pourriez être poursuivis en diffamation si en tant que patron vous laissiez filtrer de l’information confidentielle sur un de vos employés.

Jamais on ne vous confiera les dossiers confidentiels de vos collègues avec cette attitude.

Erreur stupide #4 – Tout le monde est au courant de vos problèmes personnels

Vous souffrez toujours plus que les autres. Vous, vous n’êtes pas chanceux. Vous, votre vie est dure. Vous êtes tant à plaindre…

À vous écouter, les enfants du tiers monde ont une vie plus facile que la vôtre!

La vie vous tombe toujours sur la tête, on dirait qu’elle s’acharne sur vous à vous entendre et ça n’est jamais de votre faute bien sûr. C’est toujours à cause de quelqu’un d’autre, de la société, de l’économie…

Vous avez mal à la tête, vous le dites à tout le bureau et ensuite, vous quittez pour la journée.

Vous avez dormi 2h cette nuit parce qu’un chat miaulait dans la rue et bien sûr, vous faites le tour de tous les départements pour imiter le miaulement du chat et leur expliquer à quel point vous êtes fatigué aujourd’hui.

Pire! Une agence de collection appelle à votre travail pour tenter de récupérer des sommes que vous devez à votre ex ou à votre compagnie de téléphone?

Erreur! Erreur! Erreur!

Un patron se doit de montrer une image représentative des valeurs de l’entreprise. Je ne connais aucune entreprise qui veut donner l’image qu’elle est faible et qu’elle n’est pas à son affaire! Vous n’obtiendrez jamais de promotion si vous vous reconnaissez dans ce genre d’attitude!

Vous avez l’air d’un « looser »!

Erreur stupide #5 – Vous êtes une vraie girouette

Aujourd’hui vous voulez travailler au service de la paie. Après avoir raté l’entrevue, vous chialez en disant que de toute façon vous ne vouliez pas vraiment travailler là.

Vous vous tournez alors vers le département des réclamations. Ils n’ont pas plus voulu de vous, alors vous chialez encore en disant que de toute façon, travailler dans les réclamations c’est négatif et que vous n’auriez probablement pas aimé ça.

Vous vous dirigez donc vers le développement des affaires, où évidemment on rejette votre candidature…

Bien sûr, c’est parce que personne ne veut vous donner votre chance et vous trouvez ça injuste!

Un gestionnaire doit savoir garder le focus, se fixer des buts clairs et mesurables et des objectifs intermédiaires qui le rapprocheront du but à atteindre.

Votre attitude démontre que vous ne savez pas ce que vous voulez et ne savez pas comment l’obtenir puisque vous ne savez pas ce que vous voulez. Vous êtes désorganisé et négatif.

On ne vous confiera pas la gestion d’une équipe ou d’un projet avec une telle attitude, l’entreprise ferait faillite!

Erreur stupide #6 – Vous n’êtes pas réaliste

Rome ne s’est pas bâtie en 1 jour!

Si vous balayez le plancher, vous ne serez pas président demain!

Évaluez vos aptitudes et vos chances d’obtenir le poste de façon réaliste. Ça n’est pas parce que vous travaillez depuis 10 ans aux comptes recevables comme commis que vous pouvez être en charge du département. Avez-vous fait 5 ans d’université et obtenu un titre comptable?

Des tas de gens s’en sont donnés la peine et chaque fois que le poste s’ouvrira, ils passeront avant vous c’est certain et ce même s’ils n’ont jamais travaillé pour l’entreprise!

Vous, si vous avez de la chance, on vous demandera de les former sur les systèmes et les protocoles du département. Ensuite, ils vous donneront des ordres… C’est triste, mais c’est ça!

Si vous voulez un poste d’envergure, il faut aller chercher les acquis nécessaires à l’obtention du poste. Quelles sont les compétences et les expériences recherchées? Comment avez-vous démontré ces compétences dans le passé? S’il vous manque un diplôme ou des connaissances techniques, est-il possible d’allez les acquérir de façon réaliste? En avez-vous envie ou la capacité?

Erreur stupide #7 – Vous ne créez pas de contacts positifs avec vos supérieurs

Combien de fois avez-vous entendu quelqu’un dire « on le sait bien lui, il a du pushing », « ils veulent le faire monter », « il fait partie de la clique! »

C’est certain que si vous ne vous donnez même pas la peine de saluer vos patrons et que vous faites partie de la bande de « chialeux » toujours en train de tout critiquer, vous aurez peu de chance d’obtenir une promotion.

Cultiver une relation positive avec vos patrons et les patrons des autres départements, les aider à résoudre des problèmes, apporter des solutions, ça n’est pas être « têteux », c’est être stratégique et avoir de l’intelligence sociale.

Ça n’est pas votre collègue Bob, le comique qui vous fait rire avec qui vous aller prendre une bière après le travail, mais qui s’habille mal et arrive toujours en retard qui va vous donner une promotion. C’est Brian, le jeune cadre dynamique qui arrive en avance et quitte plus tard, qui s’habille en veston cravate et qui a toujours une attitude positive qui vous la donnera… ou non!

Choisissez vos alliés! On dit que qui se ressemble s’assemble!

Erreur stupide #8 – Vous faites des bons coups mais vous seul le savez!

D’accord, vous êtes un bon employé, vous arrivez à l’heure, vous donnez un bon rendement, vous dépassez même les attentes. Pourtant, on ne vous donne pas de promotion.

C’est bizarre, puisque vous avez fait tel ou tel bon coup. Pourquoi n’est-ce pas suffisant pour obtenir une promotion?

C’est simple! Les décideurs ne savent pas que le bon coup vient de vous!!!

Si Steven Spielberg tournait un navet, il ferait probablement tout de même des millions de dollars en profit. Pourquoi? Parce qu’il est connu, qu’il a prouvé sa valeur et qu’on parle de lui.

Si vous voulez une promotion, vous devez vous envisager comme un produit!

Vous aurez beau innover, améliorer mille et un processus, si les patrons de l’entreprise ne le savent pas et que vous gardez vos idées et réalisations pour vous, vous ferez choux blanc!

Lucille et Ginette, les deux secrétaires savent ce que vous avez fait et vous supportent et vous disent que c’est sûr que c’est vous qui allez avoir le poste grâce à ces réalisations. Mais Lucille et Ginette ne sont pas sur le comité d’entrevue…

Apprenez à vous promouvoir!

Améliorez votre image de marque!

Vous faites un bon coup qui pourrait améliorer un processus, ne le gardez pas pour vous-même. Prenez l’initiative d’en parler à votre patron et prenez le leadership du projet. Démontrez que vous pouvez apporter une plus valu à l’entreprise.

Soulevez-lui la problématique. Montrez-lui que l’entreprise perd de l’argent ou de l’efficience à cause de ce problème et qu’il vaut donc la peine de le régler, arrivez-lui avec une solution ou deux solutions potentielles qui ne coûteraient rien et prendraient peu de temps à implanter… mieux! Vous avez déjà la solution toute prête, il ne reste qu’à l’implanter. Votre patron vous dira probablement oui!

Pour obtenir une promotion, il faut être excellent dans ce que vous faites, mais il faut montrer que vous seriez encore meilleur et surtout plus rentable pour l’entreprise dans le poste convoité. Et pour ça, il ne faut pas attendre que le poste soit affiché. Il faut tout de suite démontrer votre intérêt et réaliser des mini-projets qui vous rapprocherons de votre objectif et qui vous ferons reconnaître comme une personne qui a une approche solution.

Si le poste est déjà occupé, incluez la personne qui occupe le poste dans votre projet, mais assurez-vous que son supérieur sait et comprend que l’idée vient de vous et que c’est vous qui possédez le leadership. Ça prend beaucoup de tact, mais ça fonctionne!

Erreur stupide #9 – Vous voulez vous développer mais seulement sur les heures de travail

Afin de vous permettre d’acquérir des compétences pour atteindre un autre poste, vous auriez à suivre des cours?

En plus de vouloir que l’entreprise vous les paie, vous n’êtes en plus pas disposé à les suivre en dehors des heures de travail?

Ça commence mal!

Les postes de haut niveau requièrent la plupart du temps une grande flexibilité au niveau des heures de travail. Si vous n’êtes pas flexible maintenant, qu’est-ce que ça sera lorsque vous serez le patron?

Les gens qui obtiennent des promotions comptent rarement leurs heures. Ils investissent du temps personnel dans leur carrière, que ça soit après ou avant le travail ou encore durant leurs heures de lunch.

Je dis bien « investissent » car c’est bien un investissement.

Pendant que vous allez prendre une bière avec les boys à vous gaver d’ailes de poulet et jaser de la nouvelle secrétaire que votre patron vient d’engager, votre futur patron se casse le cul sur les bancs d’école à suivre son MBA en cours du soir…

Qui de vous deux sera choisi?

Erreur stupide #10 – Votre look laisse à désirer

Vous arrivez au travail mal rasé.

Vous avez oublié de vous mettre du désodorisant.

Votre haleine empeste le vieux café et la cigarette ou le pita shish-taouk.

Vos souliers ont l’air d’avoir 10 ans.

Vos vêtements sont froissés et vous ne prenez pas la peine de les repasser.

Votre look en dit long sur votre motivation et votre personnalité! C’est votre image qui en prend un coup et l’image c’est important si vous voulez une promotion!

Un gestionnaire ou un cadre de haut niveau est un représentant de l’entreprise à l’interne et à l’externe. Quelle entreprise veut donner l’image qu’elle vit encore à l’époque de l’homme des cavernes?

Faites des efforts! Entraînez-vous! Ayez l’air propre, énergique, positif et en santé.

Habillez-vous comme les patrons, pas comme les employés. L’habit ne fait pas le moine, mais vous verrez que si vous dégagez l’attitude et l’assurance d’un patron, la moitié du travail est déjà fait!

La morale…

Le monde du travail est une jungle. C’est comme l’école secondaire! C’est la guerre!

Si vous voulez obtenir une promotion, vous devrez avoir un plan, une stratégie, avoir la bonne attitude qui correspond aux valeurs de votre entreprise, savoir vous faire connaître et vous rapprocher des personnes qui tirent les ficelles.

Surtout, ne leur mettez pas des bâtons dans les roues! Aidez-les plutôt en rendant leur vie plus facile, en les aidant à atteindre leurs objectifs. Habillez-vous comme eux! Traînez avec eux! Faites partie de la clique!

Cessez de faire la girouette! Décidez ce que vous voulez faire, assurez-vous de bien comprendre le poste, cherchez des solutions, ne faites pas que soulever des problèmes. Améliorez les processus. Ayez de l’initiative! Prenez les devants. Incluez toujours vos patrons dans la solution. Ils sont vos partenaires. Cherchez à obtenir leur appui et leur engagement.

Le fait que votre collègue Ti-Gilles vous appuie pour une promotion ne vous fera pas avancer dans la vie. C’est l’appui des décideurs qu’il vous faut!

Je vous garantis que c’est vous qui serez choisi si vous faites ce qu’il faut!

Bonne chance!

 

2 Comments

Leave a Reply